Un tiers des Américains ont une opinion négative des universités

La bibliothèque Suzzallo de l'Université de Washington (Photo: Michael Matti / Flickr / Creative Commons)

La bibliothèque Suzzallo de l'Université de Washington (Photo: Michael Matti / Flickr / Creative Commons)


31 juillet 2017 à 11h47

Aux États-Unis, les électeurs du Parti républicain ont, pour la première fois, une opinion majoritairement négative de l’impact des collèges et des universités sur leur société.

Si la méfiance, voire l’hostilité, à l’égard des institutions en général, ou de «l’establishment», ressort de plus en plus des sondages depuis quelques années, plusieurs observateurs ont été surpris d’apprendre que les institutions d’enseignement s’ajoutaient aussi à la liste.

Selon un sondage du Pew Research Center effectué en juin et publié la semaine dernière, 58% des Républicains ont une opinion négative des collèges et universités — et seulement 19% des Démocrates, ce qui totalise tout de même plus d’un tiers des Américains.

Médias détestés

Cette proportion est en croissance, puisqu’ils n’étaient «que» de 45% l’an dernier chez les Républicains.

C’est moins que l’opinion négative que se font les Républicains des «médias nationaux» (85%) — contre 46% des Démocrates —, mais c’est plus que l’attitude négative à l’égard des syndicats (46% des Républicains) et des églises (que 14% des Républicains perçoivent négativement, contre 36% des Démocrates).

L’écart partisan à l’égard de ces autres institutions ayant continué de s’accroître d’année en année, collèges et universités étaient peut-être voués à franchir tôt ou tard la barre des 50%.

Mais, selon les auteurs de l’étude, «les attitudes des Républicains sur les impacts des collèges et universités ont changé de façon significative dans un laps de temps relativement court»: de 37% d’opinions négatives en 2015, cette proportion est passée à 45% en 2016, puis à 58% cette année. Et c’est encore plus fort chez ceux qui s’identifient comme «Républicains conservateurs» (65% d’opinions négatives).

Accélération

À ceux qui seraient tentés d’y voir une réaction aux manifestations anti-Trump sur les campus, le journaliste David Graham rétorque dans The Atlantic que les campus se font reprocher par les mouvements conservateurs d’être des nids de gauchistes depuis les années 1960.

Trump lui-même pourrait être un facteur de l’accélération, mais ce serait écarter un peu vite le fait que cette accélération avait commencé bien avant sa campagne.

Toutefois, quelle qu’en soit la ou les raisons, si plus d’un tiers des citoyens de la première puissance mondiale, et près des deux tiers des partisans du parti politique au pouvoir, considèrent que ces institutions ont un impact négatif sur leur propre pays, il est difficile de ne pas imaginer que cela se traduira tôt ou tard par une baisse des inscriptions dans les universités.

Tout comme il est difficile de ne pas faire un lien avec une certaine attitude anti-intellectuelle qui semble elle aussi en croissance depuis des années.

Pour l’économiste Paul Krugman, «les Républicains ont changé dans l’ère Trump; ce qui était déjà une souche solide d’anti-intellectualisme est devenu complètement dominant…»

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Karina Gauvin revient chanter avec sa première chorale

Karina Gauvin (10e à partir de la gauche) dans Dr. Canon’s Cure, de Derek Holman et Robertson Davies, en 1982.
50e anniversaire de la CCOC
En lire plus...

19 octobre 2017 à 10h22

Harcèlement sexuel: dans le milieu artistique franco-ontarien aussi

Le chanteur et musicien David Poulin. (Photo: Joël Ducharme)
#moiaussi
En lire plus...

18 octobre 2017 à 15h28

Vers la fin de l’ALENA?

alena
Qu’adviendra-t-il de la plus grande zone de libre-échange au monde?
En lire plus...

18 octobre 2017 à 15h09

Nouvelles d’Istanbul: 10 défenseurs des droits humains retenus prisonniers

Quelques membres du groupe franco-torontois d'Amnistie internationale manifestent leur appui aux détenus en Turquie. À g. la présidente Meryll David-Ismayil.
Des formateurs d'Amnistie internationale, pas des terroristes
En lire plus...

17 octobre 2017 à 16h00

Vieux jeu: affronter les fantômes du passé

Jacques Godin et Anthony Therrien dans Vieux jeu.
Partie parfaite pour Jacques Godin
En lire plus...

17 octobre 2017 à 15h30

Le finalistes des Prix de reconnaissance de l’AFO

Le trophée des prix de reconnaissance de l'Assemblée, conçu par l'artiste Laurent Vaillancourt.
Pilier, pratique exemplaire, bénévolat
En lire plus...

17 octobre 2017 à 15h25

Champion de la conservation des sols

Eric Kaiser ne se doutait pas que ses pratiques allaient devenir exemplaires.
Eric Kaiser voulait seulement empêcher sa terre de disparaître dans la baie de Quinte
En lire plus...

17 octobre 2017 à 15h21

On est de plus en plus «connecté» sur notre santé

Les médecins se méfient encore des bidules permettant à leurs patients de mesurer eux-mêmes leur état de santé. (Photo: Hamza Butt / Flickr / Creative Commons)
Applications capables de surveiller poids, tension, glycémie, alimentation, exercice...
En lire plus...

17 octobre 2017 à 14h44

Ateliers de théâtre

1-1
Amoureux du théâtre bonjour, Vous êtes francophone ou francophile? Ekin Agency Arts offre des ateliers de théâtre intensifs en francais Coprs, espace et voix: – prise de parole en...
En lire plus...

ONU: on attend beaucoup du Canada

L'ambassadeur du Canada à l'ONU, Marc-André Blanchard.
Des objectifs de développement durable ambitieux
En lire plus...

16 octobre 2017 à 18h54

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur