Une nouvelle metteure en scène pour Les Zinspiré.e.s 8

Au TfT les 4, 7 et 12 décembre

Les Zinspiré.e.s 8 ou ∞ : «infiniment éveillé.e.s». Les comédiens Francesca Bãrcenas, Alex Côté, Lexi Soha, Vincent Leblanc-Beaudoin, Stéphie Mazunya.
Partagez
Tweetez
Envoyez

«Infiniment éveillé.e.s», les cinq jeunes des Zinspiré.e.s 2019 du Théâtre français de Toronto nous ont écrits des contes traitant d’environnement, de maladie, de harcèlement, de sommeil et de fantôme!

Le grand public aura l’occasion d’assister aux représentations de ces créations d’élèves du secondaire – encadrés par des professionnels, ces 4, 7 et 12 décembre à 20h au Berkeley Street Theatre (26 rue Berkeley). Plusieurs autres représentations accueilleront le public scolaire.

La metteure en scène Krystel Descary.

Après trois années consécutives de mise en scène par Chanda Gibson, cette huitième édition sera mise en scène par Krystel Descary.

La metteure en scène a plusieurs casquettes: actrice bilingue, co-créatrice de l’expérience théâtrale Nombre qui sera présentée en 2020, et également collaboratrice à l’émission jeunesse Flip l’algorithme sur TFO.

Première mise en scène

Pour Krystel Descary, il s’agit d’une première expérience de mise en scène, même si elle avait déjà fait «une courte mise en scène à la sortie du Conservatoire d’art dramatique de Québec», dit-elle à L’Express.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Elle a donc dû suivre quelques cours, faire un stage avec le Centre des auteurs dramatiques (CEAD) en dramaturgie et demander quelques conseils à des metteurs en scène, dont Chanda Gibson.

Une scène des Zinspiré.e.s 8

D’ailleurs, elle a travaillé avec cette dernière en tant que comédienne pour la 5e saison des Inspiré.e.s. «C’est une femme vraiment inspirante qui, elle aussi, n’avait jamais fait ça. Juste de la voir naviguer avec son cœur, sa manière de travailler… J’ai été dirigée par peu de femmes au théâtre, car il y a peu de femmes qui dirigent, donc c’est sûr que Chanda a été un modèle pour moi.»

Krystel Descary est passée par toutes les étapes: comédienne en 2016 pour Les Inspiré.e.s cinq sur cinq, elle a participé l’année suivante aux ateliers de création, pour enfin devenir coach d’écriture la 7e saison.

Une scène des Zinspiré.e.s 8

Théâtre et balado

L’initiative «met les auteurs et autrices au centre du processus de création», rappelle Krystel Descary.

Concrètement, cela signifie que la metteure en scène a réalisé des entrevues avec elles et eux et a réutilisé ces bandes-son pour relier les cinq contes en «un mélange de théâtre et de baladodiffusion».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’objectif: faire en sorte que «que les gens qui viennent voir le spectacle soient encore plus conscients que, derrière, il y a vraiment un jeune qui a travaillé là-dessus, qui est interpellé par ces thèmes-là».

Une scène des Zinspiré.e.s 8

Jouer sans filtre

Enfin, elle a voulu amener les jeunes spectateurs, autant que le grand public, à avoir une réflexion en venant au théâtre, parce que «les jeunes baignent dans une réalité où tout est filtré, tout est parfait. Les émotions souvent sont cachées».

C’est pourquoi les comédiens vont devoir jouer «sans filtre, pas jouer au jeune mais jouer vraiment l’émotion qui est requise dans la scène».

À travers les décors, elle compte également pousser les jeunes à réfléchir. Elle a donc travaillé avec Laura Bergeron, une dessinatrice qui fait de l’animation: il y aura des «décors réalistes et d’autres plus poétiques, oniriques».

Une scène des Zinspiré.e.s 8

Des contes variés

Un des contes de la pièce, La Fonction sinus, écrit par Charlotte Calvez, racontera l’histoire de Larry qui s’endort pendant ses cours de français et a donc du mal à faire ses devoirs… jusqu’à ce que ses camarades lui proposent un remède miracle.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Dans un registre plus sombre, Mais comment? de Class McGarry, mettra en avant Rosalie qui croise tous les matins, en allant à l’école, le fantôme d’un étudiant nommé Léo.

Avec son texte À perte de vue, Martin Staadecker nous présentera Luc, qui perd progressivement la vue à cause d’une maladie rare.

Une fable écologiste sera également au goût du jour avec Possibilités infinies par Sofia Velikov. Elle traitera d’une bouteille d’eau en plastique qui, après avoir été achetée, vivra des aventures rocambolesques.

Enfin, le thème du harcèlement sera abordé à travers un étudiant nommé Victor, dans le conte Vous avez un choix écrit par Emily White.

Une scène des Zinspiré.e.s 8

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur