30 ans d’école franco à Ajax

Grâce à la rencontre de deux mères dans un magasin

Hommage aux deux initiatrices de l'école lors des célébrations du 30e anniversaire.


18 mai 2018 à 15h52

L’école élémentaire catholique Notre-Dame-de-la-Jeunesse à Ajax a accueilli sa communauté scolaire présente et passée, ainsi que plusieurs partenaires communautaires et politiciens, pour célébrer le 30e anniversaire de l’ouverture officielle de l’école ce mardi 15 mai.

Le 7 décembre dernier, les élèves avaient également célébré la date du premier jour où l’école a accueilli les élèves en 1987, avec une rigolote leçon d’histoire, des petits gâteaux et une danse.

L’histoire de Notre-Dame-de-la-Jeunesse débute en 1983 avec la rencontre fortuite de deux mamans francophones, Lise Lacombe et Marguerite Bakhache, dans un magasin de Pickering.

Les participants à la fête de l’école pouvaient signer leur nom sur une des feuilles qui allaient garnir un arbre.

Pour une école plus proche

À cette époque, il y avait une seule école élémentaire francophone dans la région, Corpus-Christi à Oshawa. Ces deux dames ont alors entrepris une campagne de sensibilisation auprès de la communauté francophone et du conseil scolaire pour obtenir une école plus près de leur domicile.

En 1985, l’école Corpus-Christi a ouvert un module de langue française satellite dans l’école Holy Redeemer à Pickering, avec plus de 100 élèves. Rapidement, les espaces fournis ne convenaient plus à la demande croissante. C’est ainsi que le 7 décembre 1987, NDJ a ouvert ses portes sur l’avenue Ritchie à Ajax.

L’arbre du 30e qui attend d’être garni de feuilles signées par les participants à la fête.

Pionniers et pionnières

Le directeur de l’éducation du Conseil scolaire MonAvenir, André Blais, a remercié «les générations d’enseignants et d’enseignantes et de membres du personnel qui ont mis et qui continuent de mettre leur passion au service des élèves».

«C’est grâce à ces pionniers et pionnières que nos élèves peuvent faire leurs études élémentaires en français à Ajax», a ajouté Roger Brideau, conseiller scolaire de Durham-Peterborough-Kawartha-Clarington. «Merci à toute la communauté scolaire passée et présente ainsi que tous nos partenaires communautaires francophones d’assurer la vitalité de la francophonie dans la région.»

L’arbre du 30e anniversaire de l’école élémentaire catholique Notre-Dame-de-la-Jeunesse à Ajax.

Chanson et musique

La cérémonie fut parsemée de plusieurs prestations artistiques d’élèves et d’anciens élèves de l’école.

Trois élèves, Calabria Bautista, George Bounajm et Lydia Vittoria, appuyés par une ancienne élève de l’école, Aidan Auger, ont rédigé «la prière du 30e» qui a été récitée au début de la rencontre.

La chorale de l’école – qui a d’ailleurs remporté la deuxième place lors du concours de chorales de Pickering en avril dernier – a interprété la chanson thème de l’école On va changer le monde, qui avait été composée en 1987.

Evelyne Garvey, élève de l’école, ainsi que Aliyah Gunn, ancienne élève, ont toutes deux chanté pour l’occasion alors que Mathieu Moreau, ancien élève a impressionné les invités par ses talents de magicien. La soirée s’est terminée par de belles pièces au piano interprétées par un ancien de l’école, Jeremy Bangala.

La chorale de l’école.

Crayons d’amour

Au cours de la soirée, le directeur de l’école, Martin Bernier, a procédé au dévoilement du logo du 30e anniversaire de l’école et la devise: «30 ans à dessiner l’avenir avec nos crayons d’amour», créé par des élèves de plusieurs niveaux et des membres du personnel suite à un concours.

La secrétaire Marie-France Gauthier a chapeauté l’organisation de l’événement et travaillé avec plusieurs membres du personnel et bénévoles pour décorer, préparer l’exposition et prévoir toutes les activités.

«Merci de permettre depuis 30 ans aux élèves francophones catholiques de Ajax et Pickering d’étudier dans leur propre langue et cela, à une distance raisonnable de leur maison», a déclaré la présidente de MonAvenir, Melinda Chartrand. «Vous contribuez à la préservation de notre belle langue et à développer la fierté franco-ontarienne chez les élèves.»

«Dessiner l’avenir avec nos crayons d’amour»: la nouvelle devise de l’école.
Le logo du 30e anniversaire.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Technicien(ne) à l’aide technique

Conseil scolaire catholique MonAvenir - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche d’une personne permanente, à temps plein (1,0), soit 35 heures par semaine, qui agira à titre de technicienne, technicien à l’aide technique...
En lire plus...

Aide-enseignant(e)

Conseil scolaire catholique MonAvenir - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche de personnes qui agiront à titre d’aide-enseignante, aide-enseignant aux écoles indiquées ci-dessous. L’entrée en fonction est prévue le 30 août 2018. Merci de nous indiquer, dans votre lettre de...
En lire plus...

Orthophoniste

Conseil scolaire catholique MonAvenir - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche d’une personne permanente qui agira à titre d’orthophoniste à temps plein, soit 35 heures par semaine, pour les écoles du Conseil. L’entrée en fonction est prévue début...
En lire plus...

Concierge en chef

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir - ÉCOLE SECONDAIRE CATHOLIQUE SAINT-FRÈRE-ANDRÉ, TORONTO 40 HEURES PAR SEMAINE DE JOUR POSTE PERMANENT SUR UNE BASE ANNUELLE DE 12 MOIS ENTRÉE EN FONCTION EST PRÉVUE LE 20 AOUT 2018 MANDAT Sous la supervision de la direction...
En lire plus...

Pendant ce temps, à l’autre bout du système solaire…

La sonde New Horizons devrait «frôler» l'astéroïde Ultima Thule le 1er janvier 2019
En lire plus...

20 juin 2018 à 7h00

Une ode à la danse grand format

le grand continental
Le Grand Continental du 22 au 24 juin à Luminato
En lire plus...

19 juin 2018 à 12h00

Une jeune Torontoise remporte le Concours national d’art oratoire 

Concours national d'art oratoire
Championne de son école, puis de son conseil scolaire, puis du pays
En lire plus...

19 juin 2018 à 10h10

Donald Ipperciel quitte Glendon mais reste à York

Il va développer «l’université numérique»
En lire plus...

18 juin 2018 à 17h27

Avec «Crée ton université», l’UOF inclut les jeunes

crée ton université
Clôture des candidatures ce mercredi 20 juin
En lire plus...

18 juin 2018 à 16h25

Le Prix Jeanne Sabourin à Claude Guilmain

Prix Jeanne Sabourin
9e Gala Reconnaissance de Théâtre Action
En lire plus...

18 juin 2018 à 15h59

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur