Campagne de financement du Collège Glendon

Déjà 5,3 millions $

Partagez
Tweetez
Envoyez

Il y a 3 ans le Collège Glendon, campus bilingue de l’Université York, lançait la campagne Leadership pour les défis mondiaux avec pour objectif de lever 5 millions de dollars. Les attentes ont été dépassées pour la phase I de cette campagne et le Collège universitaire s’apprête d’ores et déjà à lancer la deuxième phase.

La phase II de la campagne de dons pour Glendon débutera dès cet automne et permettra d’atteindre 10 millions $.

«L’Université York avait lancé sa campagne de dons en 2003, la Campagne York à la Puissance 50, qui vient de se terminer. À Glendon, la première phase a commencé il y a 3 ans, elle correspondait à la campagne de York mais avec sa propre identité», expliquait Marie-Thérese Chaput, directrice du bureau de l’avancement, des diplômés et des relations extérieures.

Les dons appuient plusieurs programmes du Campus Glendon: la première École d’enseignement supérieur bilingue consacrée aux affaires publiques et internationales au Canada mise en place il y a deux ans, le Centre pour les défis mondiaux, lieu de discussions sur les politiques publiques, lancé en 2009, ainsi que des bourses pour les étudiants et un fonds de dotation visant à aider le campus Glendon à innover et à répondre à ses futurs besoins.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En plus de ces dons de 5.3 millions en 3 ans, provenant essentiellement du secteur privé, entreprises et fondations proches de Glendon, il y a deux ans le gouvernement provincial a débloqué 20 millions $ pour le campus bilingue de l’Université York.

Les dons obtenus dans la deuxième phase de la campagne Leadership pour les défis mondiaux continueront d’appuyer l’École des affaires publiques et internationales et le Centre pour les défis mondiaux avec une certaine importance accordée à l’agrandissement des installations du Campus afin de répondre à son succès croissant auprès des étudiants.

«La construction d’un nouvel édifice commencera dès septembre», précise Marie-Thérèse Chaput.
Si l’on en croit les chiffres annonçant une augmentation du nombre d’inscriptions de 47% du nombre d’inscrits depuis 2001, cet agrandissement est plus que nécessaire pour offrir des conditions d’études idéales aux étudiants qui, pour l’année 2009/2010, étaient 2500 répartis dans les 20 programmes de premier cycle, huit programmes de certificats et trois programmes de deuxième cycle qu’offre le Campus Glendon.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur