Virginia Beach et ses trois plages admirables

Chris Ludford, de Pleasure House Oysters, fait vivre aux touristes l’expérience de la récolte-dégustation d’huîtres Lynnhaven. (Photo: Visit Virginia Beach)
Partagez
Tweetez
Envoyez

La ville de Virginia Beach propose en fait trois grandes plages complètement différentes, propices au délassement balnéaire jusqu’en automne.

La plage principale étale 5 km d’hôtels, de restaurants, de boutiques et de places publiques aux spectacles incessants; elle est bordée d’un fameux boardwalk actualisé il y a quelques années par une piste cyclable, des fleurs partout et de l’art public.

Cette «resort beach» a de tout – de la barbe à papa au poisson pêché le jour même à quelques lieues d’ici, dans un écrin d’investissements publics massifs, gage de propreté et de sécurité. À noter qu’une section de la plage, dans Grommet Island Park au sud du boardwalk, est accessible aux chaises roulantes. Bravo!

La plage de la baie de Chesapeake

La plage principale vit les humeurs ondulantes de l’océan Atlantique. Quelques kilomètres plus à l’ouest, la plage de la baie de Chesapeake est placide, calme et apaisante. Pas de commerces ni de bruit. Des quartiers résidentiels cossus bordent la plage.

Les eaux de cette Chesapeake Bay Beach sont idéales pour les amateurs de farniente qui veulent aussi faire du kayak, construire des châteaux de sable, jouer au volleyball, lire un roman ou admirer un crépuscule.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Il y a plusieurs excursions à faire dans les environs – pour visiter les phares de Cape Henry et les sentiers du First Landing State Park notamment.

La plage de Sandbridge

Pour se reposer sur une plage encore plus paisible, il y a Sandbridge, à 25 km au sud de la plage principale. Accolée au Back Bay National Wildlife Refuge, la Sandbridge Beach s’avère idéale pour apprécier la nature en toute sérénité, loin des foules.

Au lieu de loger à l’hôtel, les vacanciers peuvent louer de magnifiques maisons ou condos avec vue sur l’océan.

Cette plage de Sandbridge se prolonge vers le sud dans le False Cape State Park, où elle est vraiment déserte, car on ne peut s’y rendre qu’à pied, à vélo ou en petite embarcation non motorisée. Il est permis de camper sur la plage du False Cape – une expérience exceptionnelle.

Vu son emplacement retiré, le parc est un paradis des tortues. Avec ses 10 km de plages intactes, ce parc du cap False fait les délices des observateurs d’oiseaux et des amateurs de solitude.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Région surdouée

Virginia Beach c’est donc bien plus qu’une grande plage avec un boardwalk. En outre, les grands parcs de cette région surdouée présentent des attraits naturels et historiques très au-dessus de la moyenne.

Le Back Bay National Wildlife Sanctuary, dans l’arrière-pays de la plage Sandbridge, charme par sa nature généreuse et ses occasions de faire du kayak et du vélo. Le parc First Landing est le site de l’arrivée, en 1607, des premiers bâtisseurs de la Nouvelle-Angleterre. Cet important lieu historique est d’une grande beauté.

La région de Virginia Beach est fortement urbanisée avec son demi-million d’habitants et son Town Center aux commerces, restaurants et bars haut de gamme. Virginia Beach n’a toutefois jamais été industrialisée, c’est pourquoi son environnement demeure sain et invitant.

Routes des huîtres et du vin

Le climat de la Virginie permet la culture de presque tout sauf les fruits tropicaux, et cet État est un chef de file de la production d’aliments biologiques de renom. Ce sont toutefois les huîtres et les vins qui font surtout saliver les Canadiens.

Les huîtres et les vins font l’objet de routes comme la fameuse Oyster Trail. La Virginie possède un des meilleurs terroirs maritimes au monde pour la production d’huîtres. La région de Virginia Beach produit les huîtres Lynnhaven, une des sept variétés virginiennes.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La Pleasure House Oyster Farm de Virginia Beach a adapté l’expérience bretonne de la récolte-dégustation d’huîtres, et c’est vite devenu un des produits touristiques phares de la Virginie. C’est une expérience unique dans un environnement spécial d’eau douce et salée rythmée par les marées.

Vins, etc.

Les grandes vineries de la Virginie ne sont pas à Virginia Beach, mais on peut certes y apprécier les vins prestigieux de cet État. Quelque 275 viticulteurs et 150 micro-brasseurs font de la Virginie un paradis du palais alcoolisé. On peut aussi y découvrir de nombreuses micro-distilleries.

Par ailleurs, le restaurant Commune symbolise la vague progressiste des restaurants américains: on y sert uniquement des produits biologiques régionaux (rien qui soit produit à plus de 75 km du restaurant); c’est en avance sur ce qui se fait de plus cool à Toronto.

Les plats y sont délicieux et copieux. Ce resto branché est au cœur du ViBe Creative District, le nouveau quartier des arts de Virginia Beach. Commune appartient à des agriculteurs.

Semaines du Canada: l’office de tourisme de Virginia Beach a établi des partenariats avec des hôtels, des restaurants et des commerçants locaux afin d’offrir aux Canadiens 15% de réduction dans des hébergements, restaurants et attraits participants. Mais il faut réserver un minimum de six nuitées du 14 août au 31 octobre 2016, à l’exclusion de la fête du Travail.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Renseignements: visitezvirginiabeach.com & 1-888-MA-PLAGE  (1-888-627-5243).

Ce reportage a été écrit à la suite d’un voyage fait à l’invitation de l’office du tourisme de Virginia Beach.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur