Bénédiction de l’école Notre-Dame-de-Grâce

À Etobicoke

Bénédiction et ouverture officielle de l’ÉÉC Notre-Dame-de-Grâce. (Rangée arrière) Juris Zvidris, architecte chez Mills & Associates Ltd., André Blais, directeur de l’éducation, Nicole Mollot, surintendante de l’éducation, Yvan Baker, député provincial d’Etobicoke Centre, Anne-Sophie Leduc, chef de l’unité des programmes et politiques au ministère de l’Éducation de l’Ontario. (2e rangée) Tina-Louise Trépanier, agente de liaison francophone à la Police de Toronto, Jean-Marie Nzoro Munoko, coordonnateur de programmes d'intégration dans les écoles au Centre francophone de Toronto, Richard Lehoux, chargé de projets en construction, Janine Côté, directrice générale de la garderie Le petit chaperon rouge, père Thong, curé de la paroisse du Sacré-Coeur, père Henri de Longchamp, assistant provincial de l’Ordre des prêcheurs au Canada (Dominicains), Brenda Dubé, directrice de l’ÉÉC Notre-Dame-de-Grâce, Marie Fontin, conseillère scolaire de Toronto Ouest, Aina Rabel, présidente du conseil d’école, Melinda Chartrand, présidente du Csc MonAvenir, Nicole Bradley, surintendante de l’éducation par intérim. (Rangée avant) Élèves du conseil étudiant de l’ÉÉC Notre-Dame-de-Grâce : Naya-Lyd Abdo, Julia Min, Émilie Gulino, Aurélie Goubert, Rosalie Rovers, Laurel Yates, Claire Deserio, Cynthia Nympaye, Luka Figol, Sébastien Sauter.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Plusieurs partenaires, députés provinciaux et membres de la communauté de l’école élémentaire catholique Notre-Dame-de-Grâce se sont rassemblés le 24 mai pour célébrer l’ouverture officielle de l’école à Etobicoke au nord d’Eglinton.

Le père Henri de Longchamp, assistant provincial de l’Ordre des prêcheurs au Canada (les Dominicains), ainsi que le père Thong, curé de la paroisse du Sacré-Coeur, ont procédé à la bénédiction de la communauté scolaire.

«Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est fier d’avoir investi pour l’avenir de la communauté francophone grandissante d’Etobicoke en construisant cette nouvelle école où des générations d’élèves pourront maintenant apprendre en français et sous l’éclairage de la foi catholique, dans un édifice tout neuf», a déclaré la présidente Melinda Chartrand.

Le père Henri de Longchamp a salué la communauté multiculturelle en plus de vingt langues.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les élèves étaient au coeur de la fête, offrant des prestations musicales au violon, au piano et au chant. La directrice de l’école, Brenda Dubé, a dévoilé le logo de l’école, une Vierge et l’Enfant, créé par deux parents.

L’événement a aussi été l’occasion d’inaugurer officiellement les locaux du Centre Richview de la garderie Le petit chaperon rouge. Le directeur de l’éducation de MonAvenir, André Blais, a reconnu le rôle qu’assume ce fournisseur auprès de la communauté scolaire: «Depuis le début des classes de maternelle-jardin dans les locaux rénovés de l’école Richview, la garderie Le petit chaperon rouge est un allié précieux dans notre offre de services aux familles francophones.»

«De nombreuses familles peuvent maintenant se prévaloir de leur droit à l’éducation catholique de langue française, et ce, dès la petite enfance, grâce à cette école et à sa garderie construites à proximité de chez eux», a renchéri Marie Fontin, élue de la région de Toronto-Ouest à la table du Conseil scolaire.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur