Voyage sous terre aux Horne Lake Caves

Partagez
Tweetez
Envoyez

Volubile, enjouée, et surtout passionnée, notre guide Martina nous accueille à l’entrée des Horne Lake Caves. «Nous allons voir des cristaux et des calcites dans la première grotte. Et ensuite, pour dessert, on ira escalader une chute souterraine», nous lance-t-elle, les yeux scintillants, comme si elle s’apprêtait à descendre dans les profondeurs des grottes de Horne Lake pour la première fois.

Pourtant, rien de ce qui nous entoure ne laisse présager que le sol sur lequel on se tient renferme des trésors millénaires. Une douce sérénité enveloppe le site, caché à quelque 60 km au nord de Nanaimo sur l’île de Vancouver. Une superbe montagne aux flancs escarpés borde le lac Horne, entouré de kilomètres de forêt à la ronde. Pas étonnant que la découverte des grottes remonte tout juste à une centaine d’années.

Décrété «meilleure attraction de plein air en Colombie-britannique» par Attractions Canada, le parc des Horne Lake Caves accueille chaque année quelque 50 000 visiteurs. Familles comme escaladeurs expérimentés viennent dégourdir leurs jambes dans cet immense terrain de jeu souterrain.

Toutes les visites débutent par la découverte de la Riverbend Cave, la plus grande et la plus populaire grotte du site. Nos talents de spéléologues sont d’entrée de jeu mis à rude épreuve. L’entrée – que l’on découvre après une marche en forêt d’une vingtaine de minutes – est minuscule! L’ouverture dans le roc ne fait que 2 pieds par 2 pieds. Il faudra s’y engouffrer accroupi et à reculons, pour descendre directement sur une échelle de 25 pieds qui nous permettra de pénétrer dans la première galerie.

Une fois au fond, un magnifique spectacle se dévoile tranquillement à nos yeux alors que les lampes frontales juchées sur nos casques éclairent enfin les parois rocheuses. Des cristaux de calcites, blancs comme l’ivoire, sculptés par trois glaciations, s’éclairent au-dessus de nos têtes. La descente en valait la peine!

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En poursuivant notre marche plus loin dans la grotte, notre guide Martina nous fait découvrir des sculptures naturelles aux noms à la fois mystérieux et évocateurs tels que le Soda Straw Gallery et le Smiling Bouddha. L’aventure est enchanteresse. La plupart des calcites sont encore aujourd’hui d’un blanc immaculé, mais d’autres revêtent une couleur orangée, signe du passage des humains.

Les passages les plus vastes et les plus faciles à arpenter de la grotte font partie de l’aventure appelée Family Cavern Tour, la plus facile et la plus populaire, qui dure environ 90 minutes. Les passages y sont larges et peu escarpés, ce qui permet aux enfants de 5 ans et plus de prendre part à l’aventure.

D’autres tours guidés proposent de s’aventurer plus loin dans la Riverbend Cave et surtout, plus profondément. C’est notamment le cas du High Adventure Cave Expedition et du Extreme Rappel, qui nécessitent tous deux l’utilisation de cordes et de harnais.

Pour le High Adventure, d’une durée de 4 heures, aucune expérience préalable en escalade n’est nécessaire, même si des passages étroits et des montées et descentes escarpées ponctuent l’exploration souterraine. Pour participer au Extreme Rappel Cave Tour, d’une durée de 5 heures, tous les participants doivent détenir une expérience récente de descente en rappel.

Les plus aventureux descendront alors la paroi rocheuse de la Rainbarrel River, haute de 7 étages, pour découvrir au bas le splendide China Shop, rempli de stalagmites. Une fois en bas, il faut ensuite remonter à pied les 68 mètres de profondeur. Pour les grands sportifs seulement!

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

De notre côté, nous avons opté pour le Triple Cave Adventure, d’une durée de trois heures. C’est le choix idéal pour ceux qui veulent s’aventurer plus loin que l’expédition familiale mais qui ne sont pas pour autant à l’aise avec les grandes descentes et les harnais. Après la Riverbend Cave, Martina nous emmène donc dans la Main Cave et la Lower Main Cave.

Les passages y sont plus étroits et escarpés que dans les premières galeries de la Riverbend Cave, ce qui rajoute au défi et au plaisir. Il est véritablement question d’escalade dans la Main Cave et la Lower Main Cave, deux labyrinthes qui nous obligent plus souvent qu’autrement à s’agenouiller et à grimper pour passer d’une galerie à l’autre.

Deux formations rocheuses sont particulièrement attrayantes, tant au niveau de la beauté des lieux que du défi sportif qu’elles imposent: le worm hole et la chute souterraine. Pour s’engouffrer dans le premier, qui ne fait qu’une quarantaine de centimètres de large, il faut rentrer son ventre et se tortiller un peu… ce qui donne la vive impression d’être un vrai spéléologue! La magnifique chute souterraine, elle, s’escalade. On est mouillé à coup sûr, mais le jeu en vaut définitivement la chandelle.

Même s’il est préférable de visiter ces deux grottes avec un guide, qui pourra indiquer les plus belles formations à observer et les meilleurs passages à escalader, elles peuvent également être visitées seul. Des casques, des lampes de poche et des cartes peuvent être loués sur place pour faciliter leur découverte.

L’important pour profiter à fond de cette aventure peu ordinaire sous terre, est de bien se vêtir, de se chausser adéquatement et de se laisser tout simplement envoûter par la magie du monde souterrain.

Réservations : 250-248-7829 ou www.hornelake.com

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur