Au revoir Sophie!

Sophie Bernier entourée d'amis à la terrasse du pub Bedford Academy, dans le quartier Yorkville, jeudi soir. (Photo: François Bergeron)
Partagez
Tweetez
Envoyez

Une vingtaine d’amis se sont rassemblés, jeudi soir à la terrasse du Bedford Academy, autour de Sophie Bernier, pour souligner son départ de Toronto après 18 ans dans la métropole: 5 ans à TFO et 13 ans comme coordonnatrice du volet Arts et Culture du Centre francophone.

Sophie a décidé de s’installer à Ottawa, où vivent ses parents, sans toutefois savoir quel tournant prendra sa carrière. Une décision mûrement réfléchie, dit-elle.

«J’avais besoin d’un nouveau défi professionnel et j’avais besoin de changement dans ma vie personnelle», a-t-elle expliqué à Radio-Canada.
«Les années passent et je me disais: si j’attends, la décision de partir serait de plus en plus difficile.»

Elle se dit particulièrement fière de la soirée annuelle organisée par le CFT pour le Mois de l’histoire des noirs en février. «En quelques années, cette soirée est devenue un des plus gros événements en français du Mois de l’histoire des noirs à Toronto. On l’a fait grandir d’année en année.»

Sophie Bernier était également l’organisatrice en chef des activités de la Semaine de la francophonie autour du 20 mars, et des Coups de coeur francophones, l’escale torontoise d’une série pancanadienne de concerts à l’automne.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«J’aurais toujours voulu avoir plus de public dans mes salles», a mentionné celle qui veut continuer d’oeuvrer dans le milieu culturel franco-ontarien. Pour l’instant, elle part «à l’aventure».

«C’est avec un pincement au cœur que je vois Sophie retourner dans son Outaouais natal», a commenté Lise Marie Baudry, la directrice générale du CFT. «Elle a joué un grand rôle dans le développement d’un public culturel pour le Centre francophone de Toronto dans les 13 dernières années. Je lui souhaite la meilleure des chances dans ses nouvelles aventures dans la région de la capitale nationale, où une scène culturelle vibrante l’attend.»

Mme Baudry précise que «la personne qui la remplacera soutiendra les objectifs stratégiques du CFT dans les prochaines années et verra à ce que les activités culturelles s’arriment à la prestation des autres programmes».

Le personnel du Centre francophone a fêté son départ en début de semaine. Au Bedford Academy, c’était le tour d’amis et de relations professionnelles à trinquer à sa santé et à lui dire au revoir.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur