Trouvée dans nos crottes : la solution aux pénuries de sang

transfusion

(Photo: torange.biz)


20 septembre 2018 à 7h00

En analysant nos selles, des chercheurs ont trouvé une enzyme capable de transformer tous les groupes sanguins en groupe O, le «donneur universel».

Les pénuries de sang ne seront-elles un jour qu’un mauvais souvenir? C’est en tout cas ce que font miroiter Steve Withers et son équipe de l’Université de Colombie-Britannique.

Attaquer la surface des globules rouges

Leur solution, les chercheurs l’ont trouvée dans nos crottes. Quel rapport avec les groupes sanguins? Notre intestin est tapissé d’un type particulier de glucides dont se nourrissent nos bactéries intestinales. Pour les ingérer, les bactéries produisent des enzymes capables de les découper.

Or, il s’avère que ces enzymes peuvent aussi hacher menu les glucides (ou antigènes) qui se trouvent à la surface de nos globules rouges, et qui servent à définir notre groupe sanguin.

Autrement dit, le sang de groupe A possède l’antigène A, le groupe B l’antigène B, le groupe AB les antigènes A et B.

Pas de rejet

Le groupe O est l’exception: il n’en a aucun, ce qui lui donne ce statut de donneur universel. L’absence de ces antigènes a en effet pour résultat que lorsqu’on donne du sang du groupe O, il ne peut pas déclencher de réactions de rejet chez le receveur.

Faisant fi de l’odeur, Withers et son équipe ont donc fouillé dans les selles, à la recherche de la portion d’ADN bactérien qui les intéressait. Ils ont ensuite inséré ce morceau d’ADN chez Escherichia coli, une bactérie qui, en laboratoire, joue le rôle d’usine à enzymes.

Les chercheurs ont pu ainsi récolter les enzymes dévoreuses d’antigènes et les ont mélangées à des échantillons de sang de différents groupes. En éliminant les antigènes de type A ou B, les enzymes ont ainsi changé n’importe quel groupe sanguin en groupe O.

Trop simple?

Si, sur le papier, cette méthode semble d’une grande simplicité, elle est en réalité le fruit de décennies de travail.

L’utilisation d’enzymes pour retirer les antigènes des globules rouges est connue depuis le début des années 1990. Mais le processus, en plus d’être beaucoup plus lent, n’était pas assez efficace. Comme l’explique Steve Withers dans une interview pour Mashable, «il fallait beaucoup trop d’enzymes et elles ne fonctionnaient pas avec le groupe sanguin A».

La récente découverte permet de produire du sang de groupe O à partir de tous les groupes sanguin, plus efficacement que les méthodes utilisées jusqu’alors. Un avantage lorsqu’on manque de temps pour déterminer le groupe sanguin de blessés, par exemple lors d’accidents de la route ou de catastrophes naturelles.

Effets indésirables?

Mais dans leur communiqué, les scientifiques font une mise en garde: les résultats, bien que prometteurs, restent préliminaires. Il est encore nécessaire d’effectuer des tests afin de déterminer d’éventuels effets indésirables liés à la transfusion de ce sang.

Une altération imprévue des globules rouges n’est pas à exclure. «Nous espérons qu’un jour, nous pourrons éventuellement rendre n’importe quel type de sang, de tissus ou d’organes donnés, sans danger pour quiconque, quel que soit son groupe sanguin d’origine», rêve Steve Withers dans une entrevue au Globe and Mail.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Un pied dans chaque culture

Le Labo 3e langue Jacquelyn Hébert
Vendredi 7 décembre, les curieux ont pu assister à la projection du court-métrage Francophone-hybride de Jacquelyn Hébert au Labo.
En lire plus...

13 décembre 2018 à 9h00

Le four autonettoyant est-il dangereux?

Les titres alarmants ne manquent pas contre le four autonettoyant et ses émanations.
En lire plus...

13 décembre 2018 à 7h00

Les Prix littéraires du Gouverneur général, de A à Z

livre
Le professeur Andrew David Irvine, de l’Université de la Colombie-Britannique, a compilé toutes les œuvres primées entre 1936 et 2017 dans Les Prix littéraires...
En lire plus...

12 décembre 2018 à 17h00

De nouveaux visages à l’ACFO-Toronto

ACFO
L'ACFO-Toronto a élu cinq nouveaux membres de son conseil d'administrtation lors de son assemblée générale du mardi 11 décembre.
En lire plus...

12 décembre 2018 à 15h00

Quiz : Douce France célèbre les 120 ans du chocolatier Voisin

Douce France
CONCOURS : Douce France vous offre la possibilité de remporter deux lots d'assortiments de chocolats produits par le chocolatier Voisin, d'une valeur de 20$...
En lire plus...

12 décembre 2018 à 13h00

Une escapade de deux jours à Chicago, ça vous tente?

À seulement 1h30 de vol de Toronto, Chicago est la destination idéale pour s'offrir une petite escapade de quelques jours. Petit tour d'horizon. 
En lire plus...

12 décembre 2018 à 11h00

Défauts latents et patents: acheteurs et vendeurs, faites attention!

Vices cachés
Les vendeurs doivent révéler les vices cachés (latents) mais ne sont pas tenus de divulguer les défauts évidents (patents) à des acheteurs potentiels.
En lire plus...

12 décembre 2018 à 9h00

Les Chinois veulent faire pousser des plantes sur la Lune

Si tout va bien, en 2019, des plantes pousseront sur la Lune: dans un environnement scellé, mais soumis à la faible gravité de notre...
En lire plus...

12 décembre 2018 à 7h00

Nouvelle-Alliance amasse 9 200 $ contre le cancer

cancer
La communauté de l’école secondaire catholique Nouvelle-Alliance, à Barrie, a pris part à l’initiative The Inside Ride contre le cancer chez les jeunes.
En lire plus...

11 décembre 2018 à 19h00

Une tempête de mercis sur le territoire de Viamonde

Pour lancer l’hiver, le Conseil scolaire Viamonde a déclenché ce mardi 11 décembre «une tempête de mercis» dans ses 53 écoles sur son territoire...
En lire plus...

11 décembre 2018 à 17h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur