Gloire à la forêt à Quatrième de couverture

Emission Quatrième de couverture sur le thème de la forêt
L'animatrice Anne Forest-Wilson et ses invités Elvis Nouemsi, Chloé Leduc-Boulanger et Christine Klein-Lataud
Partagez
Tweetez
Envoyez

«Quand l’arbre cache la forêt» était le sujet de la nouvelle rencontre de l’émission radiophonique littéraire Quatrième de couverture, diffusée sur le site de L’écriture en Mouvement. La productrice et animatrice Anne Forrest-Wilson réunissait différents auteurs pour, cette fois-ci, une ode à la nature.

Le public était au rendez-vous ce dimanche 11 février, et la petite salle de la boutique de meubles Augustus Jones, dans le quartier Queen et Broadview, n’a pas tardé à se remplir. L’événement bimestriel commence à se faire un nom dans la communauté francophone pour les amateurs de littérature.

Tous les deux mois, l’animatrice met à l’honneur des livres d’ici et d’ailleurs pendant des émissions enregistrées en direct, suivies d’un café.

Emission Quatrième de couverture sur le thème de la forêt
Goûter post-émission

La littérature amoureuse de la nature

La nature est de plus en plus menacée, et pour Anne Forest-Wilson il était important de pouvoir changer son regard dessus, grâce à la littérature.

Christine Klein-Lataud, invitée pour parler de ses lectures, nous raconte notamment qu’avec notamment le livre de Peter Wohlleben, La vie secrète des arbres «il était possible de regarder la nature d’un autre oeil».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Autour de la table, on retrouvait aussi Elvis Nouemsi, spécialiste de la littérature africaine, et Chloé Leduc-Bélanger, poète québécoise et invitée récurrente.

Il y avait aussi Frédéric Forte par Skype. Ce spécialiste de l’Oulipo – le mouvement de la littérature sous contraintes  devait relever le défi de réaliser une anagramme en 40 minutes du groupe de mots «Ensemble touffu inextricable». Donnant des résultats très surprenants…

Emission Quatrième de couverture sur le thème de la forêt
La table de la librairie Il était une fois.

L’Homme contre la nature

Ce 11 février était une date importante pour le dernier invité, Pierre Ouellette, historien et directeur de Radio Canada en Ontario, qui est revenu sur l’événement de ce jour en 1963.

Il y a 55 ans, une grève de bûcherons éclate chez Reesor Siding faisant 3 morts et 8 blessés. Un événement tragique dans le nord de l’Ontario qui remet en cause le pouvoir politique très insuffisant à cette époque.

Une nature sacrée, un fantasme même parfois pour les auteurs qui se retournent la plupart du temps contre l’humain. Morale de l’histoire pour Christine Klein-Lataud: «il faut toujours se construire sa cabane dans les bois»… pour s’échapper de l’Homme.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les interventions des invités étaient ponctuées d’interludes musicaux sur le thème de la forêt, de Schuman à Benabar.

Après l’émission, les auditeurs pouvaient accéder aux livres dont on venait de parler, vendus sur place par la librairie Il était une fois. C’était aussi l’occasion de se retrouver autour d’un buffet et échanger.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur