Washington, DC: découvrir la ville-musée

Découvrir Washongton DC
Vue du Capitole sur le Washington monument.
Partagez
Tweetez
Envoyez

À seulement 1h30 de Toronto en avion, Washington, DC, est la destination idéale pour les boulimiques d’histoire.

En plus d’abriter les principales composantes de la vie politique américaine, la capitale des États-Unis contient pas moins de 19 gigantesques musées.

Résidence du pouvoir politique

À première vue, lorsque l’on entend «Washington», on pense Maison-Blanche. L’emblème national est situé en plein cœur de la ville, dans le quartier historique.

Maison Blanche
La Maison-Blanche illuminée de nuit.

En vous faufilant entre les journalistes télévisés qui campent en attendant leur direct, les policiers qui vous surveillent scrupuleusement et les quelques citoyens qui hurlent leurs doléances, vous pouvez prendre la photo clichée de votre passage dans la capitale. Petit bonus de nuit, car l’édifice est très bien éclairé.

Toutefois, les autres bâtiments ne sont pas en reste. Le Capitole, siège du Congrès des États-Unis, est lui aussi un symbole de la ville à part entière. Sous son dôme de style néo-classique, imaginé par Thomas U. Walter à partir du Panthéon français, se retrouvent sénateurs et députés.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Positionné à l’extrémité ouest du National Mall, il donne une vue imprenable sur cette grande allée bordée des plus beaux édifices du centre historique. Pour les fêtes de fin d’année, un grand sapin de Noël est disposé sur la pelouse attenante.

Capitole Congrès
Le Capitole abrite le Congrès des États-Unis.

Pour compléter le triptyque exécutif, législatif et judiciaire cher à nos démocraties, tournez la tête à droite et vous apercevrez la Cour Suprême des États-Unis.

Sommet du pouvoir judiciaire du pays, la cour loge dans un immense bâtiment de style antique depuis 1935, date à laquelle le président William Howard Craft décida de la sortir du Capitole pour garantir l’indépendance de la justice.

La bibliothèque du Congrès

Pépite de Washington, la bibliothèque du Congrès est le monument à visiter si vous vous rendez dans la capitale pour un court séjour. Instituée en 1800, elle était initialement située dans le Capitole, elle aussi. Ce n’est qu’en 1897 qu’elle intègre son nouveau bâtiment.

Plus ancienne bibliothèque fédérale américaine, sa salle de lecture est réservée aux représentants parlementaires, aux chercheurs du monde entier et aux étudiants qui préparent leurs thèses. Il s’agit de la plus grosse bibliothèque au monde, avec plus de 167 millions de supports de connaissance au compteur, dont 39 millions d’ouvrages.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Bien que l’accès aux collections soit restreint à quelques personnes, le public peut admirer les magnifiques plafonds des différentes salles d’exposition. Plus de 50 peintres furent commissionnés pour la décoration, et, croyez-nous, c’est époustouflant!

À vos lunettes: les musées

Un autre point fort de la ville: ses nombreux musées. La Smithsonian Institution, centre de recherche scientifique créé en 1846, regroupe aujourd’hui 19 musées et galeries. Et ils sont tous gratuits!

National Air and Space Museum
Le National Air and Space Museum de la Smithsonian institution (Photo: David Bjorgen).

Parmi eux, le National Air and Space Museum possède la plus grande collection d’avions et de véhicules spatiaux du monde.

Le National Museum of Natural History est également l’un des plus connus. Il rassemble en effet 125 millions de spécimens animaux, végétaux, fossiles, minéraux,…

D’autres musées encore valent le détour. C’est le cas du Newseum, musée du journalisme. Composé de six étages, il décompose l’histoire de la presse du 15e siècle à nos jours, et aborde des problématiques contemporaines comme la couverture médiatique du terrorisme, de la cybercriminalité…

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’exposition des lauréats du concours de photojournalisme Pictures of the year ainsi que du prix Pulitzer apporte un intérêt supplémentaire à la découverte de ce dernier.

Enfin, n’oubliez pas de vous rendre aux archives nationales afin de pouvoir observer de près la Constitution, la déclaration d’indépendance des États-Unis, ainsi que la Déclaration des droits (Bill of Rights).

Archives nationales américaines
Fronton des archives nationales américaines.

À la gloire des anciens

En extérieur, de nombreux mémoriaux sont dispersés sur l’allée du National Mall. Le plus connu est peut-être le Washington Monument, un obélisque de 169 mètres de hauteur, au centre de l’esplanade. Il est inauguré en 1885 en l’honneur du premier président des États-Unis, George Washington.

Washington monument
Vue sur le Washington monument à partir du Lincoln Memorial.

À l’extrême opposé du Capitole, à gauche toute, le Lincoln Memorial rend hommage au 16e président américain, Abraham Lincoln. Le grand bâtiment de marbre blanc abrite une statue monumentale de ce dernier, assis sur un trône, ainsi que les inscriptions de deux de ses plus célèbres discours.

Ce sont des marches de ce mémorial que Martin Luther King prononce son célèbre discours I have a dream, le 28 août 1963.

De l’autre côté du fleuve Potomac, le cimetière national Arlington est également un endroit à voir. Plus vieux cimetière militaire du pays, il compte 290 000 tombes d’anciens combattants de toutes les guerres américaines: la guerre d’indépendance, la guerre d’Irak ou d’Afghanistan, la guerre de Sécession, les deux guerres mondiales, la guerre de Corée ou encore la guerre du Vietnam.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur