À Glendon, l’art se conjugue au féminin pluriel

Les petites figurines de Catherine Sylvain à la Galerie Glendon.

17 février 2015 à 10h43

Jusqu’au 13 mars à la galerie Glendon, Féminin dédoublé réunit les oeuvres de huit femmes de l’Ontario et du Québec sous un même toit. Une belle occasion de se brosser à l’art pour ensuite marcher dans la nature du campus, histoire de méditer sur les dualités qui nous habitent.

Le 10 février dernier, plus de 130 personnes se sont présentées au vernissage de Féminin dédoublé, une exposition bien fignolée, mise sur pied par la commissaire invitée Jeanne-Élyse Renaud. Comme toujours, il régnait une ambiance animée. Les conversations suscitées par les oeuvres originales et une performance dansée de Julie Lassonde allaient bon train.

Tout près de l’entrée, la première artiste donne le ton. Comme toutes les bonnes questions du genre «verre à moitié vide ou à moitié plein?», la réponse en dit plus long sur le répondant que sur celui qui la pose. Véronique La Perrière s’efface donc pour nous laisser décider. Sa dessinatrice au fusain est-elle en voie de disparaître ou d’apparaître?

Dans les romans de Jane Austin des années 1800, toute jeune femme accomplie se devait de maîtriser l’art de la broderie, une façon efficace de tenir les femmes occupées et à leur place. Deux cents ans plus tard, au fond de la galerie Glendon, Anouk Desloges fait éclater les cerceaux de broderie pour piquer dans le métal de délicates meutes de loups.

Dans son ensemble, Féminin dédoublé nous présente des dualités sous toutes les formes.

Véronique La Perrière nous fait passer du réel à l’imaginaire, Érica Brisson reconnaît ce que nous vivons de semblable et de distinct avec l’étranger.

Avec ses élégantes petites figurines, Catherine Sylvain met sur table les rapports entre moi et l’autre. Yasmine Louis assume ses racines variées.

Anouk Desloges appuie le monde poétique sur un fond plus technique, tandis que Sophie Privé mélange nature et culture.

Sous la caméra d’Izabel Barsive, on a vue sur le monde intérieur et extérieur de la femme.

Alors que Julie Lassonde, elle, considère les facettes cartésienne et artistique de sa personnalité.

Il est à noter qu’Anouk Desloges est présentement artiste en résidence au Centre Harbourfront.

Vous pouvez également visiter Yasmine Louis dans son studio de sérigraphie où elle produit de superbes t-shirts aux messages évocateurs (qu’on peut voir sur www.yasminelouis.com), mettant en vedette la ville de Toronto.

On ressort de l’exposition en se disant que nos dualités sont peut-être moins un mystère à élucider qu’une richesse à embrasser.

Renseignements

www.glendon.yorku.ca/gallery/fr
Campus bilingue Glendon de l’Université York,
2275 Bayview (traversez le campus vers l’est).
Jusqu’au 13 mars, du mardi au vendredi de midi à 15h,
et le samedi de 13h à 16h.
L’entrée est gratuite. Stationnement payant.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La francophonie forte de sa diversité

Amanie Ill-fated sur la scène de Francophonie en Fête à la Distillerie dimanche.
Francophonie en Fête à la Distillerie
En lire plus...

25 septembre 2017 à 18h36

Les francos prennent leur place à Word on the Street

Le kiosque de la Librairie Mosaïque
Pour la première fois cette année, The Word on the Street Toronto – le plus grand festival du livre et du magazine en plein...
En lire plus...

25 septembre 2017 à 13h10

Cinq bonnes raisons de vibrer avec nous!

Tifane
Spectacle de clôture du festival Francophonie en Fête
En lire plus...

25 septembre 2017 à 13h06

Robert Charlebois n’a «jamais été aussi occupé»

Robert Charlebois à Markham et Toronto cette semaine.
Un gars qui n'a rien d'ordinaire
En lire plus...

25 septembre 2017 à 13h06

Volta: du cirque à la frontière du sport

Époustouflants BMX. (Photo: Patrice Lamoureux)
Le Cirque du Soleil a dressé son chapiteau près de Cherry Beach à Toronto.
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h59

La Braderie de mode québécoise s’amène à Toronto

Un des événements de la Braderie de mode québécoise.
Des collections rares à des prix imbattables
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h58

Relevez le Défi des eaux canadiennes

Nos grands lacs contiennent 20% de l'eau fraîche de la planète.
Chez nous, on pense rarement à cette ressource essentielle
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h57

Autochtones et langues officielles

La Charte canadienne des droits et libertés rédigée dans une langue autochtone. (Photo: Radio-Canada)
Des juristes se demandent quelle forme doit prendre l'éventuelle loi fédérale sur les langues autochtones.
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h56

Du changement pour Line Boily et Jean-François Poudrier

Jean-François Poudrier animera le Téléjournal Ontario les fins de semaine.
Radio-Canada à Toronto
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h55

Richard Bona: de la visite rare à St. Catharines

Le bassiste et chanteur de jazz Richard Bona.
Du Cameroon aux USA... grâce à la bureaucratie française
En lire plus...

25 septembre 2017 à 12h54

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur