Valaire à la Franco-Fête de Toronto

Valaire, Mélanie Brûlée et Mehdi Cayenne seront en vedette au Yonge-Dundas Square.
Valaire, Mélanie Brûlée et Mehdi Cayenne seront en vedette au Yonge-Dundas Square.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Forte d’une édition précédente d’une durée exceptionnelle de deux semaines, la 34e Franco-Fête de Toronto revient, du 15 au 17 juillet, toujours au Yonge-Dundas Square, avec en vedette Valaire (anciennement Misteur Valaire), un groupe aux influences électro-jazz-hip-hop-rock avec des sonorités parfois insolite.

«L’année dernière, le festival était un peu particulier, car les Jeux Pan-Am battait son plein et nous étions en pleine célébration du 400e», explique Richard Kempler, président du Conseil d’administration de la Franco Fête. «Cette année, nous revenons à la normal, mais avec tout autant d’enthousiasme.»

Avec cette nouvelle édition, il y a aussi une volonté de mettre en avant des artistes franco-ontariens, comme Mélanie Brulée et Mehdi Cayenne. Entre pop, folk et variété, le festival est une vitrine de la diversité musicale de la communauté.

Toronto recevra aussi les Ogres de Barback, un groupe français très populaire, le BKO Quintet qui propose un voyage au coeur du Mali, ainsi que le «jazz hybride» de Janie.

«Les artistes qui monteront sur la scène cette année proviennent en majorité des quatre premières provinces de la Confédération canadienne, soit l’Ontario, le Québec, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse, afin de faire un petit clin d’œil à 2017 et le 150e anniversaire de la Confédération qui approche à grands pas», précise Richard Kempler.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Caroline Savoie représentera le Nouveau-Brunswick et Cy, la Nouvelle-Écosse.

Au menu, de la musique mais aussi de l’amusement pour les petits comme pour les grands, pour les francophones comme pour les anglophones et francophiles. Il y aura des spectacles, de l’animation, des kiosques, un bar et de la restauration.

Geneviève Cholette, des Chiclettes donnera un spectacle et un atelier de comédie musicale aux enfants.
«Notre objectif c’est non seulement de faire connaître notre culture et notre communauté mais aussi de divertir et d’amuser les gens», explique Laurent Vandeputte, directeur artistique du festival.

Des apprentis comédiens francophones vont aussi faire leur premier pas sur la scène du Square Yonge-Dundas.

«Être installé sur le Square Yonge-Dundas est une chance incroyable», se réjouit Richard Kempler. «Notre présence sur l’intersection la plus achalandée du pays nous permet de faire rayonner la francophonie dans toute sa pluralité, géographique, culturelle et musicale.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur