Bon voisinage: jumeler des aînés avec des nouveaux arrivants

Meilleure intégration et échanges culturels

La FARFO va créer une banque de «bons voisins» désireux d'aider des nouveaux arrivants à mieux s'intégrer à la francophonie ontarienne.
Partagez
Tweetez
Envoyez

La Fédération des aînés et retraités francophones de l’Ontario (FARFO) créera au cours des trois prochains mois un programme impliquant ses bénévoles dans le travail d’accueil et d’intégration des nouveaux arrivants dans la grande famille franco-ontarienne.

Grâce à un financement fédéral, la FARFO, qui a déjà des bénévoles dans toutes les régions de la province, constituera une liste de gens prêts à rencontrer des immigrants récents afin de répondre à leurs questions et à les initier aux pratiques et à la culture d’ici.

En 2019: Gilles Fontaine et Jean-Rock Boutin, DG et président de la FARFO; Daisy Wai, adjointe parlementaire, et le ministre Raymond Cho; Carol Jolin et Peter Hominuk, président et DG de l’AFO.

Sensibles à la diversité

«Il existe dans nos communautés de plus en plus de retraités qui ont eu la chance de parcourir le monde et qui sont ouverts et sensibles à la diversité culturelle», explique le directeur général de la FARFO, Gilles Fontaine. «Ils seront les ambassadeurs parfaits pour accompagner des familles nouvellement arrivées.»

Dans l’autre sens, par le truchement de la FARFO, des Franco-Ontariens pourraient aussi être amenés à mieux connaître le bagage culturel des nouveaux arrivants, notamment en participants à des activités de leurs associations.

Partenaires

«Nous avons déjà rencontré une trentaine de partenaires qui pourraient bonifier, grâce à nous, l’expérience de leurs clients qui sont des nouveaux arrivants», indique M. Fontaine. «Ça peut être aussi simple qu’un repas ensemble ou une invitation à une activité culturelle.»

On parle ici d’institutions comme des centres de services communautaires, collèges d’arts appliqués, conseils scolaires, programmes de formation, ainsi que des associations ethnoculturelles.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Bons voisins

Il s’agit de «renforcer des capacités de notre communauté par l’ajout des talents des 50 ans et plus», dit Gilles Fontaine. Et «il y va de l’avenir de nos communautés francophones de pouvoir accueillir et mieux intégrer les nouveaux arrivants».

Les aînés francophones (ou n’importe qui) qui aimeraient aider, appuyer ou contribuer à cette initiative «bons voisins» pourront s’inscrire sur le site internet de la FARFO dès janvier 2021.

FARFO ConnectAînés Tablettes numériques
Le programme national ConnectAînés est géré en Ontario par la FARFO.

ConnectAînés

Par ailleurs, le programme national ConnectAînés visant à briser l’isolement, géré en Ontario par la FARFO, est bien reçu par les membres, selon le directeur général.

Quelques rencontres et ateliers virtuels ont déjà rassemblé des dizaines d’intéressés – comme une récente présentation «vindredi» sur les vins.

«Finalement, Facebook Live et les technologies permettant de pallier les mesures de confinement anti-covid nous ont bien servis», estime le responsable de la FARFO, qui compte bien continuer sur cette lancée. Pour rejoindre encore plus de gens, on est en train de distribuer 145 tablettes électroniques à des aînés qui en ont besoin pour participer aux rendez-vous virtuels.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur