Welland : hommage à Jean Vanier

Le fondateur de L'Arche est décédé le 7 mai

L'entrée de la chapelle de l'école secondaire catholique Jean-Vanier à Welland.
Partagez
Tweetez
Envoyez

C’est dans un silence recueilli que les paroles de Jean Vanier, fondateur de L’Arche décédé le 7 mai dernier, ont résonné dans l’Agora de l’école secondaire catholique qui porte son nom à Welland.

Élèves et membres du personnel ont célébré la vie, les convictions et l’action de cet homme le jeudi 16 mai. La cérémonie fut l’occasion d’inaugurer le nouveau nom de la chapelle de cette école du Conseil scolaire MonAvenir: L’Arche, d’après l’organisme fondé par Jean Vanier en 1964 pour venir en aide aux jeunes hommes atteints d’un handicap mental.

Jean Vanier

À cette époque, le professeur canadien de philosophie et officier de marine à la retraite cherchait sa vocation lorsqu’il fut invité à visiter des institutions pour les hommes ayant une déficience intellectuelle en France. Avec le soutien de bienfaiteurs et de professionnels, il rénova une petite maison dans le village de Trosly-Breuil (nord-est de Paris), qu’il baptisa «L’Arche».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le père Robert Hétu, curé de la paroisse du Sacré-Coeur de Welland, a cité l’évangile de saint Matthieu: «Ce que vous faites aux plus petits d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites.»

La démarche de l’école de «baptiser» sa chapelle L’Arche avait été entamée il y a plusieurs mois et s’est faite avec l’accord de l’organisme.

La cérémonie s’est déroulée en communion avec les communautés de L’Arche et de Foi et Lumière, grâce à la projection en simultanée de la messe des funérailles de Jean Vanier à Trosly-Breuil.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur