Trop nombreux: 10 000 $ d’amende!

Les limites «les plus sévères au pays» à Toronto, Peel et Ottawa

Doug Ford
Partagez
Tweetez
Envoyez

Face à une remontée des cas de CoViD-19 en Ontario attribuée aux rassemblements et à la rentrée scolaire, le gouvernement a réduit, jeudi, le nombre de personnes permises lors de rassemblements dans les régions de Toronto, Peel et Ottawa.

Des amendes «minimales» de 10 000 $ attendent les organisateurs qui enfreindraient la limite ramenée de 50 à 10 personnes pour un événement intérieur, et de 100 à 25 personnes à extérieur.

Le gouvernement va jusqu’à préciser qu’il est impossible de combiner des événements intérieurs et extérieurs pour accommoder 35 personnes.

Fêtes et barbecues

La veille, le premier ministre Doug Ford avait promis «des amendes sévères, les plus chères au pays».

Les «rassemblements sociaux non surveillés et événements publics organisés» incluent les fêtes, repas, barbecues, réceptions de mariage et autres activités qui se tiennent dans des résidences privées, cours arrières, parcs et d’autres aires récréatives.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le nombre de cas recensés de CoViD-19 est passé d’environ 100 par jour au mois d’août à 300 en septembre, notamment dans les régions de Toronto, d’Ottawa et de Peel.

«Cette mesure ciblée est en réaction directe aux données récentes, qui nous indiquent que l’augmentation des cas est le résultat de rassemblements privés et sociaux», de dire la ministre de la Santé, Christine Elliott.

Des exceptions

Les nouvelles limites ne s’appliqueront PAS aux événements et rassemblements tenus dans les entreprises et les installations pourvues de personnel comme les bars, les restaurants, les cinémas, les centres de congrès, les salles de réception, les salles de sport, les événements de sport récréatif ou qui sont liés aux arts de la scène.

Les règles existantes (50 personnes à l’intérieur et 100 à l’extérieur), ainsi que les mesures de santé publique et de sécurité au travail, continuent d’être en vigueur pour ces entreprises et ces installations.

Il est possible de passer un test de dépistage de la CoViD-19 dans l’un des 147 centres d’évaluation de la province actuellement ouverts

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur