Un road-trip de l’Argentine à l’Alaska

Lola et Nico ont tout quitté pour partir à l'aventure

Nico et Lola arrivés en Alaska. (Photo: page Facebook Kombipa’l Norte)


29 mai 2017 à 12h19

On a tous en nous des rêves, certains plus réalistes que d’autres. Mais même les plus fous d’entre eux ont la capacité d’être menés à bien avec du travail, un peu de détermination, mais surtout beaucoup de courage.

De la bravoure, il en fallu à Lola et à Nico pour choisir de tout quitter afin de partir vers une aventure extraordinaire.

C’est tout à fait par hasard que j’ai fait la rencontre de Lucila Munilla Lacasa (Lola) et Nicolas Poggi (Nico) au beau milieu de nulle part, dans une halte routière entre la ville de Régina, en Saskatchewan, et celle de Calgary, en Alberta.

Lola, une petite brunette aux allures réservées, me donnait l’impression d’être une femme solide, malgré son visage menu. Alors que Nico, un grand brun aux cheveux bouclés et au physique élancé, avait un air plutôt sympathique.

La fourgonnette bleu pâle et blanche dans laquelle ils voyageaient avait attiré mon regard à cause du continent américain, des quatre points cardinaux et de l’expression Kombi Pa’l Norte («le bus vers le Nord» en espagnol) dessinés sur la surface.

Leur camionnette, une Volkswagen Kombi, affectueusement nommée Dora, ici stationnée en bordure de l’autoroute de l’Alaska. (Photo: Sandra Dorélas)
Leur camionnette, une Volkswagen Kombi, affectueusement nommée Dora, ici stationnée en bordure de l’autoroute de l’Alaska. (Photo: Sandra Dorélas)

Bye bye Buenos Aires

Nous avons entamé une conversation et ils m’ont raconté leur histoire.

Après avoir quitté leur emploi respectif, puis dit au revoir à leurs proches, le 10 août 2014, ils sont partis de leur ville d’origine de Buenos Aires, en Argentine, pour se rendre en Alaska, aux États-Unis, en fourgonnette. Un périple qui aura duré près de deux ans et environ 70 000 kilomètres.

C’était pour eux un grand rêve né du désir de voyager et d’apprendre. «Nous avions décidé de le faire parce que nous voulions explorer de nouvelles avenues, sentir de nouveaux parfums, goûter à de nouvelles cuisines», ont-ils confié.

Ils avaient pourtant tout pour être heureux, selon du moins les standards de notre société moderne. Lola était journaliste de profession, avec une passion pour l’écriture et la photographie. Tandis que Nico, était ingénieur industriel de métier et chef amateur animé d’un esprit voyageur ainsi que d’une soif intense de liberté.

C’est d’ailleurs cette volonté d’être libre qui a poussé ce dernier à vouloir s’embarquer dans une telle aventure. Lola, elle, n’a pas hésité à suivre.

Aux chutes du Niagara. (Photo: page Facebook Kombipa’l Norte)
Aux chutes du Niagara. (Photo: page Facebook Kombipa’l Norte)

Une maison mobile

Pendant un an, ils ont travaillé et économisé leur argent en vue du grand départ. Ils ont rassemblé tout le nécessaire et se sont en plus procuré une camionnette affectueusement nommée Dora.

Avec le support de leurs familles, ils ont transformé le véhicule en véritable maison mobile. Le minibus comporte tout ce dont ils ont besoin: un lit-banquette, une cuisinette, un comptoir et des armoires.

Ils ont aussi créé un site internet au travers duquel ils rapportent leur épopée, affichent des photos, vendent des cartes postales et autres articles faits à la main.

Au besoin, les aventuriers font appel à la générosité de bons samaritains rencontrés en chemin. Ils ont eu à faire face à bien des imprévus comme un bris mécanique majeur survenu alors qu’ils n’avaient pas assez de fonds pour payer les réparations.

Heureusement, le couple a su se tirer d’affaire grâce au bon cœur d’un garagiste qui, après avoir entendu leur histoire, a accepté de les aider sans frais. «Les gens de nos jours ne sont pas habitués à demander, mais il ne faut pas avoir peur de solliciter de l’aide», encourage Lola.

L'intérieur de la fourgonnette, qu'ils ont transformée en maison mobile avec l'aide de leurs familles. (Photo: page Facebook Kombipa’l Norte)
L’intérieur de la fourgonnette, qu’ils ont transformée en maison mobile avec l’aide de leurs familles. (Photo: page Facebook Kombipa’l Norte)

De l’Alaska à la Saskatchewan

Les grands voyageurs ont touché le sol de l’Alaska en juillet 2016, 23 mois après avoir quitté l’Argentine.

Ce qu’ils retiennent le plus à date de leur voyage, ce sont les gens chaleureux croisés en route. Ils se souviennent aussi des cadeaux de mère Nature, comme les aurores boréales vues dans le nord du Canada ou encore l’éruption d’un volcan observée au Guatemala.

Au moment de notre rencontre, trois mois plus tard, Lola et Nico tentaient de regagner l’Amérique du Sud en traversant tranquillement le Canada de l’Ouest à l’Est.

Nico et Lola dans le Vieux-Québec en novembre 2016. (Photo: page Facebook Kombipa’l Norte)
Nico et Lola dans le Vieux-Québec en novembre 2016. (Photo: page Facebook Kombipa’l Norte)

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Entre culture et aventure au Honduras

Honduras
le Honduras se niche entre mer et forêt, déroulant des palettes de bleu dans la mer des Caraïbes et l’Océan Pacifique et d’émeraude...
En lire plus...

17 janvier 2019 à 9h00

Un effet Trump dans la cour d’école?

Trump
Deux chercheurs viennent de publier des résultats inquiétants sur le harcèlement et les insultes à l’école, avant et après la dernière élection américaine.
En lire plus...

17 janvier 2019 à 7h00

Daniel Mayer, nouveau président de Franco-Fête

Franco-Fête de Toronto
Le président de la Franco-Fête de Toronto, Richard Kempler, a passé le flambeau mercredi soir. C'est Daniel Mayer, secrétaire du CA depuis deux ans,...
En lire plus...

16 janvier 2019 à 16h59

Qui devrait se préoccuper du statut du français à l’ONU?

Six mois après l’adoption, par le Comité des droits de l’homme de l'ONU, de constatations impliquant le Canada, les 18 pages du document ne...
En lire plus...

16 janvier 2019 à 13h05

Des sculptures asymétriques pour des réponses humaines inédites

sculpteur
Le nouveau musée The Modern.Toronto met en vedette des artistes de l’abstrait, comme le sculpteur ontarien André Fauteux jusqu'au 9 février.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 9h00

Comment les écrivains parlent-ils des animaux?

À vos déguisements: l'émission radiophonique littéraire Quatrième de Couverture revient avec le «carnaval des animaux», le 19 janvier prochain à 14h30 au Collège Boréal.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 7h00

10 nominations pour Damien Robitaille au 10e Gala Trille Or

Damien Robitaille est en lice pour le Prix Trille Or de l'«Artiste solo» de l'année et dans neuf autres catégories non genrées de l'APCM,...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 19h31

Contestation judiciaire : les premières demandes de financement sont attendues

Programme de contestation judiciaire
Près de deux ans après la fermeture du Programme d’appui aux droits linguistiques (PADL) et 12 ans après l’abolition du Programme de contestation judiciaire...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 16h00

Haro sur le gaspillage des aliments

Un tiers de la nourriture produite dans le monde finirait à la poubelle. Au Canada, plus de 60% de cette nourriture serait encore consommable....
En lire plus...

15 janvier 2019 à 14h25

La santé mentale dans le domaine de l’emploi: il faut en parler

C’est bien, pour une entreprise, d’avoir une approche définie sur papier pour traiter les problèmes de santé mentale – mais sa mise en pratique...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur