Aurélie Resch décroche le prix Trillium

Rare encouragement pour les récits courts

Prix littéraire Trillium de l'Ontario

Aurélie Resch, auteure du recueil de nouvelles Sous le soleil de midi.


22 juin 2018 à 11h39

La chroniqueuse de voyages et écrivaine Aurélie Resch a décroché jeudi soir le prestigieux prix littéraire Trillium de l’Ontario pour son recueil de nouvelles Sous le soleil de midi, publié chez Prise de parole.

«Cette année, le prix braque les projecteurs sur un genre peu reconnu en littérature franco-ontarienne, la nouvelle, et encourage ainsi les auteurs de récits courts», a commenté l’heureuse élue. La Française d’origine, qui habite à Toronto depuis plusieurs années, évoque notamment «l’exil, la quête identitaire et les choses qui devraient se passer autrement» dans ses nouvelles.

Prix littéraire Trillium de l'Ontario
Kyo Maclear, Aurélie Resch, Pino Coluccio, Sylvie Bérard.

Le prix de poésie francophone, lui, a été remporté par Sylvie Bérard pour Oubliez, également de Prise de parole, qui compare l’éloignement amoureux à la maladie d’Alzheimer.

«Mon livre est un devoir de mémoire», a-t-elle dit. «Le poète Patrice Desbiens m’a beaucoup influencée», a ajouté cette Montréalaise d’origine qui enseigne aujourd’hui à l’Université Trent à Peterborough.

Chez les anglophones, Kyo Maclear a été sélectionnée pour son essai méditatif Birds Art Life (Doubleday Canada), avec le poète Pino Coluccio pour Class Clown (Biblioasis).

Prix littéraire Trillium de l'Ontario
Les finalistes francophones: Blaise Ndala, Alain Bernard Marchand,
Maurice Henrie, Aurélie Resch, Sylvie Bérard, Chloé LaDuchesse, Didier Leclair. Absent: Christian Milat.

Les 75 000 $ de récompense du Prix littéraire Trillium sont partagés comme suit: les lauréates dans les catégories nouvelle, roman ou essai reçoivent chacune 20 000 $ et leurs éditeurs chacun 2 500 $. Les lauréat et lauréate du Prix de poésie reçoivent 10 000 $ et leurs éditeurs 2 000 $. Les 17 finalistes touchent un cachet de 500 $.

Sans doute en raison de la transition politique à Queen’s Park, aucun ministre ontarien n’assistait au gala à Toronto.

«Les lauréats et finalistes représentent la crème de la communauté littéraire de l’Ontario et influenceront les lecteurs et lectrices comme les futures générations d’auteurs», a déclaré Mark Sakamoto, le président du conseil d’administration de la Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario.

Prix littéraire Trillium de l'Ontario
Les livres primés aux Trillium 2018.

La PDG Karen Thorne-Stone a rappelé que «les maisons d’édition de l’Ontario constituent une force motrice propulsant une industrie dynamique, qui présente nos histoires» sur la scène nationale et au-delà.

Parmi les lauréates et lauréats précédents figurent des écrivains et écrivaines du calibre des Margaret Atwood, Austin Clarke, Thomas King, Alice Munro, Andrée Lacelle et François Paré.

Prix littéraire Trillium de l'Ontario
Aurélie Resch, auteure du recueil de nouvelles Sous le soleil de midi.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Plongée au cœur de Liberty Village, ancien quartier industriel

Liberty Village
Le quartier de Liberty Village, entouré par la rue King et la Gardiner Expressway à l'Est de Toronto, est un concentré d'histoire où les...
En lire plus...

12 novembre 2018 à 11h00

Quand la lumière vient de l’intérieur

galerie Thompson Landry
Ognian Zekoff, l’un des principaux peintres hyperréalistes du Québec, spécialisé dans le «clair-obscur contemporain», veut montrer que les sources de lumière ne viennent pas seulement...
En lire plus...

12 novembre 2018 à 9h00

Hommage des Torontois aux soldats de 14-18

Centenaire armistice Jour du souvenir 2018
Ce 11 novembre au matin, des milliers de Torontois se sont rassemblées pour célébrer le centenaire de l'armistice de la Première Guerre mondiale.
En lire plus...

11 novembre 2018 à 17h00

La Grande Guerre qu’on ne saurait oublier

Chaque année, le 11 novembre nous rappelle un moment important de notre histoire, celui de cet armistice signé le 11 novembre 1918 à 5 h15,...
En lire plus...

11 novembre 2018 à 11h11

Ces colonnes dressées vers le ciel

On remarque un grand nombre de colonnes imposantes dans les grandes villes d'Europe, mais il n'existe pratiquement pas de tels monuments dans nos villes...
En lire plus...

11 novembre 2018 à 11h00

Fin de vie sublime

livre
La journaliste suédoise Sofia Lundberg a autoédité Un petit carnet rouge, roman qui a connu un rare succès sur Internet avant d’être repéré par...
En lire plus...

11 novembre 2018 à 9h00

Quiz : Fin de la «Grande Guerre» 100 ans passés

quiz
Les combats de la Guerre de 1914-1918 prennent fin lorsque l’armistice est signé le 11 novembre 1918.
En lire plus...

11 novembre 2018 à 7h00

La musique a résonné en français aux quatre coins du pays

Une centaine d’artistes viennent de donner plus 200 spectacles de l’Atlantique au Pacifique dans le cadre du festival Coup de cœur.
En lire plus...

10 novembre 2018 à 15h00

Gérer le PLOE comme l’aide en santé?

La pression monte pour qu’Ottawa fasse un ménage du Programme des langues officielles dans l’enseignement (PLOE).
En lire plus...

10 novembre 2018 à 11h00

Le PLOE : un programme fédéral qui a besoin d’un grand ménage

L’année 2020 marquera le 50e anniversaire des transferts en éducation aux provinces et territoires, mais trouve-t-on dans le bilan du Programme de quoi célébrer?
En lire plus...

10 novembre 2018 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur