À la découverte des parfums avec Karine Barrass

Une formation parfumerie à l'Alliance française

Karine Barras durant l'atelier parfum
Partagez
Tweetez
Envoyez

Amoureuse des parfums, passionnée des odeurs, Karine Barrass propose durant cinq séances à l’Alliance française de Toronto, depuis ce jeudi 9 mars, la découverte du pays des senteurs, le plaisir du nez et ses émotions.

Ces ateliers, conçus pour adultes, vont permettre aux débutants de créer des oeuvres basées sur l’odorat, faire des parfums, mais surtout pratiquer les cinq sens.

Karine Barrass souhaite que les gens aient envie «d’utiliser leur nez», ce qui permettrait de trouver le bien-être et de faire évoluer la mémoire. «L’odorat est négligé, pourtant il est sans doute le plus complexe et sophistiqué des cinq sens. Le nez est un art, c’est un sens instinctif, lié aux émotions, tous ont déjà senti une odeur et sont retombés en enfance.»

Karine Barrass à l'AFT.
Karine Barrass à l’AFT.

En 1998, lorsque Karine Barrass est devenue élève parfumeuse dans le sud de la France, elle est entrée dans «un monde magique, où l’odorat: rassurant, unifiant, personnel et familier, offre une nouvelle approche du monde qui nous entoure».

Avec déjà 55 créations de parfums à son actif, curieuse et passionnée, Karine crée des oeuvres visuelles en plusieurs dimensions, en créant une bande-son adaptée, un repas lié à  l’oeuvre, les odeurs et le touché; en somme des créations originales utilisant les cinq sens.«C’est ce que je suis», nous dit l’artiste.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour cette laborantine de parfum, «on est tous bons en quelque chose, nous sommes tous des artistes, car nous avons tous un talent. Les gens vont pouvoir s’éveiller personnellement et se reconnaître comme artiste, car en réalité artiste veut seulement dire: la personne que tu es.»

Au programme, une présentation de l’odorat et des jeux de reconnaissance, le but étant d’apprendre à exprimer ses émotions, face à un parfum, construire un vocabulaire de descriptions des odeurs, en apprendre sur l’histoire du parfum et sa fabrication.

Dès le deuxième atelier, les élèves parfumeurs pourront commencer la création de leur parfum, puis celle d’une oeuvre artistique à partir d’un parfum. Comme l’odorat est un des principaux éléments à la dégustation des vins, un atelier y sera dédié. Les séances se termineront par l’étude des grands parfums.

Ex-directrice générale du Labo d’art (en 2016), Karine est aussi photographe. Ses connaissances graphiques et olfactives permettront peut-être une suite à ces ateliers: «pourquoi ne pas réaliser une série sur les cinq sens», suggère-t-elle.

Divers aliments, graines et poudres
Divers aliments, graines et poudres

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur