Action de grâce: célébrez au sein de votre ménage, demande Doug Ford

CoViD-19

Repas d'Action de grâce en famille dans la célèbre toile Freedom From Want, du peintre Norman Rockwell (1943).
Partagez
Tweetez
Envoyez

«Passez l’Action de grâce avec votre propre ménage», a demandé le premier ministre ontarien Doug Ford, mercredi.

Il voulait clarifier ses propos de la veille où il avait demandé à la population de respecter la limite de 10 personnes pour les rassemblements intérieurs.

«Parfois, il y a des messages contradictoires», a admis le premier ministre. «On pourrait tous faire un meilleur travail, y compris moi.»

Le premier ministre Doug Ford et la ministre de la Santé, Christine Elliott.

Deuxième vague

Les autorités sanitaires conseillent aux personnes qui habitent seules de se joindre «exclusivement aux festivités d’un autre ménage en qui elles ont confiance».

Depuis deux jours, l’Ontario enregistre moins de 600 cas par jour de CoViD-19, sur environ 40 000 tests par jour. Au mois d’août, la courbe avait été aplatie jusqu’à 200 cas par jour.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cela amène le gouvernement à évoquer une «deuxième vague» comparable à celle du printemps – avec cependant moins d’hospitalisations et de décès jusqu’à maintenant.

Nos écoles tentent de faire respecter l’écart sanitaire entre les élèves dans les classes, les corridors et les espaces extérieurs. Photo: Conseil scolaire Viamonde

Inquiétude des enseignants

Par ailleurs, les quatre syndicats d’enseignants continuent de dénoncer les «lacunes» de la rentrée scolaire, malgré le rejet de leur plainte par la Commission des relations de travail de l’Ontario (CRTO).

Les syndicats, dont l’Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO), se disent encore «pleinement convaincus» que la CRTO aurait dû leur permettre de faire témoigner leurs experts sur la taille des classes et l’éloignement physique, les cohortes pour les élèves et le personnel enseignant, le port du masque, la ventilation et le transport des élèves.

«Comme résultat du relâchement des restrictions sur les rassemblements au cours des mois de l’été, la rentrée scolaire en Ontario a coïncidé avec une augmentation de la propagation de la CoViD-19 dans les communautés», croient-ils.

(Avec des informations d’Émilie Pelletier, de l’Initiative de journalisme local.)

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur