Un Phénicien dans l’Ouest

Partagez
Tweetez
Envoyez

Dans l’Antiquité, il fut un temps où, pour des navigateurs partis du Proche-Orient, se rendre jusque dans l’ouest de la Méditerranée équivalait à la traversée de l’Atlantique par Christophe Colomb.

Des archéologues viennent de mettre à jour le plus ancien navire phénicien connu à avoir fait ce voyage. Datée des environs de l’an 700 avant J.-C., l’épave trouvée au large de l’île de Malte correspond à l’époque où ces marchands et navigateurs commençaient à étendre le commerce jusqu’à ces régions «éloignées».

Sauf que les épaves ou leurs cargaisons découvertes jusqu’ici étaient toutes de l’autre côté de la Méditerranée, près des côtes du Liban (terre d’origine des Phéniciens) ou d’Israël. La découverte s’inscrit dans un projet plus vaste de recherche archéologique en eaux profondes, dont les passionnés espèrent d’autres surprises.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur