Wee Festival : quand la culture devient accessible aux bébés

Wee festival
Les bébés comme les parents sont les bienvenus au Wee Festival.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Au Wee Festival, ce n’est pas que les applaudissements qui clôturent les fins des spectacles, mais aussi des gazouillements de la part du public. Il faut dire que la tranche d’âge de cet événement qui se déroule du 11 au 21 mai cette année est très spécifique: entre 0 et 6 ans.

Surprenant? Pas vraiment. Wee Festival n’est pas le premier du genre. Il y a aussi le Take Off Festival en Angleterre et le Festival Petits Bonheurs à Montréal. C’est d’ailleurs ces événements qui ont poussé Lynda Hill a monter le sien à Toronto.

«En Europe, ce genre de festival est apparu en 2007 avec des investissements de la part de l’Union européenne. Ici, personne ne pensait que les enfants d’un si jeune âge représentaient un véritable public. Pourtant, cela apporte de réels bénéfices et aide l’enfant à se développer!», défend la fondatrice du Wee Festival.

Lynda Hill-wee festival
Lynda Hill, fondatrice du Wee Festival.

De bambin à vrai spectateur

Après deux ans de dur travail, Lynda lance le festival en 2014. Au début, elle n’est pas prise au sérieux. Mais, petit à petit, les parents et les maternelles comprennent l’intérêt du projet et, en 2016, c’est l’explosion.

«Je pense que les gens ont vraiment compris l’effet que ça avait. Dans un monde où les écrans sont partout et poussent à l’isolation, il est bon de se retrouver en famille ou en groupe et de partager un bon moment culturel ensemble», décrypte Lynda.

D’ailleurs, des semaines, voire des mois après, Lynda reçoit encore de bons retours des parents et des professeurs. Tant et si bien qu’elle a décidé d’étendre le festival sur trois jours de plus pour 2018. Il faut dire qu’il permet d’introduire, dès le berceau ou presque, les enfants au cirque, au théâtre, aux contes et même à l’opéra!

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En partenariat avec la Compagnie canadienne d’opéra, le duo d’acteurs Millan & Faye propose From Twinkle to Stardom le 17 mai. Un opéra-comique accessible à tout âge!

From twinkle to stardom/wee festival
Extrait de From Twinkle to Stardom. (Photo: Lara Hintelman)

Ouvert aux chérubins francophones

L’autre nouveauté, c’est que Wee Festival s’est associé au Théâtre français de Toronto (TfT) afin de proposer des spectacles en français: «Joël Beddows, le metteur en scène du TfT nous aide à nous connecter au public francophone avec quatre spectacles entièrement en français», explique Lynda, ravie.

Les spectacles OGO, Les choses berçantes, Mots de jeux et Mokofina sont donc à l’affiche pour tous les petits.

Wee festival/les-choses-bercantes-3-1
Extrait du spectacle Les choses berçantes.

Une bonne nouvelle pour l’ouverture de ce très jeune public à la culture.

Néanmoins, le combat est loin d’être fini d’après Lynda: «les enfants, même à cet âge-là, devraient être considérés comme des membres à part entière de la communauté culturelle, y compris par l’État qui devrait investir pour que cette sensibilisation commence dès la maternelle».

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur