Un nouveau réseau pour les entrepreneures de demain

Darine BenAmara a fondé la plateforme The Smart Woman

Darine BenAmara

Darine BenAmara


12 septembre 2018 à 11h00

Mercredi 19 septembre prochain, Darine BenAmara, fondatrice de la plateforme The Smart Woman, organise son premier événement de réseautage d’affaires réservé aux femmes: Networking Like A Boss.

De nombreux intervenants seront présents dans l’espace commun de travail Spaces, rue John, afin de partager leurs expériences dans le domaine.

Nadia Collette

L’invitée phare de la soirée est Nadia Collette. Initialement embauchée comme directrice du marketing pour la société L’Oréal, elle a su gravir les échelons jusqu’à devenir en 2014 la directrice nationale des ventes du groupe L’Oréal Canada.

En parallèle des différentes interventions, Darine BenAmara proposera six ateliers pratiques sur des stratégies de réseautage.

Quelques places sont encore disponibles sur la centaine mise en vente ces dernières semaines.

The Smart Woman

Femmes professionnelles

C’est lors de la réalisation de son mémoire de fin d’études que Darine BenAmara a commencé à s’intéresser au statut professionnel des femmes.

Alors qu’elle étudie le droit des enfants au Sénégal, elle se retrouve face à la situation désespérante des «Talibés», de jeunes élèves des écoles coraniques que leurs professeurs incitent à mendier.

Elle réalise alors qu’en renforçant les capacités économiques des mères, des femmes, cela pourra aider les enfants.

Lorsqu’elle obtient son titre de résidente permanente à Toronto en 2013, elle a du mal à faire fonctionner son réseau.

Puis, à travers ses voyages, elle se rend compte que de nombreuses femmes issues de contextes socio-économiques très différents connaissent les mêmes difficultés. Elle décide donc de se concentrer sur les techniques et stratégies que doivent adopter les femmes professionnelles.

Des postes engagés

En 2013, Darine BenAmara devient directrice nationale d’ONU Femmes au Canada.

En 2014, elle est sélectionnée par Thione Niang, qui a été conseiller de Barack Obama, parmi 100 autres candidats lors du Global Leadership Program initié par Give1project. Cela lui permet de rejoindre une équipe en Afrique et de travailler sur les droits des femmes.

L’équipe est essentiellement composée d’hommes. Elle observe alors l’habileté qu’ont ces derniers de réseauter.

En 2015, elle pilote la conceptualisation de programmes pour les femmes entrepreneures en Jamaïque. Ces programmes connaissent un succès remarquable avec des centaines d’inscriptions enregistrées.

Lorsqu’elle rentre finalement à Toronto en novembre dernier, elle décide de monter sa propre entreprise pour aider les femmes à réseauter dans leur vie professionnelle.

Darine BenAmara
Darine BenAmara.

Améliorer les techniques de réseautage

En mars 2018, Darine BenAmara crée sa plateforme The Smart Woman.

L’idée est de donner aux femmes professionnelles des outils pour développer leurs capacités de stratégie, identifier leurs réseaux, élaborer des plans de réseautage, réaliser de la communication efficace…

«On entend beaucoup parler d’égalité et d’équité. C’est bien beau, mais encore faut-il que les femmes elles-mêmes se rendent compte qu’elles ont le potentiel nécessaire pour être égales aux hommes», affirme Darine BenAmara.

«Les femmes de toutes les générations se voient attribuer des schémas d’épouses, de mères et de travailleuses qui les confinent dans une position inférieure aux hommes. Elles doivent combattre pour gagner en confiance, rétablir leur estime d’elles-mêmes et ainsi acquérir une réelle égalité.»

The Smart Woman organise un webinaire chaque semaine, un atelier chaque mois, et elle compte mettre en place un événement majeur par an, celui de mercredi 19 étant le premier.

Elle ne compte pas en rester là

La plateforme The Smart Woman est pour le moment uniquement anglophone. La conceptrice a pour projet de la rendre bilingue dans les mois qui arrivent.

«J’ai conscience que les problématiques qui se posent aux femmes professionnelles anglophones se posent également pour les francophones. Elles peuvent même se poser davantage pour les femmes francophones qui font partie d’une minorité linguistique dans la ville de Toronto», affirme Darine BenAmara.

De plus, si les événements sont pour le moment organisés dans l’espace de travail partagé, Darine BenAmara compte bien s’installer dans des bureaux fixes à terme.

Enfin, elle a pour projet de développer la plateforme à l’étranger dans deux ans. Elle nous confie: «J’ai commencé à Toronto, car j’avais du soutien dans cette ville, mais j’espère pouvoir développer ce concept dans d’autres pays, cela pourrait aider beaucoup de femmes.»

Affiche
Affiche de l’événement du mercredi 19 septembre.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Une autre saison de découvertes et de réflexions à l’AFT

La majorité des artistes qui passeront au théâtre ou à la galerie de l'Alliance sont Canadiens.
En lire plus...

20 septembre 2018 à 11h00

25 septembre: une douzaine de rassemblements dans la région

On dit «un lever de drapeau», au masculin...
En lire plus...

20 septembre 2018 à 9h00

Trouvée dans nos crottes : la solution aux pénuries de sang

transfusion
On pourrait transformer tous les groupes sanguins en O
En lire plus...

20 septembre 2018 à 7h00

Chrystine Brouillet, gourmande et fin gourmet

livre
L’amitié se bonifie comme les grands crus pour la romancière la plus prolifique du Québec
En lire plus...

19 septembre 2018 à 17h00

Ambiance parisienne au Coq of the Walk

Liverpool- PSG
Après ceux de l’Équipe de France, qui avaient fêté la victoire, les supporters parisiens ont assisté à une défaite de leur équipe 3-2 contre...
En lire plus...

19 septembre 2018 à 13h50

Le tournoi de golf Gilles-Barbeau rapporte 16 500 $ à CAH

CAH
Un événement généreux sous un soleil radieux
En lire plus...

19 septembre 2018 à 11h44

Le rappeur français Orelsan a appris les bases à ses fans

Concert Orelsan
Le rappeur français Orelsan a pu constater lundi soir au Phoenix Theatre de Toronto à quel point il était populaire outre-Atlantique.
En lire plus...

19 septembre 2018 à 9h00

Non, les étirements après l’entraînement ne réduisent pas les courbatures

exercices, sports
L’une des méthodes dont les effets bénéfiques ont été observés est l’immersion dans un bain d’eau glacée.
En lire plus...

19 septembre 2018 à 7h00

Montée de l’anti-bilinguisme au Nouveau-Brunswick

élections 24 septembre 2018
Les francophones n'ont rien à gagner et tout à perdre des élections de lundi prochain
En lire plus...

18 septembre 2018 à 15h59

Le Centre francophone veut ralentir le roulement du personnel

555 Richmond Ouest, 3e étage
Assemblée générale optimiste après une année de démissions et de restructuration.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 13h33

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur