Un avenir dystopique dans un club de boulingrin

Human Animals veut stimuler la pensée critique

Arlen Aguayo-Stewart

Une scène de Human Animals (Photo: Tania Taziana)


18 février 2019 à 11h00

Un ancien espace fréquenté par les amateurs de boulingrin (bowling sur gazon), le Clubhouse du nouvel East End Arts Space, dans le parc Riverdale, au sud de la station de métro Broadview, accueille ce mois-ci sa première pièce de théâtre, Human Animals, de la dramaturge écossaise Stef Smith, très pessimiste pour la planète et le genre humain.

La compagnie ARC du Torontois Christopher Stanton, qui s’était fait connaître par une autre histoire d’horreurs urbaines, Pomona, d’Alistair McDowall, présente Human Animals en première nord-américaine ici du 22 février au 16 mars. La pièce a tenu l’affiche du Royal Court Theatre de Londres en 2016.

La nature déréglée

Stef Smith imagine une ville surpeuplée où la nature est hors de contrôle: les souris rongent les murs, les pigeons sont malades et les renards envahissent les rues, provoquant des réactions des autorités qui aggravent la situation.

Stanton ramène ça aux «changements climatiques», selon lui «la crise la plus fondamentale de notre génération… alors que le sentiment d’urgence semble diminuer».

Six comédiens portent ce suspense grinçant, dont Arlen Aguayo-Stewart, comédienne trilingue qui détenait le rôle principal dans Les routes en février de Katherine Jerkovic, tourné en Uruguay, prix du meilleur film canadien au TIFF 2018.

Arlen Aguayo-Stewart
La comédienne Arlen Aguayo-Stewart.

Entretenir la pensée critique

Montréalaise travaillant surtout en anglais à Toronto depuis quatre ans, Arlen Aguayo-Stewart estime que le message de Human Animals porte moins sur le catastrophisme environnemental que sur le déficit de la pensée critique dans nos démocraties.

Contrairement à ce qui se passe dans la pièce, dit-elle à L’Express, «il faut conserver une ouverture et une indépendance d’esprit face aux déclarations et aux actions des dirigeants».

Selon elle, les spectateurs sont amenés à se demander, face à la détérioration de l’environnement ici, ce qu’ils feraient à la place des personnages. Arlen joue le rôle d’une jeune femme qui rentre de voyage et qui constate dans son milieu des changements de plus en plus effrayants.

Même si la pièce est d’une facture très contemporaine, ce n’est pas du «théâtre expérimental» qui va dérouter le grand public, assure-t-elle.

Arlen Aguayo-Stewart
Une scène de Human Animals (Photo: Tania Taziana)

Édifice historique

Le St. Matthew’s Clubhouse est un rare exemple torontois d’édifice spécialement conçu pour le boulingrin. Il était situé sur la rue Gerrard avant d’être déplacé en 2009 dans le parc Riverdale. La plupart des passants, comme ceux qui s’arrêtent au café Rooster en face, en ignorent l’histoire.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La future fusée de la NASA a-t-elle encore une utilité?

science
La NASA prépare depuis 2011 une nouvelle fusée géante, appelée SLS, censée ramener les Américains en orbite, sur la Lune et même les envoyer...
En lire plus...

Le budget d’un gouvernement aux abois

Le gouvernement libéral de Justin Trudeau profite d’une augmentation de ses revenus légèrement plus forte que prévu, ces deux dernières années, pour les réinjecter...
En lire plus...

21 mars 2019 à 16h30

La Semaine de la francophonie lancée en beauté

Il y avait foule, mercredi soir, au cocktail d’ouverture de la Semaine de la francophonie torontoise dans l’édifice des anciennes imprimeries du Toronto Star.
En lire plus...

21 mars 2019 à 12h45

La Bourse #JEMAIME : un coup de pouce féminin

Les Chiclettes réitèrent pour une troisième année l’expérience de la Bourse #JEMAIME destinée aux projets de femmes franco-ontariennes. Une soirée d’échanges et de spectacles...
En lire plus...

21 mars 2019 à 11h00

Le français en dernier à l’ONU

langues officielles
Comment l’ONU, qui a six langues officielles, peut-elle publier en anglais un document de 18 pages concernant un dossier canadien, le rendre disponible au...
En lire plus...

21 mars 2019 à 9h00

Les incontournables recueils de poésie en Ontario français

La Journée mondiale de la poésie est célébrée chaque année le 21 mars. Pour souligner l’événement, la professeure Lucie Hotte de l’Université d’Ottawa a...
En lire plus...

21 mars 2019 à 7h00

Une police toujours plus ouverte sur la francophonie

Engagement, diversité culturelle, inclusivité: tels furent les maîtres-mots de la fête francophone annuelle de la police de Toronto ce mercredi 20 mars dans ses...
En lire plus...

20 mars 2019 à 16h40

747 millions de francophones attendus d’ici 2070

La nouvelle édition de «La langue française dans le monde» confirme une nouvelle fois le déplacement de son centre de gravité vers l’Afrique. L'étude...
En lire plus...

20 mars 2019 à 14h00

Criée du Manifeste franco-ontarien au Monument Notre Place

Monument franco-ontarien Toronto
Des députés provinciaux et leaders communautaires se sont rassemblés ce mercredi matin 20 mars au Monument franco-ontarien Notre Place, au sud de l’Assemblée législative...
En lire plus...

20 mars 2019 à 12h50

Pour qu’on puisse vivre dans la langue de son choix

Plan d'action langues officielles
La modernisation de la Loi sur les langues officielles passera par des discussions nationales. Entretien avec la ministre du Tourisme, des Langues officielles et...
En lire plus...

20 mars 2019 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur