Trouver des solutions innovantes pour les soins de longue durée en français

Comment faire quand on perd son anglais?

Forum fondation Lavoie

Plusieurs représentants d'établissements de soins de longue durée sont venus partager leurs modèles.


28 novembre 2018 à 11h00

«Les malades ont besoin d’être immergés dans un langage dans lequel ils se sentent à l’aise.»

Lorsque l’on souffre de démences psychologiques, on se retrouve placé dans des établissements de soins de longue durée. Seulement, trouver des centres francophones de la sorte en Ontario s’avère très compliqué.

La Fondation Lavoie a donc organisé vendredi 23 novembre dernier, à l’Alliance française, un forum pour développer des partenariats et trouver des solutions innovantes à cet enjeu de santé majeur de la communauté francophone de Toronto.

Perte de l’anglais

L’organisme créée par Sylvie Lavoie est née de l’expérience qu’a traversée sa mère en 2006. À cause de sa maladie, celle-ci a perdu son anglais. Cherchant à la placer dans un établissement francophone, Sylvie Lavoie a été choquée par le manque de service à Toronto.

Centres d'Accueil Héritage
Sylvie Lavoie avec la présidente des Centres d’accueil Héritage, Maryse Francella.

Un constat que partage la chanteuse Louise Pitre, dans une vidéo retransmise au cours de la conférence. Ses deux parents ont eu la maladie d’Alzheimer, et son père anglophone a perdu son anglais. Elle a dû les installer à Welland pour qu’ils aient accès à un service en français.

Sylvie Lavoie avait pris la même décision. Mais, dit-elle, «nous voulons rester dans la ville que l’on aime, en français.»

Seulement 37 lits à Toronto

Il apparaît, selon les recensements de la province de l’Ontario, que la population francophone est un peu plus âgée que la population générale. Pourtant, il n’y a aujourd’hui que 85 lits pour 1000 personnes pour les francophones âgés de plus de 75 ans à l’échelle de la province, et seulement 3 lits pour 1000 à Toronto.

Bendale Acres Pavillon Omer Deslauriers
La résidence Bendale Acres à Scarborough. Son étage francophone de 37 lits, le Pavillon Omer Deslaurier, est à pleine capacité.

Le Pavillon Omer Deslauriers est le seul qui offre des chambres pour les francophones, 37 en tout. Il convient de noter que le Foyer Richelieu de Welland a augmenté son offre de lits pour les francophones: de 65 à 128.

Comme l’a déclaré la directrice des politiques publiques de Advantage Ontario, Shilpi Majumder, les personnes âgées dans les années à venir auront des cultures plus diverses qu’aujourd’hui. Il faut donc trouver des solutions pratiques pour offrir des soins de longue durée pour davantage de minorités ethniques et linguistiques.

S’inspirer des programmes existants

Afin de trouver des solutions concrètes, la fondation Lavoie a proposé à différents représentants d’établissements de soins de longue durée de s’exprimer.

Le public a donc pu prendre connaissance du fonctionnement des Réseaux locaux d’intégration des services de santé (RLISS), du Pavillon Omer Deslauriers dont le troisième étage, Bendale Acres, est dédié aux francophones, mais également du Foyer Richelieu à Welland, du Sprint Senior Care et du Hearthstone.

Forum fondation Lavoie
Les participants ont travaillé dans des ateliers sur les différentes problématiques des soins de longue durée pour les francophones.

Entièrement anglophone, le Sprint Senior Care a développé des programmes innovants pour ses patients. Ces derniers sont par exemple encouragés à amener leurs meubles avec eux afin de recréer un environnement familier.

Le centre les incite également à faire des activités manuelles comme le jardinage, ou à suivre des thérapies avec des animaux domestiques.

À la fin du forum, les participants étaient invités à réfléchir sur des thèmes spécifiques comme les modèles de financement, de soins et les besoins prioritaires. Peut-être que davantage de lits pour les francophones arriveront bientôt sur le marché. À suivre…

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La fascination méconnue des impressionnistes pour l’industrie

Jusqu'au mois de mai, le musée des Beaux Arts de l'Ontario (AGO) expose les œuvres d’artistes impressionnistes sur le thème de la Révolution industrielle.
En lire plus...

19 février 2019 à 9h00

Quelle langue parle ce chimpanzé?

S’il est exact que les langages humains obéissent à une série de lois mathématiques, alors le langage des signes et des sons qu’utilisent les...
En lire plus...

19 février 2019 à 7h00

Un avenir dystopique dans un club de boulingrin

Arlen Aguayo-Stewart
Un ancien espace fréquenté par les amateurs de boulingrin (bowling sur gazon), le Clubhouse du nouvel East End Arts Space, dans le parc Riverdale,...
En lire plus...

18 février 2019 à 11h00

Les conseils d’un entrepreneur francophone

Atelier entreprenariat CFT Mois de l'histoire des noirs
Dans le cadre de la journée d’ateliers organisée par le Centre francophone de Toronto pour le Mois de l’histoire des Noirs, samedi 23 février,...
En lire plus...

18 février 2019 à 9h00

Cloner des singes pour étudier les maladies du cerveau

Il s’est écoulé à peine un an entre le premier clonage réussi de singes, et le premier clonage réussi de singes génétiquement modifiés. Où...
En lire plus...

18 février 2019 à 7h00

Haïti : la rage des innocents

Des centaines de visages décomposés par la rage apparaissent sur nos écrans: les visages de milliers de jeunes Haïtiens privés d'espoir. Rien ne les...
En lire plus...

17 février 2019 à 17h30

Sur les traces des aventuriers du 80e parallèle

Norvège Aurélie Resch
Il est près de 22h quand le navire Nordstjernen de la compagnie Hurtigruten franchit le 80e parallèle. Passagers et équipage sont réunis sur le...
En lire plus...

17 février 2019 à 13h00

Voyager dans le temps avec les éditions Faton

Les éditions Faton offrent toute une gamme de revues relatives au domaine artistique qui sont toujours d'un grand intérêt. Elles sont toutes du même...
En lire plus...

17 février 2019 à 11h00

Bêtise et petitesse de l’être humain

L’innocent
Les scandales pédophiles au sein de l’Église catholique durent depuis des siècles. Sergio Kokis s’en inspire pour écrire L’innocent, un roman dont l’action se...
En lire plus...

17 février 2019 à 9h00

Quiz : A mari usque ad mare

A mari usque ad mare (d’un océan à l’autre) est la devise du Canada.
En lire plus...

17 février 2019 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur