Cessez de lécher les crapauds svp

crapaud-riviere-Colorado
Un crapaud du Colorado.
Partagez
Tweetez
Envoyez

En lice pour le prix de la recommandation la plus insolite de l’année: le Service des parcs nationaux des États-Unis a avisé les visiteurs de «cesser de lécher des crapauds».

Pas n’importe lequel: le crapaud des rivières du Colorado (appelé aussi crapaud du désert de Sonora ou, de son nom latin, Incilius alvarius).

En plus d’être un des plus gros crapauds d’Amérique du Nord — jusqu’à 18 centimètres —, il est connu pour sécréter une toxine aux propriétés hallucinogènes.

La plupart des gens «consomment» plutôt cette toxine, ou plus exactement une substance qu’elle contient, une fois séchée dans des cristaux et fumée dans une pipe. Autrement dit, c’est une drogue illégale dans plusieurs pays, dont aux États-Unis.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Plus tôt cette année, le New York Times lui consacrait un reportage. La pratique remonterait à des décennies, mais la demande pour cette substance aurait récemment augmenté… Au point où l’animal serait à risque de voir sa population décliner.

Il sécrète cette toxine par ses glandes paratoïdes. Dans la nature, la fonction de cette toxine n’est pas hallucinogène, mais une défense contre les prédateurs.

On ne parle donc pas d’une «toxine» pour rien: c’est un poison qui peut même être mortel, particulièrement si on l’ingère directement. Par exemple, en léchant le crapaud.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur