Vaccination contre la grippe à la Place Saint-Laurent

Dale Khelifa, membre du personnel de CAH, se fait vacciner contre la grippe par l'infirmière Arlette Lefang du CFGT. Photo et vidéo: François Bergeron
Partagez
Tweetez
Envoyez

C’était journée de vaccination contre la grippe, ce jeudi 17 octobre, à la Place Saint-Laurent, la résidence pour aînés francophones de Toronto dans le quartier du Marché.

Trois infirmières du Centre francophones du Grand Toronto (CFGT) y sont passées dans l’avant-midi pour vacciner une cinquantaine de résidents et de membres du personnel des Centres d’Accueil Héritage, qui gère l’édifice.

Journée de vaccination contre la grippe à la Place Saint-Laurent.

6 et 7 novembre

Le personnel du CFGT, au 555 rue Richmond ouest, a déjà été vacciné le 10 octobre. Deux journées de vaccination pour la clientèle du Centre (sans rendez-vous) sont prévues mercredi 6 novembre de 13h à 18h30 et jeudi 7 novembre de 8h30 à 18h30.

La grippe (influenza) est causée par divers virus saisonniers qui se propagent d’une personne à l’autre, notamment par la toux et les éternuements.

Les enfants et les personnes dont le système immunitaire est plus faible sont davantage à risque de contracter la grippe. Et ils peuvent être infectieux plus longtemps.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Stanislas Etiegne, directeur des soins de santé primaire, et trois infirmières du CFGT, ont vacciné des résidents et des membres du personnel de la Place Saint-Laurent contre la grippe.

Virus en constante mutation

«Les virus ne sont jamais exactement les mêmes d’une année à l’autre: nous modifions les vaccins en conséquence», explique Stanislas Etiegne, le directeur des soins de santé primaires et de la promotion de la santé au CFGT.

Son équipe administre deux types de vaccins, plus fort pour les personnes âgées et plus doux pour les autres.

Les symptômes de la grippe – plus active l’automne et l’hiver – comprennent fièvre, toux, douleurs musculaires, frissons, fatigue, perte d’appétit, mal de gorge. L’influenza cause 12 200 hospitalisations et 3 500 décès par année au Canada.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur