Armes nucléaires «intraitables»


13 novembre 2017 à 7h00

Le 7 juillet dernier,  par une majorité de 122 États, la Conférence des Nations Unies pour la négociation d’un instrument juridiquement contraignant visant à interdire les armes nucléaires en vue de leur élimination complète a adopté le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires.

Le nouveau Traité vise à donner suite à l’article VI du Traité de non-prolifération nucléaire de 1968, dont le texte est le suivant: Chacune des Parties au Traité s’engage à poursuivre de bonne foi des négociations sur des mesures efficaces relatives à la cessation de la course aux armements nucléaires à une date rapprochée et au désarmement nucléaire, et sur un traité de désarmement général et complet sous un contrôle international strict et efficace.

Les pays qui vont ratifier le nouveau Traité s’engagent à ne pas produire ni posséder des armes nucléaires, à ne pas les utiliser ni menacer de les utiliser, à ne pas les transférer ni à les recevoir directement ou indirectement, avec l’objectif de leur totale élimination.

L’OTAN dit non

Le premier jour où le Traité a été ouvert aux signatures, il a été signé par 50 États, parmi lesquels le Venezuela, Cuba, le Brésil, le Mexique, l’Indonésie, la Thaïlande, le Bangladesh, les Philippines, l’État de Palestine, l’Afrique du Sud, le Nigéria, le Congo, l’Algérie, l’Autriche, l’Irlande et le Saint-Siège (qui l’a ratifié le jour même).

Mais ce même 20 septembre, l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) a rejeté catégoriquement le nouveau Traité. Prenant position au nom de ses 29 États membres, dont le Canada, le Conseil de l’Atlantique-Nord a soutenu qu’«un traité qui n’engage aucun des États en possession d’armes nucléaires ne sera pas effectif, n’augmentera pas la sécurité ni la paix internationale, mais risque de faire l’opposé en créant des divisions et des divergences».

Le 6 octobre dernier, le prix Nobel de la Paix 2017 a été attribué à la Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires pour le rôle qu’elle a joué dans l’adoption par l’ONU du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires. Le travail de la Campagne internationale est cependant loin d’être terminé.

Kim et Trump

Au cours des dernières années, l’attitude de Kim Jong-un, le dictateur de la Corée du Nord, qui ne cesse de provoquer la communauté internationale et de brandir la menace nucléaire, a inquiété bien des gens.

Le 19 septembre dernier, le président américain Donald Trump n’a rien fait pour atténuer ces inquiétudes, en exposant aux Nations Unies un scénario de guerre nucléaire qui entraînerait la «destruction totale» de la Corée du Nord.

Devant  de telles bravades, on se sent bien impuissant. On ne peut qu’espérer que l’humanité ne devienne pas un dommage collatéral à un acte insensé.

Pour le moment, le nouveau Traité semble avoir créé deux classes: les pays qui n’ont pas d’armes nucléaires sont d’accord pour signer le Traité, alors que les pays qui détiennent des armes nucléaires ne veulent pas y adhérer.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Défi Toronto : une cause… à effet sur nos aînés francophones

Course Défi Toronto
Appuyez CAH, Bendale Acres et la Fondation Lavoie
En lire plus...

23 mai 2018 à 11h33

Secrétaire

Conseil scolaire catholique MonAvenir - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche d’une personne qui agira à titre de secrétaire à terme à temps plein (1,0), soit 35 heures par semaine, à...
En lire plus...

Le Canada à l’honneur aux Imaginales d’Épinal

science-fiction, fantastique
Le fantastique et la science-fiction de Patrick Senécal, Élisabeth Vonarburg et Jean-Louis Trudel
En lire plus...

23 mai 2018 à 11h11

Rīga et Tallinn : patrimoine historique et architectural exceptionnel

Riga
Influences allemande et russe... et une révolution chantante
En lire plus...

23 mai 2018 à 10h00

Bilingue de projet intégration

Taibu, centre de santé communautaire - Full-time Contract Position June 2018 to June 2019, with possibility of extension   The mission of the TAIBU Community Health Centre (CHC) is to contribute to the maintenance and...
En lire plus...

Quand la culture populaire nous replonge en enfance

JUST FOR FUN!
Rihanna, Mickey, Black Panther et autres héros Marvel tapissent les murs de la galerie Thompson Landry du quartier de la Distillerie à l’occasion de...
En lire plus...

22 mai 2018 à 15h38

Coordinateur/trice de projet

Taibu : Centre de santé communautaire - Poste Contractuel, temps plein Mai 2018 à Mai 2019, avec possibilité de prolongation Lieu de travail: Toronto et ses environs Le  Centre  de  santé  communautaire  (CSC)  TAIBU  a  pour ...
En lire plus...

Des satellites pour mesurer les réserves mondiales d’eau

Grace-satellite-eau
Quatorze années de données satellites révèlent qu’à travers le monde, sur 34 régions-clefs pour l’approvisionnement en eau potable, les tendances à la baisse peuvent...
En lire plus...

22 mai 2018 à 14h30

Plus de la moitié de nos gènes auraient 650 millions d’années

génétique
Il y a 650 millions d’années vivait dans les océans une petite bestiole qui fut peut-être l’ancêtre de tous les animaux d’aujourd’hui, nous y...
En lire plus...

22 mai 2018 à 7h00

La grande aventure en Sarthe

Il est un endroit en France où adrénaline et vieilles pierres cohabitent dans un écrin naturel étonnant. La Sarthe permet aux passionnés de voitures, de...
En lire plus...

21 mai 2018 à 10h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur