Tout droit de l’imprimerie au Salon du livre

Lancements de nouveaux ouvrages du GREF et de Vermillon


7 octobre 2008 à 16h11

Dix écrivains étaient au rendez-vous du 16e Salon du livre de Toronto samedi pour le lancement de leur publication. Chaque auteur a livré un avant-goût de son ouvrage.

La directrice générale des Éditions du Vermillon, Monique Bertoli, a lancé une réflexion en s’interrogeant sur le rôle de l’écrivain: «un artiste peut-il créer sans s’engager». La réflexion lancée, les écrivains ont pris la scène un à un pour faire un bref survol de leur livre.

Avec plusieurs prix dans sa valise, Hédi Bouraoui propose un roman qui s’intitule Cap Nord. Hannibal ben Omer, un immigré de deuxième génération, voyage à parti des îles africaines et va vers le Nord en Sicile et en Sardaigne. «Il y a beaucoup de moi dans ce livre. Hannibal représente les valeurs que je défends et que j’ai toujours défendues», explique M. Bouraoui.

Pour les adolescents mordus du hockey, Paul Prud’Homme propose Les rebuts. Le trio de rejetés composé de Guy (Ti-Foin), Luc et Sab (une fille), s’engage à remettre en question la décision du club de hockey de leur école secondaire en formant leur propre équipe.

«J’ai deux passions dans la vie: le hockey et écrire», souligne l’auteur.

Cherchant à réaliser un rêve de jeunesse, Claude Desmarais s’est lancé à l’aventure en quittant la ville pour la campagne et la ferme. C’est cette expérience de vie, parsemée de hauts et de bas, qu’il relate dans son récit intitulé Une affaire de rien.

Trois nouveautés s’ajoutent à la collection de livres pour enfants.

Dans la série Wallaby, Christ Oliver publie un troisième livre illustré qui permet aux enfants de faire connaissance avec les chats qui ont trouvé refuge à la Colline du Parlement.

Pour sa part, Éric Péladeau immerge les petits dans le monde de l’imagination et fait un bel usage des rimes avec Léo Lalune et les cinq sens.

Puis, Lysette Brochu continue sa quête de faire connaître les fêtes aux enfants de quatre à huit ans en présentant l’origine de la Saint-Valentin avec La princesse Isabelle et le prince Bruno.

François-Xavier Simard et Jean-Yves Pelletier ont aussi saisi l’occasion pour lancer la biographie tant attendue d’Omer Deslauriers. «Ce sont des géants comme Omer Deslauriers et Fulgence Charpentier qui de génération à génération ont bâti l’Ontario actuel. On a besoin d’écrire leur histoire», soutient M. Simard.

Du côté des Éditions du GREF, la seule maison d’édition francophone dans le Sud de l’Ontario, trois nouvelles publications nous étaient révélées. Le fondateur de la maison d’édition, Alain Baudot (ex-président du Salon du livre de Toronto), s’est dit fier de voir que le GREF permet le dialogue entre les différentes francophonies du monde.

Deux recueils de nouvelles ont été exposés. Déjà lancé au salon du livre de Beyrouth et de Paris, Samia Khalifé était heureuse de pouvoir présenter son recueil de nouvelles Une crise à Eden dans sa ville d’adoption. «Je rêvais d’écrire et là j’ai mon rêve devant moi», s’exclame-t-elle lors du lancement.

Puis, avec Compagnons, Louis Clamageran propose un recueil de nouvelles qui se déroulent durant quatre grandes périodes historiques de la France. La lecture d’un extrait a suscité l’intrigue et la réflexion dans l’auditoire.

Finalement, Paul-François Sylvestre, critique littéraire bien connu de L’Express et finaliste au Prix Christine-Dumitriu-van-Saanen 2008 du Salon du livre de Toronto 2008, a dévoilé Lectures franco-ontariennes 2 qui répertorie quelque 80 comptes-rendus publiés entre 2005 et 2008.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La moitié des Canadiens diminueraient leur consommation de viande

Les Canadiens seraient de plus en plus disposés à délaisser la viande pour se tourner vers des repas aux alternatives végétales.
En lire plus...

19 novembre 2018 à 7h00

L’écriture est toujours une aventure

roman
«Le plus dangereux, c’est pas les cerveaux fêlés qui nous écrivent. C’est ceux qui veulent nous faire taire.»
En lire plus...

18 novembre 2018 à 9h00

Quiz : L’Europe de l’Est

quiz
Ce qu'on appelle l'Europe de l'Est comprend surtout des pays de culture slave.
En lire plus...

18 novembre 2018 à 7h00

Formation en agriculture : le Collège Boréal présent en Haïti

Haïti
Le Collège Boréal est partenaire avec la Fondation Paul Gérin-Lajoie dans un projet pour une socio-économie durable en Haïti.
En lire plus...

17 novembre 2018 à 11h00

Il y a 100 ans, la grippe espagnole frappait la planète

pandemie, épidémie
Saviez-vous que l’on doit la création du ministère fédéral de la Santé à la grippe espagnole?
En lire plus...

17 novembre 2018 à 9h00

Téléphone cellulaire et cancer : pas pire que le hasard

cancer
Une étude aurait apporté «certaines preuves» d’un lien entre le téléphone cellulaire et l’apparition de tumeurs. Mais on n'a pas fait mieux – ou...
En lire plus...

17 novembre 2018 à 7h00

Les Leafs s’en sortent face aux Ducks après un match très serré (2-1)

Les Leafs l'emportent dans la difficulté ce soir face aux Ducks d'Anaheim (2-1). 
En lire plus...

17 novembre 2018 à 0h48

Marché de Noël : trois raisons de s’y rendre!

Alors que les premiers flocons e neige tombaient sur Toronto, le traditionnel Marché de Noel du quartier de la Distillerie ouvrait ses portes avec...
En lire plus...

16 novembre 2018 à 16h30

Le Beaujolais Nouveau est arrivé au Ricarda’s

Ricarda's
La Fédération Tricolore a réuni une centaine de Français, francophones et francophiles autour d'un cassoulet ce jeudi soir au Ricarda's (angle Peter et Front)...
En lire plus...

16 novembre 2018 à 15h36

Un conservatisme anglo régressif, mésadapté, ignorant

Assemblée de la francophonie de l’Ontario
L'Ontario français vient de reculer de 20 ans
En lire plus...

16 novembre 2018 à 13h03

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur