Barbara Gilbert et Carolina Reis quittent Le Labo

Barbara Gilbert et Carolina Reis
Partagez
Tweetez
Envoyez

C’est une coïncidence, assurent-elles: les deux co-directrices du Labo d’arts médiatiques francophones de Toronto, Barbara Gilbert et Carolina Reis, quittent l’organisme pour poursuivre d’autres projets.

Directrice générale et artistique depuis 2010 (avec un hiatus de 2 ans), Barbara Gilbert a annoncé son départ «pour poursuivre une opportunité de carrière qui sera annoncée bientôt».

Une activité au Labo l’an dernier.

Entre bonnes mains

«La communauté du Labo est devenue ma communauté», écrit-elle dans la dernière infolettre. «Un grand nombre d’entre vous sont devenus des amis, et plusieurs, des amis très proches. Voilà pourquoi il m’est difficile de partir. Toutefois, il est temps de céder la place à la prochaine génération, et ainsi, de voir évoluer Le Labo encore plus loin.»

Dans la même infolettre, l’autre directrice générale et administrative, Carolina Reis, indique qu’elle veut se concentrer sur sa pratique d’artiste et de designer, après 8 ans au Labo.

«Je suis fière de ma contribution et je suis confiante de laisser l’organisation dans de bonnes mains et dans la meilleure situation possible en dépit de la crise sanitaire.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Des étudiants travaillant à un projet médiatique au Labo l’an dernier.

Période étrange

«Nous traversons vraiment une période étrange», lit-on dans l’infolettre. «Cette pandémie a été le théâtre de grands changements pour tout le monde. Depuis le mois de mars, Le Labo a dû faire face à de grandes métamorphoses»… dont aujourd’hui ce départ simultané des deux co-directrices.

Le Labo a grandi d’un petit groupe d’à peine 20 membres, à plus de 75 aujourd’hui.

Présidé par Glen Charles Landry, le regroupement d’artistes en arts visuels et médiatiques organise aussi des ateliers de formation et des expositions.

L’organisme a opéré du quartier de la Distillerie, puis des locaux de Charles Street Video et de l’Alliance française Toronto, pour déménager en 2017 au 401 Richmond Ouest, un espace partagé avec d’autres organisations culturelles.

Un couloir du 401 Richmond ouest.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur