80 ans d’édition universitaire

Partagez
Tweetez
Envoyez

Études canadiennes, développement international et mondialisation, Amérique française, traduction…, ce ne sont là que quelques-unes des quinze collections des Presses de l’Université d’Ottawa (PUO), qui célèbrent ce 2 juin leur 80e anniversaire.

Les PUO publient chaque année une douzaine de titres en français et autant en anglais. Elles sont les seules presses universitaires bilingues en Amérique du Nord.

Tout commence en 1930 lorsque quatre pères oblats décident de publier une revue pour favoriser l’épanouissement de la culture supérieure. Le premier numéro de La revue de l’Université d’Ottawa paraît en janvier 1931, mais on ressent vite le besoin de créer une structure pouvant publier le fruit des travaux de recherche des professeurs.

Les Éditions de l’Université d’Ottawa voient le jour en 1936. Elles constituent alors les plus anciennes presses universitaires de langue française au Canada. Le premier ouvrage publié est Pierre Le Moyne, Sieur d’Iberville, par le père Louis LeJeune. Ce n’est qu’après une cinquantaine de livres dans la langue de Molière que paraîtra un premier ouvrage de langue anglaise en 1946: Ottawa, Old and New, de Lucien Brault.

C’est aussi en 1946 que le père Léopold Lanctôt est nommé directeur des Éditions de l’Université d’Ottawa. Il remplit cette tâche jusqu’à sa retraite en 1982. Durant 46 ans, il a présidé à la publication de sept périodiques et d’une trentaine de volumes par année, en plus d’être trésorier de l’Association des presses universitaires du Canada.

C’est lors de leur 50e anniversaire que les Éditions de l’Université d’Ottawa deviennent les Presses de l’Université d’Ottawa.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Elles publient une variété de livres et de revues qui touchent à peu près à toutes les facettes de la condition humaine: anthropologie, sociologie, science politique, psychologie, criminologie, économie, éducation, droit, histoire, littérature, philosophie, administration publique, traduction, sciences religieuses et sciences de la santé.

Bien que le 80e anniversaire des PUO a techniquement lieu en 2016, on a décidé de le célébrer maintenant parce que le Congrès des sciences humaines a lieu cette année à Ottawa. On y attend plus de 8 000 participants du milieu de la recherche. Occasion en or pour souligner un important jalon dans le monde de l’édition universitaire au Canada et en Amérique du Nord.

Au début des années 1980, les Éditions de l’Université d’Ottawa ont publié des textes poétiques ou dramatiques, notamment dans la collection L’Astrolabe. Pierre Pelletier y a fait paraître Temps de vies et Victor Blanc en 1981.

L’année suivante, Alain Bernard Marchand et Claire Rochon y ont publié Entre l’œil et l’espace – le geste et le cri. Une bande de caves, d’Omer Latour, a aussi paru là en 1981.

– Paul-François Sylvestre

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur