Trouvée dans nos crottes : la solution aux pénuries de sang

transfusion

(Photo: torange.biz)


20 septembre 2018 à 7h00

En analysant nos selles, des chercheurs ont trouvé une enzyme capable de transformer tous les groupes sanguins en groupe O, le «donneur universel».

Les pénuries de sang ne seront-elles un jour qu’un mauvais souvenir? C’est en tout cas ce que font miroiter Steve Withers et son équipe de l’Université de Colombie-Britannique.

Attaquer la surface des globules rouges

Leur solution, les chercheurs l’ont trouvée dans nos crottes. Quel rapport avec les groupes sanguins? Notre intestin est tapissé d’un type particulier de glucides dont se nourrissent nos bactéries intestinales. Pour les ingérer, les bactéries produisent des enzymes capables de les découper.

Or, il s’avère que ces enzymes peuvent aussi hacher menu les glucides (ou antigènes) qui se trouvent à la surface de nos globules rouges, et qui servent à définir notre groupe sanguin.

Autrement dit, le sang de groupe A possède l’antigène A, le groupe B l’antigène B, le groupe AB les antigènes A et B.

Pas de rejet

Le groupe O est l’exception: il n’en a aucun, ce qui lui donne ce statut de donneur universel. L’absence de ces antigènes a en effet pour résultat que lorsqu’on donne du sang du groupe O, il ne peut pas déclencher de réactions de rejet chez le receveur.

Faisant fi de l’odeur, Withers et son équipe ont donc fouillé dans les selles, à la recherche de la portion d’ADN bactérien qui les intéressait. Ils ont ensuite inséré ce morceau d’ADN chez Escherichia coli, une bactérie qui, en laboratoire, joue le rôle d’usine à enzymes.

Les chercheurs ont pu ainsi récolter les enzymes dévoreuses d’antigènes et les ont mélangées à des échantillons de sang de différents groupes. En éliminant les antigènes de type A ou B, les enzymes ont ainsi changé n’importe quel groupe sanguin en groupe O.

Trop simple?

Si, sur le papier, cette méthode semble d’une grande simplicité, elle est en réalité le fruit de décennies de travail.

L’utilisation d’enzymes pour retirer les antigènes des globules rouges est connue depuis le début des années 1990. Mais le processus, en plus d’être beaucoup plus lent, n’était pas assez efficace. Comme l’explique Steve Withers dans une interview pour Mashable, «il fallait beaucoup trop d’enzymes et elles ne fonctionnaient pas avec le groupe sanguin A».

La récente découverte permet de produire du sang de groupe O à partir de tous les groupes sanguin, plus efficacement que les méthodes utilisées jusqu’alors. Un avantage lorsqu’on manque de temps pour déterminer le groupe sanguin de blessés, par exemple lors d’accidents de la route ou de catastrophes naturelles.

Effets indésirables?

Mais dans leur communiqué, les scientifiques font une mise en garde: les résultats, bien que prometteurs, restent préliminaires. Il est encore nécessaire d’effectuer des tests afin de déterminer d’éventuels effets indésirables liés à la transfusion de ce sang.

Une altération imprévue des globules rouges n’est pas à exclure. «Nous espérons qu’un jour, nous pourrons éventuellement rendre n’importe quel type de sang, de tissus ou d’organes donnés, sans danger pour quiconque, quel que soit son groupe sanguin d’origine», rêve Steve Withers dans une entrevue au Globe and Mail.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Méfiez-vous de l’ADN de vos proches

ADN
Depuis la résolution de nombreuses affaires grâce à l'ADN des membres de la famille des suspects, une troublante question se pose : on approche...
En lire plus...

16 octobre 2018 à 7h00

Nette victoire des Leafs face aux Kings de Los Angeles (1-4)

Leafs
Les Maple Leafs se sont imposés ce soir face aux Kings de Los Angeles (1-4), enregistrant une sixième victoire sur les sept rencontres disputées...
En lire plus...

15 octobre 2018 à 22h43

Thomas Gallezot souhaite «remettre le système scolaire à l’endroit»

Thomas Gallezot
Thomas Gallezot, candidat au Conseil scolaire du district de Toronto (TDSB) pour les élections du 22 octobre dans la circonscription Eglinton Lawrence, nous a présenté les...
En lire plus...

15 octobre 2018 à 17h00

Simon Jalbert: une idée à la minute

À 28 ans, Simon Jalbert a déjà cinq entreprises à son actif. Le fondateur de Traction House, spécialisée dans le marketing ciblé, fait le...
En lire plus...

15 octobre 2018 à 14h30

Élections scolaires: nos candidates et candidats

élections municipales et scolaires
Voici la liste des candidates et candidats aux élections scolaires du 22 octobre 2018 dans chacune des circonscriptions, ou régions, de nos deux conseils...
En lire plus...

15 octobre 2018 à 11h00

Gilles Archambault a tenu un journal intime de citations

En toute reconnaissance
Depuis une cinquantaine d’années, Gilles Archambault a inscrit des phrases (citations) dans un carnet bleu, sur des thèmes qui lui sont chers.
En lire plus...

15 octobre 2018 à 8h00

Wanda Plus TV: promouvoir la culture africaine

Wanda Plus TV
Créée à l'initiative de José Ndzeno, Wanda Plus TV est la nouvelle chaîne torontoise dédiée à la promotion de la culture africaine.
En lire plus...

14 octobre 2018 à 15h30

Luc de Larochellière de retour sur scène avec son groupe original

Luc de Larochellière
En 1988, le chanteur Luc de Larochellière sortait Amère America, qui allait devenir disque d’or. Luc de Larochellière en célèbre le 30e anniversaire en...
En lire plus...

14 octobre 2018 à 13h00

Littérature de la confrontation

Qui a tué mon père
Qui a tué mon père. Édouard Louis ne pose pas une question, il accuse. À 25 ans, l'auteur a publié trois romans autobiographiques traduits...
En lire plus...

14 octobre 2018 à 9h00

Quiz: 1968, année inoubliable

quiz
1968 est une année riche en événements. Vous rappelez vous de tout ?
En lire plus...

14 octobre 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur