Aurélie Resch décroche le prix Trillium

Rare encouragement pour les récits courts

Prix littéraire Trillium de l'Ontario

Aurélie Resch, auteure du recueil de nouvelles Sous le soleil de midi.


22 juin 2018 à 11h39

La chroniqueuse de voyages et écrivaine Aurélie Resch a décroché jeudi soir le prestigieux prix littéraire Trillium de l’Ontario pour son recueil de nouvelles Sous le soleil de midi, publié chez Prise de parole.

«Cette année, le prix braque les projecteurs sur un genre peu reconnu en littérature franco-ontarienne, la nouvelle, et encourage ainsi les auteurs de récits courts», a commenté l’heureuse élue. La Française d’origine, qui habite à Toronto depuis plusieurs années, évoque notamment «l’exil, la quête identitaire et les choses qui devraient se passer autrement» dans ses nouvelles.

Prix littéraire Trillium de l'Ontario
Kyo Maclear, Aurélie Resch, Pino Coluccio, Sylvie Bérard.

Le prix de poésie francophone, lui, a été remporté par Sylvie Bérard pour Oubliez, également de Prise de parole, qui compare l’éloignement amoureux à la maladie d’Alzheimer.

«Mon livre est un devoir de mémoire», a-t-elle dit. «Le poète Patrice Desbiens m’a beaucoup influencée», a ajouté cette Montréalaise d’origine qui enseigne aujourd’hui à l’Université Trent à Peterborough.

Chez les anglophones, Kyo Maclear a été sélectionnée pour son essai méditatif Birds Art Life (Doubleday Canada), avec le poète Pino Coluccio pour Class Clown (Biblioasis).

Prix littéraire Trillium de l'Ontario
Les finalistes francophones: Blaise Ndala, Alain Bernard Marchand,
Maurice Henrie, Aurélie Resch, Sylvie Bérard, Chloé LaDuchesse, Didier Leclair. Absent: Christian Milat.

Les 75 000 $ de récompense du Prix littéraire Trillium sont partagés comme suit: les lauréates dans les catégories nouvelle, roman ou essai reçoivent chacune 20 000 $ et leurs éditeurs chacun 2 500 $. Les lauréat et lauréate du Prix de poésie reçoivent 10 000 $ et leurs éditeurs 2 000 $. Les 17 finalistes touchent un cachet de 500 $.

Sans doute en raison de la transition politique à Queen’s Park, aucun ministre ontarien n’assistait au gala à Toronto.

«Les lauréats et finalistes représentent la crème de la communauté littéraire de l’Ontario et influenceront les lecteurs et lectrices comme les futures générations d’auteurs», a déclaré Mark Sakamoto, le président du conseil d’administration de la Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario.

Prix littéraire Trillium de l'Ontario
Les livres primés aux Trillium 2018.

La PDG Karen Thorne-Stone a rappelé que «les maisons d’édition de l’Ontario constituent une force motrice propulsant une industrie dynamique, qui présente nos histoires» sur la scène nationale et au-delà.

Parmi les lauréates et lauréats précédents figurent des écrivains et écrivaines du calibre des Margaret Atwood, Austin Clarke, Thomas King, Alice Munro, Andrée Lacelle et François Paré.

Prix littéraire Trillium de l'Ontario
Aurélie Resch, auteure du recueil de nouvelles Sous le soleil de midi.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Comment les écrivains parlent-ils des animaux?

À vos déguisements: l'émission radiophonique littéraire Quatrième de Couverture revient avec le «carnaval des animaux», le 19 janvier prochain à 14h30 au Collège Boréal.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 7h00

10 nominations pour Damien Robitaille au 10e Gala Trille Or

Damien Robitaille est en lice pour le Prix Trille Or de l'«Artiste solo» de l'année et dans neuf autres catégories non genrées de l'APCM,...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 19h31

Contestation judiciaire : les premières demandes de financement sont attendues

Programme de contestation judiciaire
Près de deux ans après la fermeture du Programme d’appui aux droits linguistiques (PADL) et 12 ans après l’abolition du Programme de contestation judiciaire...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 16h00

Haro sur le gaspillage des aliments

Un tiers de la nourriture produite dans le monde finirait à la poubelle. Au Canada, plus de 60% de cette nourriture serait encore consommable....
En lire plus...

15 janvier 2019 à 14h25

La santé mentale dans le domaine de l’emploi: il faut en parler

C’est bien, pour une entreprise, d’avoir une approche définie sur papier pour traiter les problèmes de santé mentale – mais sa mise en pratique...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 9h00

Un mystérieux signal cosmique, c’est bien, mais deux, c’est mieux

Des «sursauts radio rapides» venus des profondeurs du cosmos, mais qui ne durent que quelques millièmes de seconde, c’est déjà intrigant. Mais lorsqu’on en...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 7h00

La débandade des Maple Leafs se poursuit

Les Maple Leafs recevaient la visite de l'Avalanche du Colorado pour la seule fois de la saison lundi soir à l'Aréna Scotiabank. Avant la...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 22h54

1,9 million $ du fédéral pour le «Carrefour» de l’Université

Université de l'Ontario français
La ministre fédérale des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, a annoncé un investissement de 1,9 million $ pour le développement du...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 20h40

L’immigration comme solution pour faire croître la francophonie en Ontario

Plusieurs politiques canadiennes ont été mises de l’avant au cours des dernières années, afin de favoriser l’immigration francophone hors Québec.
En lire plus...

14 janvier 2019 à 9h00

Climat: Radio-Canada échoue à son propre quiz

climat, changements climatiques, réchauffement de la planète
Radio-Canada présente une série de reportages sur des démarches citoyennes et politiques mises de l’avant pour «réduire l’impact écologique de l’activité humaine», accompagnée d'un...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur