Boukman Eksperyans et Klô Pelgag en septembre

Dix jours de Francophonie en fête à la Distillerie, Isabel Bader, l’AFT et dans les écoles

Boukman Eksperyans


10 août 2018 à 9h00

Le groupe haïtien Boukman Eksperyans et la Québécoise Klô Pelgag sont les têtes d’affiches du prochain festival musical torontois Francophonie en fête, du 20 au 29 septembre.

Les organisateurs de cette 13e édition, le président René Viau et le directeur général Jacques Charette, ont également annoncé cette semaine que c’est à la Distillerie que se dérouleront les trois premiers jours de spectacles gratuits, dont l’ouverture officielle avec le trio Hassiba, Ambiance et Amélie & les Singes bleus.

En tout, 16 groupes ou artistes se produiront à la Distillerie, dont Jacobus (anciennement du duo acadien Radio Radio), Ariko (la famille Lefaive de la baie Georgienne), les Torontois Kyris, Joanna Moon, Akwaba, Fojeba et Kalimbas at Work (Njacko Backo)…

Ariko

Yao

Le mardi 25 septembre, Jour des Franco-Ontariens, le musicien et chanteur Yao, Ivoirien d’Ottawa, se produira devant environ 2000 élèves de nos deux conseils scolaires à un endroit qui reste à déterminer. C’était à la Place Mel Lastman l’an dernier, mais elle n’est pas disponible cette année.

Même difficulté avec le théâtre Randolph, associé à l’école d’art du même nom sur Bathurst près de Bloor, qui a accueilli plusieurs des plus grands concerts de Francophonie en Fête ces dernières années.

Boukman Eksperyans

Le grand spectacle afro-caribéen (les 12 chanteurs, danseurs et musiciens de Boukman Eksperyans, avec en première partie le quatuor malgache Malagasy Roots: les guitaristes Madagascar Slim et Donne Roberts, le percussionniste Kofi Ackah et le bassiste Ebenezer Agyekum) aura donc lieu à la salle Isabel Bader de l’Université de Toronto le vendredi 28 septembre à 20h (billets 30 $).

C’est la première fois que Francophonie en fête fait venir des artistes de l’étranger, même si un grand nombre de ses vedettes torontoises sont nées en Europe ou en Afrique. Ses têtes d’affiche viennent généralement du Québec (Robert Charlebois, Jean-Pierre Ferland, Claude Dubois, Stefie Shock, Mes Aïeux, Les Cowboys fringants ces dernières années).

Déjà, dans le sillage de Francophonie en fête à Toronto, des salles de spectacles des États-Unis et du Québec ont demandé à Boukman Eksperyans de faire escale chez eux aussi en septembre, indique Jacques Charette.

«C’est très gros: nous avons consulté plusieurs membres de la communauté afro-caribéenne de Toronto, et la suggestion de Boukman Eksperyans revenait souvent.»

Klô Pelgag

C’est le petit théâtre de l’Alliance française qui accueillera Klô Pelgag et ses musiciens le samedi 29 septembre à 20h, avec l’ex-Chiclette torontoise Julie Kim en première partie (billets 40 $). Dans l’éventualité où tous les billets de ce spectacle s’envoleraient rapidement, un deuxième concert pourrait être programmé le lendemain, mais pas à l’Alliance française.

Les connaisseurs se souviennent du passage de Klô Pelgag (Chloé Pelletier-Gagnon) à la Francofête de Toronto de l’été 2013. Elle faisait alors partie de la «relève», c’est-à-dire qu’elle était inconnue. Son premier album L’Alchimie des monstres a rapidement corrigé cette injustice, lui valant le titre de Révélation de l’année au gala de l’ADISQ. Son deuxième album en 2016, L’étoile thoracique, remporte quatre trophées à l’ADISQ et l’impose dans le paysage musical québécois.

Klô Pelgag

Des artistes dans les écoles

Par ailleurs, du 20 au 28 septembre, 14 artistes de la musique, de la scène, de l’expression corporelle et des arts visuels offriront des spectacles et des ateliers dans les écoles de nos deux conseils scolaires dans le cadre du festival Francophonie en fête.

Festival
Jacques Charette et René Viau

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Plongée au cœur de Liberty Village, ancien quartier industriel

Liberty Village
Le quartier de Liberty Village, entouré par la rue King et la Gardiner Expressway à l'Est de Toronto, est un concentré d'histoire où les...
En lire plus...

12 novembre 2018 à 11h00

Quand la lumière vient de l’intérieur

galerie Thompson Landry
Ognian Zekoff, l’un des principaux peintres hyperréalistes du Québec, spécialisé dans le «clair-obscur contemporain», veut montrer que les sources de lumière ne viennent pas seulement...
En lire plus...

12 novembre 2018 à 9h00

Hommage des Torontois aux soldats de 14-18

Centenaire armistice Jour du souvenir 2018
Ce 11 novembre au matin, des milliers de Torontois se sont rassemblées pour célébrer le centenaire de l'armistice de la Première Guerre mondiale.
En lire plus...

11 novembre 2018 à 17h00

La Grande Guerre qu’on ne saurait oublier

Chaque année, le 11 novembre nous rappelle un moment important de notre histoire, celui de cet armistice signé le 11 novembre 1918 à 5 h15,...
En lire plus...

11 novembre 2018 à 11h11

Ces colonnes dressées vers le ciel

On remarque un grand nombre de colonnes imposantes dans les grandes villes d'Europe, mais il n'existe pratiquement pas de tels monuments dans nos villes...
En lire plus...

11 novembre 2018 à 11h00

Fin de vie sublime

livre
La journaliste suédoise Sofia Lundberg a autoédité Un petit carnet rouge, roman qui a connu un rare succès sur Internet avant d’être repéré par...
En lire plus...

11 novembre 2018 à 9h00

Quiz : Fin de la «Grande Guerre» 100 ans passés

quiz
Les combats de la Guerre de 1914-1918 prennent fin lorsque l’armistice est signé le 11 novembre 1918.
En lire plus...

11 novembre 2018 à 7h00

La musique a résonné en français aux quatre coins du pays

Une centaine d’artistes viennent de donner plus 200 spectacles de l’Atlantique au Pacifique dans le cadre du festival Coup de cœur.
En lire plus...

10 novembre 2018 à 15h00

Gérer le PLOE comme l’aide en santé?

La pression monte pour qu’Ottawa fasse un ménage du Programme des langues officielles dans l’enseignement (PLOE).
En lire plus...

10 novembre 2018 à 11h00

Le PLOE : un programme fédéral qui a besoin d’un grand ménage

L’année 2020 marquera le 50e anniversaire des transferts en éducation aux provinces et territoires, mais trouve-t-on dans le bilan du Programme de quoi célébrer?
En lire plus...

10 novembre 2018 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur