Campagne pour rebaptiser l’aéroport d’Erevan du nom d’Aznavour

Charles Aznavour en 2017. Photo: Ludmila Joaquina Valentina Buyo, Flickr
Partagez
Tweetez
Envoyez

Depuis le décès du chanteur Charles Aznavour le 1er octobre 2018, un groupe de Français et d’Arméniens presse le gouvernement de l’Arménie de rebaptiser l’aéroport international Zvartnots du nom du célèbre chanteur.

«On a un aéroport international Charles de Gaulle pour la capitale française; celui de la capitale de l’Arménie devrait s’appeler Charles Aznavour», disent-ils. Ils font valoir que le chanteur, bien que né à Paris, avait des parents arméniens et est l’un des plus illustres représentants de ce peuple.

Son fils Nicolas, qui dirige la Fondation Aznavour, écrivait cette semaine au premier ministre arménien Nikol Pashinian: «Nous sommes convaincus que cela attirera encore un peu plus l’attention sur notre pays et contribuera à la promotion de l’Arménie dans le monde.»

La chanteuse franco-italienne Caterine Valente et Charles Aznavour en 1961. Photo: Wikimedia Commons

Né Varenag Aznavourian le 22 mai 1924 (il aurait donc 96 ans aujourd’hui), celui qui a pris le nom de Charles Aznavour a signé quelque 1200 chansons en français, interprétées dans plusieurs langues «parce que l’amour se dit partout en musique». Il a aussi joué dans plus de 80 films et téléséries.

Il a reçu de nombreux prix et hommages en France et à travers le monde, dont chez nous l’Ordre du Canada (2008) et l’Ordre national du Québec (2009).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Charles Aznavour a chanté en duo avec Frank Sinatra, Placido Domingo, Liza Minnelli, Elton John, Julio Iglesias, Céline Dion… Il a son étoile sur Hollywood Boulevard à Los Angeles.

Charles Aznavour et Robert Charlebois

«Une vie a créé une œuvre, une œuvre pour chanter la vie», a-t-on dit en pensant à lui. Il voulait vivre un siècle pour l’amour de l’art, il devint l’artiste du siècle.

Ses parents étaient apatrides, rescapés du génocide de 1915. Il deviendra le citoyen du monde, avec cette fureur de vivre propre à ceux qu’on veut effacer de la Terre.

L’histoire de son peuple lui a appris à haïr la haine et son art a été de tous les combats: contre la xénophobie et l’antisémitisme, contre les discriminations et l’homophonie, contre la haine de l’homme envers l’homme.

Bon anniversaire, Charles Aznavour!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur