40 ans de chansons de Pierre Flynn… enfin à Toronto

Au Heliconian Hall le 6 décembre

Pierre Flynn. Photo: Béatrice Flynn
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le groupe de rock québécois Octobre s’est produit une fois à Toronto, «peut-être sur la scène d’un campus universitaire, à un moment donné dans les années 1970». Le compositeur, chanteur et claviériste Pierre Flynn était alors au début de la vingtaine: «c’est flou», admet-il en entrevue à L’Express.

À 65 ans aujourd’hui, après une carrière solo couvrant presque 40 ans, marquée par quatre albums studio et un album en concert, Pierre Flynn repasse enfin par Toronto offrir un spectacle au Heliconian Hall le 6 décembre à 20h dans le cadre de la série De bouche à oreille.

«Quand j’ai découvert que Pierre Flynn ne s’était pas produit en spectacle à Toronto depuis les années du groupe Octobre, j’étais complètement sidéré», raconte le directeur artistique Dominique Denis. (En fait, il a chanté Fu Man Chu au Toronto Centre for the Arts en mars 2010 quand Robert Charlebois a été intronisé au Panthéon des auteurs-compositeurs canadiens.)

Dans la durée

«Un auteur-compositeur de cette envergure, qui a patiemment construit une oeuvre qui s’inscrit dans la durée, est précisément le type d’artiste pour lequel la série De bouche à oreille a été conçue.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Comme le veut la formule de jumelage de DBAO, celui que Dominique Denis qualifie d’«immense auteur-compositeur» sera accompagné de musiciens locaux, le Quatuor Étoile Magique de violons, alto et violoncelle formé de Brielle Goheen, Aline Homzy, Catherine Gray et Beth Silver. Flynn sera au piano et à la guitare électrique.

«C’est un vrai bonheur», poursuit Dominique Denis, «de pouvoir créer cette soirée au carrefour de la chanson et de la musique de chambre, et de partager les fruits de la collaboration entre Pierre et le Quatuor Étoile Magique avec le public torontois.»

Pierre Flynn

Une présence et une voix

Le public torontois aura d’ailleurs deux occasions d’aller à la rencontre de ce grand artiste, puisque la Librairie Mosaïque (1684 St.Clair Ouest) accueillera Pierre Flynn deux jours plus tôt, le mercredi 4 décembre à 18h30 (entrée libre).

Sa discographie qui lui a valu plusieurs Félix, ses nombreuses tournées, ses textes et musiques pour d’autres artistes et pour le cinéma, la comédie musicale, la danse, le théâtre, ont consolidé sa place parmi les «monstres sacrés» de la chanson québécoise. Octobre figure parmi les groupes iconiques Harmonium, Beau dommage, Offenbach…

Son dernier album, Sur la Terre, est sorti en 2015, 14 ans après Mirador… «Oui, c’est vrai, je prends mon temps pour composer et je suis assez voyageur dans mes tendances musicales», explique-t-il. «Avec le temps, c’est surtout une présence et une voix qu’on veut transmettre.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Récepteur et émetteur

Pas vraiment un message, puisque ses inspirations lui viennent surtout de rencontres et de moments spéciaux. «Par exemple pour Le dernier homme», une vision dystopique où il chante seul au milieu de sites apparemment abandonnés, «l’idée m’est venue en me promenant dans une station de ski désertée après la saison».

«Je suis autant un récepteur qu’un émetteur d’idées et de sentiments», dit-il.

Plus intéressé à la qualité qu’à la quantité – et donc moins présent que d’autres vedettes à la radio et à la télévision – il veut surtout produire une oeuvre qui ne sera jamais démodée. Il éclate de rire quand on lui parle de «retraite» à 65 ans. «Je vais toujours continuer de composer.»

Au Heliconian Hall, on aura droit à des pièces de Sur la Terre, comme à d’autres pouvant remonter loin en arrière… «jusqu’à Octobre»!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur