4e édition de la bourse #JEMAIME des Chiclettes

Les Chiclettes: Julie Kim, Geneviève Cholette, Nathalie Nadon.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Un bon nombre de filles et de femmes sont touchées par des problèmes liés à leur image corporelle à des degrés divers.

L’acceptation de soi est justement le thème véhiculé dans la chanson Grève au trop-parfait du trio torontois Les Chiclettes, qui a lancé le 8 mars (Jour international de la Femme) le concours pour sa 4e bourse #JEMAIME de 1500$.

Changement positif

«Il faut briser les standards de beauté que la société nous impose, avoir le courage de dire «je m’aime», sans culpabilité ni excuse», expliquent Nathalie Nadon, Julie Kim et Geneviève Cholette.

L’idée de créer une bourse d’études pour appuyer les femmes voulant faire un changement positif dans leur vie était la suite logique du mouvement #JEMAIME lancé dans les médias sociaux en 2016.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La bourse d’études s’adresse aux femmes francophones à travers l’Ontario désirant retourner aux études et ayant besoin d’un coup de pouce pour entamer ou poursuivre leurs démarches.

La première récipiendaire, Tania Sabourin, de Casselman, a effectué un retour aux études à l’Université d’Ottawa en septembre dernier. La deuxième, Célia Neplaz, de Scarborough, a pu faire un stage de perfectionnement en musicologie. Cette année, Catalina Musteata, de Bradford, a été acceptée à la faculté des sciences de l’Université d’Ottawa dans le programme B.Sc. spécialisé en sciences biomédicales. Elle débutera ses études en septembre.

Jusqu’au 15 avril

Les femmes ont jusqu’au 15 avril à 17h pour s’inscrire en remplissant le formulaire disponible sur le site des Chiclettes.

Un jury composé de trois personnes de la communauté franco-ontarienne procédera à la sélection de la lauréate. La bourse lui sera remise en mai prochain.

Le trio vocal Les Chiclettes fête cette année 10 ans de carrière. Un nouvel album paraîtra à l’automne 2020.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur