Transformer l’huile à moteur usagée en diesel

Une entreprise familiale du Manitoba a perfectionné une technique originale de recyclage

Manitoba

Todd Habicht et son fils Tyler, qui est ingénieur spécialisé en technologie motrice. (Photo : Daniel Bahuaud, La Liberté)


31 juillet 2018 à 7h00

En Amérique du Nord, seulement 17% des lubrifiants de voitures usagées sont recyclés. Au Canada, cela représente 800 millions de litres. Des chiffres que l’entreprise HD Petroleum, de Saint-Boniface, veut faire évoluer.

Établie sur l’autoroute numéro 14 aux abords de Letellier et Saint-Joseph, la microraffinerie de HD Petroleum est maintenant en mesure de transformer industriellement de l’huile à moteur usagée en diesel, après neuf ans de recherche et d’expérimentation.

Todd Habicht, le fondateur et PDG de l’entreprise manitobaine, est heureux d’avoir atteint la phase de production. «Notre objectif était de prouver qu’une petite raffinerie, établie sur 300 mètres carrés, peut transformer plusieurs milliers de litres d’huile à moteur en diesel en l’espace d’une heure.»

«Après des hauts et des bas, et une période intense de quatre mois de contrôles, d’inspections et de mise en service en 2017, on a réussi. Et à très bas coût, puisque notre équipement nous a coûté que 8,3 millions $ US. Maintenant, on est convaincu qu’on pourra rouler 24 h par jour, sept jours par semaine. En 48 heures, pendant la longue fin de semaine de la fête du Canada, on a produit 45 000 litres de diesel.»

Grand-père inventeur

Pour chaque litre de lubrifiant usagé, HD Petroleum produit 0,85 litre de diesel. La partie qui n’est pas recyclée sert de carburant à la microraffinerie. Ainsi, toute l’huile est utilisée.

«C’est l’avantage de notre technologie qui redistille les molécules hydrocarbonées de l’huile usagée en diesel.»

«L’idée remonte déjà à plusieurs décennies. Mon grand-père Bernard Habicht avait déjà développé les grands principes, mais il n’avait pas réussi à dépasser le stade artisanal. C’est dire si son esprit est très présent dans notre microraffinerie. C’est pour moi une source de grande fierté.»

Barney, comme tout le monde l’appelait, était un grand inventeur. Par exemple, c’est lui l’inventeur de la moissonneuse-batteuse, qui a transformé l’agriculture!

Potentiel écologique énorme

Todd Habicht espère-t-il à son tour transformer l’industrie pétrolière?

«C’est possible. On est convaincu qu’on pourra imposer notre technologie, au Manitoba pour commencer. Au Canada, la collecte de lubrifiants usagés est très bien organisée, à près de 70%. C’est la transformation de l’huile qui laisse encore énormément à désirer.»

«Une microraffinerie peut non seulement desservir une population de 700 000 personnes, mais surtout elle n’exige pas des investissements en centaines de millions de dollars comme c’est le cas pour une raffinerie conventionnelle. En une année, elle peut recycler jusqu’à 15 millions de litres.»

«Le potentiel écologique est énorme. Et les marges de profit se situent à environ 37%. C’est dire que le recyclage peut être très profitable. On a déjà des investisseurs au Canada, aux Antilles et à Guam qui attendent juste qu’on fasse nos preuves au Manitoba pour acheter notre savoir-faire.»

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Trouvée dans nos crottes : la solution aux pénuries de sang

transfusion
On pourrait transformer tous les groupes sanguins en O
En lire plus...

20 septembre 2018 à 7h00

Chrystine Brouillet, gourmande et fin gourmet

livre
L’amitié se bonifie comme les grands crus pour la romancière la plus prolifique du Québec
En lire plus...

19 septembre 2018 à 17h00

Ambiance parisienne au Coq of the Walk

Liverpool- PSG
Après ceux de l’Équipe de France, qui avaient fêté la victoire, les supporters parisiens ont assisté à une défaite de leur équipe 3-2 contre...
En lire plus...

19 septembre 2018 à 13h50

Le tournoi de golf Gilles-Barbeau rapporte 16 500 $ à CAH

CAH
Un événement généreux sous un soleil radieux
En lire plus...

19 septembre 2018 à 11h44

Le rappeur français Orelsan a appris les bases à ses fans

Concert Orelsan
Le rappeur français Orelsan a pu constater lundi soir au Phoenix Theatre de Toronto à quel point il était populaire outre-Atlantique.
En lire plus...

19 septembre 2018 à 9h00

Non, les étirements après l’entraînement ne réduisent pas les courbatures

exercices, sports
L’une des méthodes dont les effets bénéfiques ont été observés est l’immersion dans un bain d’eau glacée.
En lire plus...

19 septembre 2018 à 7h00

Montée de l’anti-bilinguisme au Nouveau-Brunswick

élections 24 septembre 2018
Les francophones n'ont rien à gagner et tout à perdre des élections de lundi prochain
En lire plus...

18 septembre 2018 à 15h59

Le Centre francophone veut ralentir le roulement du personnel

555 Richmond Ouest, 3e étage
Assemblée générale optimiste après une année de démissions et de restructuration.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 13h33

Un match complètement fou entre Toronto FC et Los Angeles Galaxy

Toronto FC - Los Angeles Galaxy
Le Toronto FC accueillait Los Angeles Galaxy ce samedi soir dans son antre du BMO Field pour une rencontre décisive dans la course aux...
En lire plus...

18 septembre 2018 à 12h00

Hommage à la «robe Dôme» d’Iris van Herpen au ROM

Stylianos Pangalos
Le musée a accueilli le réalisateur Stylianos Pangalos et l'architecte Philip Beesley pour une ciné-conférence sur le thème de l'art, de la mode et...
En lire plus...

18 septembre 2018 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur