TFO déménage à Montréal… et autres fausses nouvelles

Partagez
Tweetez
Envoyez

Trois gars d’Ottawa, North Bay et Gatineau viennent de lancer en ligne un journal satirique, Le Froid (mêmes lettres et couleur que celles du quotidien Le Droit, et devise très proche: «L’avenir est à ceux qui buttent»).

«Le Groupe Média TFO déménage à Montréal» et «Air Canada abolit des vols vers des destinations francophones» sont les premiers faux scoops de ce journal, qui rapporte aussi que l’AFO se prépare déjà à célébrer «le 10e anniversaire des célébrations du 400e de Champlain»!

«Toujours en retard sur tout» – car l’Acadie et le Manitoba auraient aussi ce genre de médias comparables à The Onion aux États-Unis, Le Gorafi en France et La Pravda au Québec – «les Ontariens pourront enfin être mal informés par des semi-fausses nouvelles qui les concernent», écrit Brandon Beauregard dans la présentation du nouveau média, qui est actif sur Facebook.

«Le journal Le Froid aura comme mission de divertir et de démontrer l’importance de l’esprit critique dans le monde d’aujourd’hui», précise-t-il.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

S’il faut en croire leur bios, Brandon Beauregard «travaille dans un petit café à Ottawa pour pouvoir payer sa connexion Internet et pouvoir faire des blogues de façon bénévole». Il serait diplômé en sciences de la santé à l’Université d’Ottawa et serait en train de faire son MBA à La Cité.

Son partenaire Ashton Allaire serait généalogiste à la retraite et vivrait à North Bay avec sa femme et ses deux chiens, «Damien et Robitaille, nommés en l’honneur de son artiste préféré».

Le troisième larron, Trevor Lachapelle, serait un jeune étudiant en sciences politiques avec une mineure en loisirs et animerait l’émission du matin à la radio-étudiante CHUO. Il se dit dévoué à la cause des Franco-Ontariens, mais «pas au point de déménager en Ontario». De son appartement à Gatineau, il verrait cependant «très bien l’Ontario et ses injustices linguistiques»…

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur