Entreprendre au féminin

Partagez
Tweetez
Envoyez

Avec plus d’une dizaine de partenariats avec des banques et des associations ontariennes, le programme «Tremplins» d’Oasis Centre des femmes devrait permettre à une trentaine de femmes francophones de Toronto de bénéficier de microcrédits allant de 5000 à 25 000 $. La sélection, qui sera opérée par les partenaires d’Oasis, se fera par le biais d’une application en ligne ouverte jusqu’au 8 juin.

Le programme, qui se déroulera sur un an et demi, s’adresse en priorité à des femmes déjà avancées dans leur projet entrepreneurial: «C’est un programme qui va nous aider a soutenir les femmes dans l’accès à la dernière étape de la création de leur entreprise: l’accès au financement», explique Fayza Abdallaoui, responsable de la préparation a l’emploi et à l’entreprenariat au sein d’Oasis.

Le programme complet permettra aux participantes d’améliorer et de crédibiliser leurs projets respectifs. «L’idée est d’accompagner et d’aider des publics que les banques vont avoir tendance à juger comme des publics à risque – les femmes et les immigrés.»

18 mois d’accompagnement

Une fois les participantes sélectionnées, 12 ateliers seront mis en place: 6 ateliers «généraux» sur la préparation du plan d’affaires, du plan financier, du pitch, notions comptables, etc. – et 6 ateliers «thématiques» plus portés sur le développement personnel des participantes, la confiance en soi, les techniques de vente, le marketing et la communication, etc.

Le programme veut monter un projet cohérent qui soit susceptible de réunir des fonds. «Oui, vous avez un rêve», explique Fayza Abdallaoui, «mais ce que veulent voir les banques, c’est que vous l’avez confronté à la réalité.»

En parallèle de ces ateliers qui commenceront le 27 juin, Oasis organisera un suivi personnel et souhaite mettre en place un système de mentorat. «On veut que ce soit un échange donnant-donnant. Ce projet est féministe, il y a toujours une idée d’égalité derrière», explique la présidente Dada Gasibaro, «nous cherchons d’ailleurs des femmes qui souhaiteraient partager leurs expériences passées et éventuellement leur expertise avec nos nouvelles participantes.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le soutien d’un groupe soudé

Le centre Oasis n’en est pas à son coup d’essai; cela fait déjà 3 ans qu’il offre la possibilité à de nombreuses femmes francophones de se lancer sur les chemins de l’entreprenariat. C’est d’ailleurs lors de ces précédents ateliers que Chaïna Fidahoussen et Arlette Ngung, deux futures candidates au projet «Tremplins», se sont rencontrées.

«Suivre la formation Oasis m’a permis d’entrevoir ce que l’entreprenariat allait m’offrir», explique Arlette, qui a lancé il y a maintenant quelque mois son entreprise de lingerie fine Flawless Ma Lingerie. «Le programme Tremplin me permettrait à présent d’obtenir un peu d’aide pour améliorer le marketing et pouvoir, à terme, élargir mon business.»

Chaïna, quant à elle, est à la tête de sa propre entreprise de bio-cosmétiques, MoraMora, et retiens le coté humain de l’aventure: «On rencontre plein de monde durant les ateliers, des femmes qui sont dans la même situation que nous, c’est super encourageant. Et une fois le programme terminé, on reste souvent en contact, on peut se soutenir chacune dans nos entreprises personnelles.»

Un beau projet donc, qui devrait permettre à de nombreuses femmes francophones de bâtir un commerce qui leur tient à cœur, tout en bénéficiant d’un petit coup de pouce d’Oasis.

Si l’aventure vous tente, n’hésitez pas à poser votre candidature via http://fluidsurveys.com/s/tremplinsjuin2014/ ou en contactant Fayza à [email protected] «Ce que l’on aime à Oasis, c’est que c’est vous, les femmes, qui créent. Nous ne faisons que prêter l’oreille!», conclut Dada Gasibaro. Il ne vous reste donc plus qu’à vous lancer!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur