Vers une France «réconciliée et attractive», selon le député Roland Lescure

Malgré les tensions sociales

Roland Lescure, député des Français d'Amérique du Nord, était de passage à Toronto cette semaine.
Partagez
Tweetez
Envoyez

La France d’aujourd’hui est très fracturée… parce que le pays change et entre dans une nouvelle ère. C’est ce qu’a expliqué à une vingtaine de gens d’affaires torontois le député des Français de l’Amérique du Nord à l’Assemblée nationale française, Roland Lescure, ce mercredi 29 janvier.

Ex-vice-président de la Caisse de dépôt et placement du Québec élu en 2017 sous la bannière du parti du président Emmanuel Macron, La République en marche (LREM), M. Lescure a prédit une «nouvelle» France bientôt «réconciliée et attractive» pour les investissements, grâce à «une nouvelle vision du capitalisme».

La presse française perçoit Emmanuel Macron comme un homme pressé.

Tenir face aux conflits sociaux

Malgré les tensions sociales, la dynamique politique et économique se poursuit, a-t-il dit aux côtés du consul général de France à Toronto, Tudor Alexis. «Il est essentiel d’expliquer que la France change, et il faut convaincre les directeurs d’entreprises et investisseurs canadiens.»

Pourtant, l’Hexagone semble dans une impasse tant les confits se succèdent, et cette situation n’a pas manqué d’intriguer les participants à la rencontre.

«Allez-vous tenir sur la réforme des retraites?», demande un chef d’entreprise ontarienne. Roland Lescure l’affirme: «Nous avons tenu sur la réforme de la SNCF, nous avons tenu face aux Gilets jaunes, nous tiendrons cette fois aussi.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
En 2018-19, le mouvement des Gilets jaunes a révélé la fracture entre deux France.

Unifier et réconcilier

L’enjeu est important, selon le député français, puisqu’il s’agit ni plus ni moins «d’adapter le modèle social français au 21e siècle». Mais Roland Lescure l’admet: il faut «faire retomber la pression» et «unifier».

«L’action politique doit s’attacher à briser les murs entre les perdants et les gagnants du capitalisme.» Il est aussi important, toujours selon le député, de montrer que «la mondialisation et l’économie de marché n’ont pas que des mauvais côtés, mais pour ça il faut servir les intérêts de tout le monde.»

Développer le rayonnement de la France

La transformation du modèle social a un objectif majeur: permettre à la France de développer son attractivité économique et commerciale. Pour ce faire, Roland Lescure cite plusieurs réformes réalisées depuis l’élection d’Emmanuel Macron, notamment pour asouplir la législation du travail.

Et les résultats semblent au rendez-vous: la France est de nouveau le pays le plus intéressant en Europe pour les investisseurs, les investissements directs étrangers sont en constante augmentation, et le taux de chômage a diminué de 3% en 2019.

Le député des Français d’Amérique du Nord, Roland Lescure, avec le consul général de France à Toronto, Tudor Alexis.

Message aux jeunes

Un participant a demandé: «quel conseil donneriez-vous aux jeunes générations, et quelles lectures pensez-vous utiles?»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Sans hésiter, Roland Lescure répond: «le meilleur conseil que je puisse donner, c’est de s’engager». Tout en déplorant l’enfermement de la jeune génération derrière les réseaux sociaux, le député français défend l’idée de se saisir d’une cause et de la défendre, d’y consacrer du temps et de l’investissement.

Sur les lectures conseillées, il en sélectionne deux qu’il a demandé à l’entièreté de son équipe de lire également. Il y a tout d’abord Les Chemins de Nelson Mandela, 15 leçons de vie, d’amour, et de courage, de Richard Stengel. Ce livre permet de comprendre ce qu’est vraiment un bon responsable aujourd’hui, et quelles sont les valeurs importantes.

Ensuite, il recommande un ouvrage économique de Thomas Philippon, The Great Reversal (le grand renversement), pour comprendre comment le capitalisme a évolué, surtout aux États-Unis.

Une lecture conseillée par le député français Roland Lescure.

Quelle place pour les femmes?

Impossible d’évoquer l’évolution de la société dans le monde occidental sans poser la question de la place de la femme, une question posée par l’une des rares femmes présentes.

«La France travaille activement à l’émancipation économique des femmes», assure-t-il. «Si les résultats sont encore insuffisants, la pression sociale se répercute bien sur les entreprises et dans le milieu politique.» Mais si des quotas sont envisagés, «personne n’estime que c’est une solution satisfaisante».

Pour le consul Tudor Alexis, le message aux investisseurs est dorénavant: «Regardez la France. Je ne dis pas qu’il ne faut regarder que la France. Mais regarder cette option, considérez-là».

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur