Un Pavillon franco à la dernière conférence du RéseauCS

Les organismes publics semblent toujours en restructuration

La consultante Louise Sauvé Dubois discute de changements démographiques au sein de la francophonie en Ontario (les cercles concentriques illustrant des paramètres interreliés).


27 novembre 2017 à 8h30

Divers organismes de santé communautaire ont pu réseauter et faire le point dans le sillage de la nouvelle Loi ontarienne Priorité aux patients, lors du Pavillon franco au programme du colloque de RéseauCS (Communautés en santé) à l’Académie BMO dans le Nord-Est de Toronto le lundi 20 novembre.

Cet espace francophone au sein d’un événement anglophone semble avoir été en partie une réussite, aux dires des organisateurs et des participants.

«J’ai pu mieux faire connaissance avec des francophones du secteur que j’avais brièvement croisés à des conférences. Donc ce Pavillon franco a été bien utile», a conclu Guillaume Aird, coordonnateur pour la région de Toronto à la Fondation Tremplin Santé.

Deux solitudes

Par contre, le second objectif du pavillon, sensibiliser les acteurs anglophones en santé communautaire aux besoins des Franco-Ontariens, s’est soldé par un cuisant échec. Les deux solitudes continueraient-elles leur petit bonhomme de chemin côte à côte, mais sans se tenir par la main?

Pas un seul participant anglophone n’a assisté aux trois présentations du Pavillon franco, alors que l’une d’entre elles était au programme en anglais.

«Nous aurions pu faire plus de communication en anglais pour présenter le Pavillon franco aux participants anglophones», a reconnu Patrick Delorme, consultant en promotion de la santé à Réseau CS et qui a piloté l’organisation du Pavillon franco.

Le Pavillon franco, intitulé «Tant à découvrir – Yours to Discover», s’est déroulé l’espace d’un après-midi au sein du colloque de deux jours qui abordait le thème «Se rassembler pour des communautés en santé: AVEC tous et POUR tous». Une vingtaine de personnes ont assisté aux activités du pavillon sur environ 120 participants au colloque.

Pavillon franco

Plusieurs organismes

Des kiosques d’organismes occupaient le pourtour de la pièce du Pavillon franco: Communauté de pratique – Santé publique en français; Tremplin Santé; l’Entité 4 (une agence publique qui conseille les réseaux d’intégration de soins de santé (RLISS) du Centre, du Centre-Est et de Simcoe Nord Muskoka sur les services en français); le Centre de santé communautaire de l’Estrie et Reflets Salvéo (le nom que s’est donné l’Entité 3 qui conseille les RLISS du Centre-Ouest, du Centre-Toronto et de Mississauga Halton sur les besoins des francophones).

Après les profondes transformations apportées par la loi Priorité aux patients de décembre 2016, les divers organismes publics semblent toujours en cours de restructuration. À ce titre, aucun numéro de téléphone centralisé pour les francophones n’est disponible, mais devrait être mis en place courant 2018, promet-on.

Au final, la question demeure aussi celle de la demande active en matière de services en français, y compris dans les services de santé primaire et communautaire. À ce titre, une présentation conjointe au Pavillon franco de l’Entité 4 (Estelle Duchon) et du RLISS Centre-Toronto (Tharcisse Ntakibirora) s’est donnée avec un diaporama… en anglais.

Pavillon franco

RLISS et Entités

Cette importante conférence dans le milieu de la promotion de la santé en Ontario était sans doute la dernière. En effet, le RéseauCS/HCLink ne recevra plus de financement public provincial à compter du 1er avril 2018. Le RéseauCS rassemble Nexus santé, la Coalition des communautés en santé de l’Ontario et Parents Action Against Drugs.

Les quatorze RLISS ontariens reçoivent les conseils de six entités de planification des services de santé en français.

Selon le ministère de la Santé et des Soins de longue durée, «Les RLISS sont responsables des secteurs de soins de santé suivants: les hôpitaux, les foyers de soins de longue durée, les services de soutien communautaire, les centres de santé communautaire et les centres d’accès aux soins communautaires (CASC), les établissements psychiatriques, et les services de toxicomanie et de santé mentale.»

Digne de mention

Communauté de pratique Santé publique en français: réseau d’échange de connaissances des professionnels en santé publique pour aider des organismes à desservir la clientèle francophone dans leur communauté.

Petit dépliant (bilingue) de sensibilisation à la culture franco-ontarienne, édité gratuitement par La clé d’la Baie de Penetanguishene.

Campagne de l’AFO BonjourWelcome, qui cible les commerçants et les clients pour encourager les francophones à la demande active avec le sourire et rappeler aux anglophones d’avoir du personnel bilingue.


Le journaliste Charles-Antoine Rouyer est membre bénévole du conseil d’administration de la Coalition des communautés en santé de l’Ontario qui a co-organisé le colloque.

Pavillon franco

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Entre culture et aventure au Honduras

Honduras
le Honduras se niche entre mer et forêt, déroulant des palettes de bleu dans la mer des Caraïbes et l’Océan Pacifique et d’émeraude...
En lire plus...

17 janvier 2019 à 9h00

Un effet Trump dans la cour d’école?

Trump
Deux chercheurs viennent de publier des résultats inquiétants sur le harcèlement et les insultes à l’école, avant et après la dernière élection américaine.
En lire plus...

17 janvier 2019 à 7h00

Daniel Mayer, nouveau président de Franco-Fête

Franco-Fête de Toronto
Le président de la Franco-Fête de Toronto, Richard Kempler, a passé le flambeau mercredi soir. C'est Daniel Mayer, secrétaire du CA depuis deux ans,...
En lire plus...

16 janvier 2019 à 16h59

Qui devrait se préoccuper du statut du français à l’ONU?

Six mois après l’adoption, par le Comité des droits de l’homme de l'ONU, de constatations impliquant le Canada, les 18 pages du document ne...
En lire plus...

16 janvier 2019 à 13h05

Des sculptures asymétriques pour des réponses humaines inédites

sculpteur
Le nouveau musée The Modern.Toronto met en vedette des artistes de l’abstrait, comme le sculpteur ontarien André Fauteux jusqu'au 9 février.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 9h00

Comment les écrivains parlent-ils des animaux?

À vos déguisements: l'émission radiophonique littéraire Quatrième de Couverture revient avec le «carnaval des animaux», le 19 janvier prochain à 14h30 au Collège Boréal.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 7h00

10 nominations pour Damien Robitaille au 10e Gala Trille Or

Damien Robitaille est en lice pour le Prix Trille Or de l'«Artiste solo» de l'année et dans neuf autres catégories non genrées de l'APCM,...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 19h31

Contestation judiciaire : les premières demandes de financement sont attendues

Programme de contestation judiciaire
Près de deux ans après la fermeture du Programme d’appui aux droits linguistiques (PADL) et 12 ans après l’abolition du Programme de contestation judiciaire...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 16h00

Haro sur le gaspillage des aliments

Un tiers de la nourriture produite dans le monde finirait à la poubelle. Au Canada, plus de 60% de cette nourriture serait encore consommable....
En lire plus...

15 janvier 2019 à 14h25

La santé mentale dans le domaine de l’emploi: il faut en parler

C’est bien, pour une entreprise, d’avoir une approche définie sur papier pour traiter les problèmes de santé mentale – mais sa mise en pratique...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur