25 millions $ pour les deux écoles de Hamilton

La ministre Mitzie Hunter flanquée de Jean-François L'Heureux (Viamonde) et Melinda Chartrand (CSDCCS), à l'hôtel de ville de Hamilton le 13 décembre.
Partagez
Tweetez
Envoyez

C’est officiel: nos conseils scolaires Viamonde et Catholique Centre-Sud recevront un peu plus de 25 millions $ du ministère de l’Éducation pour construire de nouvelles installations scolaires pour 800 élèves de Brantford, Haldimand-Norfolk, Simcoe et Hamilton-Wentworth.

La ministre Mitzie Hunter en a fait l’annonce mardi à l’hôtel de ville de Hamilton en compagnie des dirigeants des conseils scolaires francophones, du maire Fred Eisenberger, de députés provinciaux et d’élèves des écoles Georges-P-Vanier et Mère Teresa, toutes deux vétustes et trop petites.

L’an dernier, Viamonde et le CSDCCS avaient mis leurs différences de côté pour approuver un projet de centre scolaire communautaire qui impliquera éventuellement d’autres partenaires communautaires.

Le financement annoncé mardi par le ministère vient concrétiser la portion scolaire du projet, précise-t-on. Reste à confirmer le financement du centre communautaire auquel seraient rattachés les deux nouveaux établissements scolaires. Une demande a été présentée au ministère du Patrimoine canadien dans le cadre de l’Entente Canada-Ontario.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le CSDCCS avait déjà acheté du Hamilton Wentworth District School Board un terrain au 16 rue Broughton à Hamilton. Tout récemment, le CSDCCS et Viamonde ont conclu une entente de copropriété pour ce terrain.

«Nous remercions le ministère de l’Éducation de l’Ontario d’avoir réaffirmé son engagement envers la réalisation de ce projet», a déclaré la présidente du CSDCCS, Melinda Chartrand. «La communauté attend depuis très longtemps cette nouvelle école secondaire catholique de langue française.»

«Viamonde souhaitait depuis longtemps voir se réaliser le projet immobilier qui permettra aux élèves d’avoir accès à un édifice à la fine pointe de la technologie, respectueux de l’environnement qui répondra davantage à leurs intérêts et besoins», a mentionné son président Jean-François L’Heureux. «Par ce projet, nous démontrons une fois de plus que l’entente et la collaboration mènent loin.»

Le financement accordé pour 800 places élèves est une reconnaissance concrète de l’existence d’une communauté de langue française croissante et vibrante à Hamilton et dans la région, ont souligné d’autres intervenants.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur