Toronto et Peel vont pouvoir revivre

Les restaurants pourront rouvrir à l'intérieur vendredi. Photo: Mélanie Tremblay, Francopresse
Partagez
Tweetez
Envoyez

La Ville de Toronto et la région de Peel sont enfin autorisées à passer à la 3e étape du déconfinement de la province à compter de vendredi. Et c’est cette semaine qu’on devrait connaître les modalités de la rentrée scolaire de septembre.

Un plus grand nombre d’entreprises et de lieux publics vont rouvrir, dont les restaurants, bars, gyms, sports d’équipe, cinémas. Les rassemblements restent limités à 50 personnes à l’intérieur et 100 à l’extérieur.

Mesures supplémentaires

La Ville de Toronto imposera des limites et mesures supplémentaires aux restaurants et aux bars. Le port du masque sanitaire obligatoire dans les transports en commun et les lieux publics intérieurs est également une décision municipale. D’autres villes de la province ont pris des mesures semblables.

Les principaux indicateurs de santé publique au niveau local sont encourageants: baisse du taux de transmission de la CoViD-19, capacité stable dans les hôpitaux, capacité des systèmes régionaux de santé publique de gérer rapidement les cas et les contacts, augmentation du nombre de tests de dépistage.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le danger reste présent

Le premier ministre Doug Ford demande toutefois aux gens «d’agir de façon responsable». «La CoViD-19 reste un danger bien réel», rappelle-t-il. «Nous devons être extrêmement prudents afin d’éviter de provoquer une flambée ou une éclosion.»

Les entreprises qui ne peuvent pas reprendre leurs activités complètes en raison des restrictions en vigueur à la troisième étape du déconfinement, de même que celles qui ont des idées pour modifier de façon sécuritaire les restrictions ou les exigences de la troisième étape, peuvent aller à ontario.ca/reouverture pour présenter une proposition relative à leur déconfinement. On leur promet une «première réponse» dans un délai de 10 jours.

Seule la région de Windsor-Essex demeurera à la deuxième étape du déconfinement, en raison des risques de transmission du coronavirus parmi les travailleurs agricoles étrangers.

Un déchet qu’on aperçoit trop souvent sur nos trottoirs…

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur