C’est mon opinion : fromages et vin rouge ne font pas bon ménage

Vin et fromage
Vin et fromage (Photo : Joe deSousa)
Partagez
Tweetez
Envoyez

L’épine dorsale du vin rouge demeure le tanin. Pour les vins rouges légers et coulants, faibles en tanins, l’acidité supporte le vin qui gagne à être servi frais, comme un vin blanc.

Quiconque veut bien faire paraître un vin n’a qu’à le faire goûter avec du fromage. Le proverbe suivant est évocateur: «acheter du vin sur des pommes et le vendre sur du fromage».

Fromage gras

Riche en protéines et en lipides, le fromage constitue une bonne source de vitamines, de matières grasses et de sels minéraux. Il se compose de lait, de ferments et d’assaisonnements. Son goût varie selon les caractéristiques de ces éléments et la méthode de fabrication utilisée.

La plupart du temps, après le repas, la majorité des gens servent un vin rouge tannique et bien charpenté. Le fromage gomme ces vins à la structure imposante en enrobant le tanin de ses protéines. Le vin paraît alors mince et quelconque.

Pourquoi ne pas marier un vin blanc sec dont l’acidité tranchera ce gras du fromage?

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Sancerre ou Sauvignon

La majorité des vins blancs s’accordent mieux avec le fromage. Pensons aux mariages régionaux tels un crottin de chèvre et le Sancerre, qu’un sauvignon blanc sec et nerveux peut très bien remplacer.

Le Munster, un fromage puissant, se plaît avec un Gewurztraminer, tout aussi flamboyant. Les pâtes persillées, au goût sec et salé, et les vins blancs moelleux, gras et sucrés, contrastent tout autant.

Osez, puisque non seulement l’accord y gagne, mais le fait de servir un vin blanc en fin de repas rafraîchit en plus de surprendre.

P.-S. Les fromages vieillis à pâte ferme aiment le vin rouge.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur