Vérification des faits sur Facebook: frustrations

fausses nouvelles

16 avril 2018 à 9h00

En décembre 2016, Facebook lançait une initiative innovatrice: lutter contre l’épidémie de fausses nouvelles sur sa plateforme en sollicitant l’aide de cinq médias américains vérificateurs de faits (un partenariat similaire a été annoncé en France deux mois plus tard).

Aujourd’hui, une étude révèle des frustrations face au manque de transparence de Facebook, qui empêche de mesurer l’impact de l’expérience.

Signalement

À la base, le principe est simple: depuis décembre 2016, Facebook permet à tout utilisateur de «signaler» une nouvelle qu’il juge douteuse. Les cinq médias (ABC News, Associated Press, FactCheck.org, PolitiFact et Snopes) reçoivent ces alertes et choisissent celles qu’ils vont vérifier.

Selon ce qui avait été alors annoncé, si au moins deux de ces médias arrivent à la conclusion que l’information est fausse ou douteuse, une boîte d’alerte s’ajoute à cette nouvelle chaque fois qu’un usager essaie de la partager, accompagnée d’un lien vers le texte faisant état du verdict.

Contrôle

Depuis quelques mois, des reportages ont toutefois fait état des difficultés qu’éprouvent ces cinq médias à obtenir de Facebook des données sur l’impact de leur travail.

L’auteur de la nouvelle étude, réalisée sous l’égide du Tow Center for Digital Journalism, à l’Université Columbia, y ajoute la frustration de ceux qui, au sein de ces médias, contribuent à cette initiative.

Frustration notamment face au panneau de contrôle qui leur est réservé: celui-ci «reflète largement les priorités de Facebook, pas celles des vérificateurs». Par exemple, les nouvelles en attente de vérification peuvent être classées par «popularité», mais personne ne connaît les critères de Facebook qui détermine cette «popularité».

Complots

Les responsables s’étonnent aussi de rarement voir apparaître dans cette liste de «grandes théories du complot», émanant par exemple de médias comme Infowars. Soit ces textes sont expédiés par un algorithme dans une autre catégorie, soit leurs lecteurs n’y voient jamais rien de douteux.

Au-delà de ces frustrations toutefois, l’auteur, Mike Ananny, voit son étude comme une opportunité pour  explorer des pistes pour faire mieux fonctionner ce partenariat.

En dépit de la rareté des «indicateurs de performance» et de l’absence de rencontres entre les partenaires qui avaient été promises à l’origine, les gens rencontrés pour cette enquête veulent tous voir l’expérience continuer, et y voient une manière de valoriser l’importance du fact-checking, et d’éduquer le public sur la recherche de sources crédibles.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Quiz : La Mission Sainte-Marie du Sault

Quiz
2018 marque un anniversaire pour la mission Sainte-Marie ou Sault-Sainte-Marie
En lire plus...

22 avril 2018 à 7h00

Projet Daphne, après Castro, procès historique en Inde…

C'est arrivé cette semaine
Pendant toute la semaine, les journalistes ont fait revivre la mémoire et le travail de leur consoeur maltaise Daphne Caruane Galizia. D’autres événements ont...
En lire plus...

21 avril 2018 à 10h00

Ontario cannabis: la fumée se dissipe

logo OCS
Pas de cannabis en vitrine des magasins OCS
En lire plus...

21 avril 2018 à 7h00

Allan Gardens: un jardin d’hiver dans la ville aux choux

chemin
«Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe / Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur». Victor Hugo n’a pas eu...
En lire plus...

20 avril 2018 à 17h00

Conditionneur & Agent de production

ACCES Employment - Job Description – Food Packer & Production Operative Job Summary An exciting opportunity to join a rapidly growing, creative and modern company producing a range of high quality, fresh,...
En lire plus...

Inauguration de l’école élémentaire Le Flambeau

école élémentaire Le Flambeau
Le Conseil scolaire Viamonde a procédé ce 20 avril à l’inauguration officielle de son 51e établissement, l’école élémentaire Le Flambeau, desservant la communauté de...
En lire plus...

20 avril 2018 à 15h20

Deux élèves de MonAvenir sur le Conseil consultatif ministériel des élèves

Conseil ministériel des élèves
Émily-Rose Njonde, de l’école secondaire catholique Renaissance à Aurora, et Ibrahim Alayche, de l’Académie catholique Mère-Teresa à Hamilton, ont été choisis pour faire partie...
En lire plus...

20 avril 2018 à 15h15

Assureur qualité

iNAGO - iNAGO is an innovator of intelligent conversational assistants for automotive, mobile, home and customer service. iNAGO’s netpeople technology combines natural-language understanding, conversation and artificial intelligence to deliver a human-like experience that is smart, simple and...
En lire plus...

Magasinier

SunNest Services - Warehouse Worker Employer is looking for warehouse worker for their distribution business located in Mississauga (Airport Rd/Northwest Dr). Job detail is below: Duties: * Locate product in the warehouse...
En lire plus...

Analyste d’entreprise débutant

iNAGO - iNAGO is an international company dedicated to making computer interaction more natural. Using its patented netpeople platform, iNAGO brings technology to life. Since 2000, iNAGO inc.’s teams in Canada and Japan...
En lire plus...

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur