Au Nunavut, Noël c’est aussi le temps des jeux

Les tribulations d’un enseignant de Toronto au Nunavut (suite)

Danses traditionnelles aux Jeux de Noël de Cape Dorset.


4 janvier 2018 à 15h42

Dans l’Arctique, le Temps des Fêtes est marqué par de nombreuses célébrations ainsi que les fameux «Jeux de Noël». Chaque communauté vit à l’heure de ces festivités à mi-chemin entre rituels collectifs ancestraux (liés à la période du solstice d’hiver qui marque le renouveau) et tradition chrétienne (introduite par les missionnaires à partir du XIXe siècle).

À Cape Dorset, hameau situé au sud-ouest de l’île de Baffin, c’est l’occasion pour les habitants de se retrouver autour d’activités variées et de partager leur incroyable et pieux enthousiasme pour Noël.

Les enfants s'amusent.
Les enfants s’amusent.

La communauté se réunit

C’est le gymnase de l’école élémentaire qui accueille, presque chaque soir pendant les vacances scolaires, les membres de la communauté. À partir de 18h30, le stationnement de l’école, d’ordinaire clairsemé, se remplit de pickups et de motoneiges.

Assis sur des chaises disposées le long des murs de l’enceinte du gymnase, ou à même le sol pour les plus jeunes, les spectateurs assistent et participent à différents jeux d’adresse et de force, ou tout simplement amusants et récréatifs.

Chaque soir, les festivités sont organisées et animées par un des principaux acteurs de la communauté. Il y a quelques soirs c’était la compagnie de taxi locale «Ashevak» qui était à l’œuvre. Mais ce soir, c’est la «Co-op», la coopérative communautaire, qui assure l’organisation, l’animation et le financement des réjouissances.

En entrant dans le gymnase, je croise Alasuaq, une aide-enseignante à l’école secondaire, qui vient assister aux jeux pour la deuxième fois cette semaine. Elle est ravie de voir que ce soir c’est salle comble et me confirme que la soirée de la Co-op est une des plus attendues par la communauté.

Une grande partie des résidents se rendent aux jeux presque tous les soirs. Les jeux de Noël sont en effet un rendez-vous incontournable pour beaucoup, et l’occasion de retrouver amis et membres de la famille.

Jeux de force et d'adresse pour les ados.
Jeux de force et d’adresse pour les ados.

Des jeux pour tous les âges

Les jeux sont divisés par genre et catégorie d’âge. Depuis l’estrade, l’animateur annonce à la sono les jeux à venir et les catégories d’âge concernées. Il rappelle les règles, souvent très sommaires et basées sur l’esprit de compétition mais surtout de divertissement, tantôt en inuktitut, tantôt en anglais.

La musique est omniprésente pendant les jeux, stimulant les participants et invitant les spectateurs à multiplier les encouragements. Pour chaque jeu, des prix (en général des chèques cadeaux d’une valeur allant de 20 à 100 dollars dépendamment de l’âge) sont décernés aux premiers.

Dès le plus jeune âge, on peut participer. Un des jeux consiste à asseoir des bambins de 1 à 3 ans face à leur maman, au centre de la salle. L’objectif pour la maman est de faire rire son enfant la première. Chaque maman redouble de grimaces, gestes et autres cris pour déclencher le fou rire de son rejeton, et ce pour le plus grand plaisir des spectateurs hilares.

Des jeux pour tous les âges.
Des jeux pour tous les âges.

Agilité et force

C’est ensuite au tour des enfants de moins de 10 ans de mesurer leur endurance et leur agilité. Les enfants, regroupés au centre de la salle, se mettent à genoux et doivent sauter pour se rétablir sur leurs pieds. Ils retombent ensuite sur leurs genoux et répètent l’opération sans s’arrêter. Le dernier enfant capable de continuer l’exercice est déclaré vainqueur.

Pour les adolescents, un jeu de force, comparable au tir à la corde, est organisé. Parmi les élèves que je croise ce soir-là, nombreux sont ceux qui ont participé à cette activité.

Shawn et Kallaajuk, deux garçons de 8e année, étaient satisfaits d’avoir pu faire état de leur force et de leur vaillance au cours de ce jeu qui apparaît un peu comme un rite initiatique. En effet, les jeunes garçons sont dès leur plus jeune âge emmenés à la chasse ou à la pêche; et tuer son premier caribou ou son premier phoque à 10 ou 12 ans n’est pas chose rare ici!

Forte participation communautaire tous les soirs.
Forte participation communautaire tous les soirs.

Retrouve tes chaussures!

La suite des réjouissances nous propose le jeu le plus enthousiasmant et le plus fou de la soirée pour les adultes de plus de 25 ans (les femmes et les hommes ne jouent pas en même temps). Les participants doivent se déchausser et placer leurs souliers au milieu de la salle.

Les souliers sont ensuite mélangés et les participants sont invités à former un cercle autour du tas de chaussures. Sans porter leur regard sur les chaussures, les participants tournent ensuite en rond au rythme de la musique. Au moment où l’animateur arrête la musique, chacun doit retrouver et mettre ses chaussures le plus vite possible.

Inutile de préciser que ce jeu est à la frontière entre le divertissement et le sport de combat. À la seconde même où la musique s’arrête, la vingtaine de joueurs se ruent sur le tas de chaussures, formant ainsi une mêlée de bras et de jambes dont les moins costauds ont beaucoup de mal à s’extraire.

Danses traditionnelles aux Jeux de Noël de Cape Dorset.
Danses traditionnelles aux Jeux de Noël de Cape Dorset.

Danses traditionnelles

Toutes les générations sont représentées lors des jeux de Noël.

Les aînés ont aussi l’occasion de venir se confronter les uns aux autres lors d’un concours de danse traditionnelle. L’objectif étant de réaliser, sans se tromper, des pas de danse impliquant des mouvements complexes avec les mains et les pieds, jusqu’à ce qu’un seul danseur reste sur la piste.

La soirée est marquée par une ambiance très festive où l’esprit de compétition ne fait pas perdre de vue l’essentiel pour chaque membre de la communauté, se réunir, partager de bons moments, mais surtout faire vivre tout un pan de la culture inuit.

La porte de secours du gymnase est laissée ouverte pour ventiler et apporter un peu d’air frais, mais l’atmosphère reste presque étouffante à mesure que la soirée avance. À 22h, seuls les adultes sont admis à terminer la soirée par une danse.

Accompagnés du «Kinngait Band», le groupe de musique local, les participants dansent la gigue, cette danse folklorique cousine de la danse irlandaise. Jusqu’à minuit les danseurs s’en donnent à cœur joie sous le regard amusé des plus jeunes, avant de quitter les lieux et de, déjà, penser aux festivités du lendemain.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

ApéroChic fête ses sept ans avec Zadig et Voltaire

ApéroChic
Le 23 Octobre, ApéroChic célébrera ses sept années d'existence lors d'une soirée au Bisha Hôtel. L'Express a rencontré les fondatrices de ce concept.
En lire plus...

19 octobre 2018 à 11h00

Non, l’immigration n’est pas en croissance rapide

immigration foule
L’immigration est devenue un enjeu électoral dans plusieurs pays, voire une obsession pour certains gouvernements. Pourtant, une recherche quantitative permet d'entrer en contradiction avec...
En lire plus...

19 octobre 2018 à 7h00

Les Leafs chutent à domicile face aux Penguins de Pittsburgh (3-0)

Leafs
Les Maple Leafs ont été battus ce soir par les Penguins de Pittsburgh sur le score de 3-0. L'Express était présent à l'Arena Scotiabank.
En lire plus...

18 octobre 2018 à 21h37

Quel déguisement choisir pour l’Halloween ?

maquillage de vampires
Alors que l'Halloween approche à grand pas, vous n'avez surement pas encore décidé comment vous déguiser. L'Express est là pour vous aider.
En lire plus...

18 octobre 2018 à 17h00

Le rapprochement entre centres culturels et municipalités à l’étude

Martin Théberge
Un comité chez Patrimoine canadien demande au fédéral de rendre son soutien aux centres culturels plus flexible et durable, d’encourager leurs liens avec les...
En lire plus...

18 octobre 2018 à 14h30

Keep Cool, la nouvelle salle de sport innovante

Keep Cool
La salle de sport Keep Cool, exportée à Toronto par un entrepreneur Français, est un club moderne et innovant où il y en a...
En lire plus...

18 octobre 2018 à 11h00

Josée Forest-Niesing, une nouvelle Franco-Ontarienne au Sénat

Sénat du Canada
Le 11 octobre dernier, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé la nomination de Josée Forest-Niesing au Sénat du Canada. Portrait de cette nouvelle...
En lire plus...

18 octobre 2018 à 8h00

De nouveaux défis pour la ministre Mélanie Joly

Mélanie Joly et Denis Simard
La ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie Mélanie Joly a présenté ses nouveaux défis pour les semaines à venir.
En lire plus...

17 octobre 2018 à 17h00

Nouveau gouvernement québécois, nouveau regard sur le Québec

Infographies Québec
François Legault présentera le premier gouvernement de la Coalition Avenir Québec le jeudi 18 octobre. Pour l’historien Gilles Laporte, c’est un moment on ne...
En lire plus...

17 octobre 2018 à 14h30

Marc Cormier souhaite préserver le patrimoine historique de Toronto

Marc Cormier
Marc Cormier, résident torontois depuis 28 ans, se présente aux élections municipales du 22 octobre dans la circonscription 11 de University-Rosedale. Il évoque pour...
En lire plus...

17 octobre 2018 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur