Une soirée sous les tropiques

Partagez
Tweetez
Envoyez

Dans le cadre de la célébration du mois du patrimoine africain, l’association Afrique Nouvelle Musique a invité les membres de la communauté à leur troisième édition du festival Bana y’Africa hiver 2007.

Samedi 24 février, au club Tranzac, les spectateurs présents à la soirée ont pu assister aux rythmes ambiancés et variés des artistes invités à la célébration du patrimoine africain.

Tamsir Seck, joueur de djembé, danseur et chanteur sénégalais a offert une prestation vibrante mélangeant plusieurs instruments traditionnels de sa région. Tamsir et son djembé étaient au centre de la scène, accompagnés par un bassiste, un batteur et le balafon. Il a emmené tous les spectateurs à le suivre dans sa danse et sa musique. Sans relâche, l’artiste aux multiples talents a fait succéder avec entrain plusieurs styles différents.

Pecocé Nkosi, artiste congolais vivant à Toronto depuis près de 10 ans a immédiatement repris la scène pour faire danser les spectateurs sur du soukouss, musique de la région d’origine du chanteur. Sur la scène, Pecocé était accompagné par la troupe Les Stars Five, une équipe de 10 musiciens et de trois danseuses pleines d’énergie qui ont agité la salle et entraîné l’audience dans un rythme vivant.

Pendant quelques heures, les émotions de légèreté et d’humeur à la danse ont imprégné les murs du Tranzac.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur