27 têtes d’affiches des polars

polars, Monique Lapointe, 27 commissaires
Monique Lapointe, 27 commissaires, détectives et autres fins limiers de la littérature policière, essai, Montréal, Éditions Les heures bleues, collection Les 27, 2022, 64 pages, 21,95 $.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Arsène Lupin, Sherlock Holmes, Hercule Poirot, Jules Maigret, autant de personnages fort bien connus des amateurs de polars.

Pour la collection Les 27 des Éditions Les heures bleues, Monique Lapointe dresse le portrait de 27 commissaires, détectives et autres fins limiers de la littérature policière, présentés en ordre alphabétique.

Dans ce palmarès, j’ai reconnu quelques limiers dont j’ai parlé dans mes comptes rendus de polars pour l-express.ca, notamment Armand Gamache (Louise Penny), Maud Graham (Chrystine Brouillet), Guido Brunetti (Diana Leone) et Harry Bosch (Michael Connelly).

polars
Arthur Conan-Doyle, le créateur de Sherlock Holmes.

L’atmosphère des enquêtes

Pour Monique Lapointe, ce n’est pas tellement l’histoire policière qui l’intéresse, mais plutôt «l’atmosphère caractéristique qui s’installe à chacune des enquêtes». Une atmosphère dans laquelle il est possible de replonger à loisir pour voir le personnage se matérialiser, nous accompagner et nous habiter.

Le premier détective de roman policier serait le chevalier Auguste Dupin, créé par Edgar Allan Poe en 1841. Arthur Conan Doyle reconnaît s’en être inspiré pour camper Sherlock Holmes. Ce dernier «ne prise guère cette comparaison», car il croit être le premier à avoir exercer ce métier.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Mon personnage préféré demeure sans l’ombre d’un doute Armand Gamache. «Entre loyauté et intégrité, il fait le choix difficile de la quête de la vérité, sachant pertinemment qu’il perdra l’appui de ses supérieurs et le respect de certains collègues.»

Gentleman cambrioleur

Il est bien connu qu’Arsène Lupin n’est pas juste un cambrioleur, aussi gentleman soit-il. Il demeure un être attachant «capable de cynisme autant que de civisme». Lupin sait aussi donner la réplique aux plus avertis des érudits.

Plusieurs de ces commissaires, détectives ou fins limiers ont été incarnés par de brillants acteurs au cinéma ou à la télévision.

Tom Hanks a joué Robert Langdon dans Da Vinci Code (2006) de Dan Brown. Jean Gabin, et plus récemment Gérard Depardieu, ont interprété Jules Maigret. Humphrey Bogart a incarné Philip Marlowe quand The Big Sleep, de Raymond Chandler (1939), a été porte à l’écran en 1946.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les polars au cinéma

Jane Marple est un personnage qu’Agatha Christie affectionnait particulièrement. Elle a été incarnée par Geraldine McEwan dans quelques saisons d’une série télévisée.

De nombreux films ont été réalisés à partir des aventures d’Hercule Poirot, notamment avec David Suchet dans le rôle principal. «Nul interprète n’avait encore saisi le personnage d’Agatha Christie avec autant de justesse et de complexité.»

Je note, en passant, qu’une statue de Poirot se dresse à Ellezelles, en Belgique, et que le 221B, Baker Street, lieu où aurait vécu Sherlock Holmes, est maintenant un musée.

polars
David Suchet dans le rôle du détective Hercule Poirot.

D’autres limiers moins connus

Je me suis arrêté aux noms plus populaires. Il est aussi question, entre autres, de Kostas Charitos (Petros Markaris), Salvo Montalbano (Andrea Camilleri), Amaia Salazar (Dolores Redondo) et Spenser (Robert B. Parker).

Monique Lapointe a été professeure de littérature au cégep pendant plus de trente ans. Elle y a aussi œuvré en tant que directrice adjointe des études pendant deux ans. Elle détient une maîtrise en études françaises et poursuit actuellement des études en langue et culture italiennes.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur