Sports Toronto: les Jays décevants, les Raptors convaincants, le TFC éliminé

Trajectoires bien différentes pour les équipes torontoises ce dimanche.

Partagez
Tweetez
Envoyez

Dimanche riche pour les amateurs de sports torontois. Les Blue Jays, les Raptors et le TFC étaient tous en piste.

Une défaite au bout du suspense pour les Blue Jays

Les hommes de Charlie Montoyo sont passés d’un rien de remporter la série face aux Rays de Tampa Bay. Sans les faillites des trois lanceurs chargés de conclure la rencontre, ils auraient même dû l’emporter.

Malheureusement, deux fois ils étaient en position de victoire et deux fois les lanceurs ont craqué. C’est d’abord Ken Giles puis Brian Moran qui n’ont pas réussi à maintenir le score de 2-4 en faveur de Toronto dans la 9e manche.

Le premier a dû laisser sa place sur blessure (coude) au second qui a concédé un but sur balle puis deux points sur un coup sûr qui a permis aux locaux d’égaliser (4-4). A sa décharge Moran effectuait sa première avec les Blue Jays dans des conditions de sauvetage peu évidentes.

Dans la manche supplémentaire, Espinal apres un but volé a réussi a scorer sur un sacrifice de Gurriel Jr. Les Blue Jays étaient de nouveau en position de l’emporter (4-5).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Mais c’est cette fois Yamaguchi pour sa première sous ses nouvelles couleurs qui n’a pas réussi à conclure. Il a concédé un coup sûr dans le champ droit à Kiermaier. Celui-ci a envoyé ses deux coéquipiers placés en but 1 et 2 au bout du circuit pour donner la victoire aux Rays (6-4). Les joueurs de Tampa Bay ont eu le mérite de ne rien lâché et ont offert une fin de match palpitante qui a finalement tourné à leur avantage.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Une grosse déception pour les Blue Jays. Ces derniers avaient pris le meilleur départ grâce à une très bonne 6e manche où ils avaient enchaîné les coups sûr pour inscrire les 4 premiers points du match.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ils vont maintenant s’envoler pour Washington, où ils débuteront une nouvelle série face aux Nationals dès ce lundi.

Deuxième victoire pour les Raptors

Les champions de la NBA en titre continuent de se préparer en toute sérénité. Opposés aux Blazers de Portland qui avait reposé leur meilleur joueur Damian Lillard, les hommes de Nick Nurse ont géré la rencontre de main de maître en faisant basculer le match en leur faveur en 3e quart (110-104).  Marc Gasol a joué 10 minutes avec des fautes provoquées et des lancers ratées (3 points à 3/7 aux LF).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’entraîneur en chef a poursuivi ses essais de 5 de départ avec cette fois une formation de grande taille pour débuter le match avec Gasol, Ibaka et Siakam associés à VanVleet et Lowry. FVV n’est pas resté longtemps sur le terrain. Blessé au genou sur un choc avec un adversaire, les Raptors ont préféré ne pas prendre de risque et mettre fin à son match après 5 minutes de jeu.

Les satisfactions individuelles sont nombreuses, même si tout n’est logiquement pas encore parfait collectivment. Serge Ibaka a reitéré sa bonne prestation entrevue lors du premier match d’entraînement. Il s’est livré à un duel rugueux avec le pivot bosnien Jusuf Nurkic (17 points, 13 rebonds, 5 passes). Si l’intérieur des Blazers a plutôt pris le dessus en première mi-temps, Ibaka a pris sa mesure et l’a dominé en trosième quart. Le Congolais finit avec 19 points à 3/5 longue distance et 6 rebonds.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

A ses côtés, Siakam a montré des progrès. Si le Camerounais n’a toujours pas retrouvé son adresse de loin, il s’est tout de même montré plus agressif et rend une copie plutôt bonne avec 18 points et 6 rebonds. Avec la sortie rapide de VanVleet, OG Anunoby (7 points, 6 rebonds 4 passes) est rapidement entré et a étonné par sa justesse. Le jeune joueur a certainement passé beaucoup de temps à analyser les forces et les faiblesses de son jeu lors de la coupure de la saison et a pris les bonnes décisions tout au long du match.

La justesse dans le jeu c’est aussi ce qui caractérise Kyle Lowry. Le meneur a donné le tempo à ses coéquipiers, capable d’alterner mise en place du jeu et scoring en pénétration ou de loin quand cela est nécessaire. Le capitaine termine avec 13 points en 22 minutes et 4 passes. On note tout de même encore quelques imprécisions avec 4 balles perdues.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour finir, en sortie de banc, le duo Matt Thomas (16 points) – Terence Davis (13 points), qui combinent un joli 8/13 à 3-points, a encore fait des ravages. Tous les signaux sont donc au vert du côté Torontois en partant de l’hypothèse que la blessure de VanVleet n’est pas grave.

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

 

Avant de démarrer les choses sérieuses avec les matchs de classement, les Torontois affronteront les Suns de Phoenix mardi pour leur dernier match d’entraînement.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Un non match du TFC

Le Toronto FC n’a pas existé face au FC New York City. Privé de son meilleur buteur Akinola touché aux ischio-jambiers, il a eu beaucoup de mal a développer son jeu en première mi-temps. Les New-Yorkais ont rapidement ouvert le score par Jesus Medina oublié sur le côté gauche sur un coup franc. Toronto n’a jamais trouvé du rythme et s’est retrouvé mené 1-0 à la pause.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Malgré les entrées d’Altidor, Osorio et Gallardo en deuxième mi-temps, les Torontois n’ont jamais réussi à mettre suffisamment en danger leurs adversaires. Ce sont au contraire ces derniers qui se sont montrés ultra-efficaces en contre attaque ajoutant deux buts par Castellanos (55e) et Morales (81e). Le but de Mullins ne changera rien (3-1, 88e).

Le Toronto FC quitte donc la compétition de retour de la MLS par la petite porte avec cette élimination en 8e de finale, après avoir été pourtant plutôt convaincant en phase de groupe. L’absence d’Akinola a pesé trop lourd dans la balance. Rendez-vous la saion prochaine pour le TFC…

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur