Un vent de France sur l’agroalimentaire canadien

Partagez
Tweetez
Envoyez

Mercredi dernier, une délégation de huit entreprises agro alimentaires françaises avait rendez-vous avec plusieurs détaillants canadiens. Attendez-vous à retrouver bientôt dans vos supermarchés quelques douceurs de l’hexagone.

Pâtisseries, fromages, condiments ou encore céréales et petits pains, autant de délices à la française qui pourraient peut-être bien régaler vos papilles d’ici peu.

Accompagnées par UbiFrance, les entreprises Brioche Fonteneau, Daylicer (céréales), Européenne des condiments, Européenne des desserts, Florepi (pâtisserie), Foucteau-Pomone (desserts), Interval (fromage) et Senoble (desserts), ont réalisé ces derniers jours une «tournée» de l’Amérique du Nord afin de séduire les marchés étrangers.

Débutée au Mexique, l’équipée gourmande a fait escale à Toronto afin de rencontrer des importateurs et des détaillants tels que Loblaws, Sobey’s, Costco, Metro ou encore Rabba. Selon Carole Ringuet, consultante chez Ubifrance, les acheteurs canadiens se sont montrés très enthousiastes et certains rendez-vous ont été «très très prometteurs».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Le marché canadien est un marché qui se sophistique de plus en plus ces dernières années», explique-t-elle, «la demande pour des produits plus fins et plus raffinés tels que les pâtisseries à la française augmente considérablement, même si le rapport qualité-prix reste le critère le plus important pour les acheteurs».

Aucun contrat officiellement passé pour le moment donc, mais des rencontres qui laissent présager le meilleur. Pas de hâte cependant, si certains produits sont presque sûrs de faire leur entrée sur le marché canadien, «le processus peut prendre jusqu’à 18 mois parfois», prévient Carole Ringuet.

Alors il ne vous reste plus qu’à prendre votre mal en patience et à dompter vos envies de camembert pour quelques mois encore.

Pendant ce temps, la délégation, elle, ira défendre le drapeau tricolore non pas au Brésil, mais à New York pour les deux jours du salon Fancy Food Show.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur