Un gala faramineux pour la communauté marocaine

caftans
Le concours de caftans en a mis plein les yeux
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les Marocains n’ont pas failli à leur réputation samedi soir dernier. C’est un gala faramineux qui a accueilli près de 480 personnes de tout horizon pour une célébration haute en couleur.

Pour son 17e anniversaire, l’Association marocaine de Toronto nous invitait à une soirée festive ponctuée de youyous et de discours politique, au Metropolitan Centre à Scarborough.

Plus que jamais, la communauté a montré sa force et son dynamisme dans le Grand Toronto.

Faste et goût d’ailleurs

Quand il s’agit de fête, les Marocains savent y faire. La piste de danse accueille petits et grands et déborde constamment de danseurs effrénés. L’ambiance est assurée par les mélodies de l’orchestre El Ouazzani et les morceaux fédérateurs de Fraja Montréal.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Côté fourneau, les mets marocains sont mis à l’honneur: pastilla en entrée et le fameux tajine en plat de résistance.

Le vêtement traditionnel des femmes d’Afrique du Nord est célébré. Le concours de caftans éblouit de mille feux les invités dans la grande salle du Metropolitan Centre.

Le brouhaha constant qui accompagne le bruit des fourchettes n’efface pas les sourires sur les visages. La musique est très forte, mais c’est par les gestes, la danse et les youyous qu’on exulte sa joie.

La politique à la table des invités

«La présence de l’AMDT démontre la capacité d’écoute du monde et de notre société», a déclaré Faouzi Metouilli, le président de l’AMDT.

Le chargé d’affaires de l’ambassade du Royaume du Maroc au Canada, Abdollah Lkahya, lance un appel aux amis de l’Ontario: «il faut découvrir davantage le Maroc et les avantages qu’il offre, un pays riche pour sa culture, son économie et ses opportunités d’investissement».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En message vidéo, la ministre ontarienne des Affaires francophones, Marie-France Lalonde, félicite la communauté marocaine pour son «engagement passionné au sein de la francophonie ontarienne».

Le ministre fédéral de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, Ahmed D. Hussen, applaudit le Maroc qui est un exemple d’immigration réussie, faisant valoir sa volonté «d’augmenter l’immigration francophone» au pays, notamment à l’extérieur du Québec.

Pour cela, il souligne que tout le système est mobilisé à cet effet. Le récent Plan d’action pour les langues officielles en sera un des catalyseurs.

Cristina Martins, membre du parlement provincial pour la circonscription de Davenport, veut fortifier les relations entre l’Ontario et le Maroc. «Je suis ici pour que les Marocains continuent à venir en Ontario», dit-elle.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur